english
Fil RSS Facebook Twitter Instagram Pinterest Youtube Voyage

Essai casque modulable Shoei Neotec

A maturité

Essai sur plus de 30.000 km

Après avoir proposé pendant des années le modulable Multitec au succès limité, Shoei est arrivé enfin avec un nouveau modulable, le Neotec, venant clairement batailler sur le terrain des Schuberth C3 et BMW System6 en termes de qualité et de fonctionnalités. Pour autant, devant des produits qui ont caracolé très loin en tête des comparatifs pendant des années sans jamais être rattrapé, comment se positionne aujourd'hui le "nouvel" arrivant ? Essai longue durée sur plus de 30.000 kilomètres pour ce modèle présenté il y a déjà 6 ans !

Découverte

On a souvent reproché aux modulables leur poids et leur gabarit, l'un et l'autre étant souvent liés. Avec le Neotec, la marque japonaise propose un casque compact et plutôt léger dans la catégorie avec un poids de seulement 1590 grammes (entre 1590 et 1650 gr. en fonction de la taille). Mieux, le casque arrive avec un écran solaire intégré, un accessoire entraînant généralement un surplus de poids, surtout à l'époque de sa fabrication quand aujourd'hui l'écran solaire s'est presque entièrement généralisé. Par contre l'écran solaire répond à la norme EN1836, celle qui est utilisée pour les verres solaires, gage de qualité de filtration des UV, ce qui est encore assez rare. On trouve également un écran pré-équipé Pinlock.

Techniquement, on retrouve un casque en fibre de verre organique et fibres multi-composite en couches superposées, disponible surtout avec trois calottes en fonction de la taille du XS au XXL (1) XS-M, 2) L, 3) XL-XXL). Ces trois calottes garantissent un look plus adapté et une meilleure protection, l'astuce étant souvent chez d'autres marques quand il n'y a qu'une ou deux calottes, d'avoir un grand casque et beaucoup plus de mousse à l'intérieur pour combler l'espace.

Shoei Neotec avec caméra embarquée

Shoei intègre ce qu'il appelle un intérieur 3D, apportant un ajustement agréable. On n'oubliera pas les mousses de joue disponibles pour ajustement personnalisé ainsi que les protections de jugulaires détachables qui facilitent l'entretien.

A noter que le modulable n'est pas officiellement homologué comme jet en position ouverte, sachant qu'un modulable doit plutôt se porter fermé pour bien protéger, tout en réservant la position ouverte, quand on descend de la moto pour faciliter la vue ou une discussion avec un pompiste ou une jeune femme arrêtée avec vous au feu rouge.

Enfilage

A moitié ouvert, le casque s'enfile donc comme un jet, hormis le poids supérieur. Et pour les porteurs de lunettes, ceux-ci peuvent les garder sur le nez lors de l'enfilage, évitant ainsi d'enlever les lunettes, puis d'enfiler le casque avant de remettre les lunettes. On apprécie immédiatement les mousses intérieures et un ajustement agréable. Le casque serre sans compresser. L'écran se rabat facilement et se clipse sans difficulté. La vue intérieure est bonne. L'écran solaire se manipule tout aussi aisément permettant de baisser ou lever l'écran, partiellement ou intégralement avec précision.

Casque modulable Shoei Neotec ouvert

Les habitués de la boucle double D chez Shoei, devront accepter la boucle micrométrique. Une boucle micrométrique qui s'est désormais généralisée sur tous les casques GT.

Essai casque modulable Shoei Neotec de face

Essai dynamique

Le casque ne se sent pas en termes de poids, à peine plus lourd que certains intégraux. Il s'apprécie immédiatement par son confort sonore. Shoei revendique 1.3 db de moins que son modèle précédent, soit une amélioration de 276% et c'est une réalité au quotidien. De nombreux intégraux sont bien plus bruyants que ce modulable.

Hermétique, on apprécie également sa protection contre le froid en hiver. A contrario, on apprécie ses aérations efficaces qui permettent de ventiler l'intérieur, aussi bien au niveau mentonnière qu'au-dessus de la tête; ce qui notamment s'apprécie en plein été.

Vue arrière Shoei Neotec

Par temps de pluie, l'aération permet également de limiter la formation de buée intérieure (automatique en l'absence de Pinlock), sans être toutefois suffisante pour la chasser intégralement sur l'ensemble de la visière et dessinant une bande verticale sans buée. En hiver, son efficacité génère un courant froid que l'on ressent au niveau du front, sans que cela soit gênant.

Par soleil, ce qui a pu être considéré comme un gadget, se révèle très pratique, d'autant plus que la manipulation est aisée, la tirette se positionnant naturellement sous le doigt, y compris ganté et en roulant. Elle peut même se maintenir dans une position intermédiaire, notamment par soleil couchant, permettant de limiter la gêne liée au soleil, sans pour autant être complètement devant les yeux. Une solution qui au fil du temps se révèle pratique, surtout quand la visière soleil est sale et ajoute un filtre trop important.

Shoei Neotec en scooter

La praticité au quotidien en font un vrai plus au niveau urbain et pour autant il assure parfaitement sur les longs trajets, n'entraînant pas plus de fatigue au niveau des cervicales qu'un intégral standard. Et la praticité du modulable lors des petits arrêts où il n'est pas nécessaire de l'enlever pour être toutefois à l'aise le confirme comme un casque tous temps. Pour les amoureux de l'appareil photo réflex, nul besoin d'enlever le casque pour une pause photo rapide, étant capable de mettre le viseur sur l'oeil et de viser de façon naturelle; une chose impossible avec un intégral.

Modulable Shoei Neotec

Conclusion

Confortable tant sur le plan ajustement à la tête que sonore, Shoei est arrivé avec un produit aboutis et au meilleur niveau de ce qui se fait en termes de modulable, tout en restant dans une gamme de prix cohérent avec les vrais modèles concurrents. Et par rapport à certains modulables moins chers, le confort et l'agrément supplémentaire justifient pleinement le surcoût effectif même si le modèle reste un investissement avec ses 529 euros de base quand on trouve désormais des modulables beaucoup moins chers. Mais le Shoei résiste particulièrement bien aux affres du temps, tant au niveau résistance extérieure qu'intérieure, ne nécessitant pas obligatoirement de le remplacer après une paire d'années d'utilisation. Il ne reste plus qu'à choisir parmi l'un des six coloris disponibles d'autant plus que malgré l'arrivée du Neotec II, le Neotec reste au catalogue, mais 100 euros moins cher que son successeur.

Points forts

  • confort
  • insonorisation
  • qualité

Points faibles

  • prix

Conditions d’essais

  • 3 ans

Vidéo - Comparo des casques modulables Shoei Neotec et Neotec II

Calcul coût assurance ?

AMV Combien pour assurer votre casque modulable Shoei Neotec? Devis en ligne

Commentaires

Hendrick

Super article bien détaillé ! Par contre point faible : le prix, je trouve que l'article illustre bien la nécessité d'investir lorsqu'on veut de la qualité. 120€€ moins cher qu'un Schuberth, je trouve que Shoei contient bien le prix de vente public, qui pourrait largement être supérieur.

09-10-2017 16:04 
Gibe 84

Bonsoir
-- Ce sera mon choix pour Noel en remplacement de mon Schuberth C3 pro de 6 ans, 70.000 kms environ avec.... un peu destroy par le soleil; les joues bouffées par une barbe dure pas toujours rasé du jour ..
--Par contre l écart de prix et moindre par chez moi !!!

03-12-2017 18:44 
Le Modérateur

A noter que le Neotec2 est sorti ! Essai en cours et parution d'ici quelques jours

09-01-2018 12:20 
Gibe 84

Bonjour VOUS

--J'ai un Néotec2 depuis peu mais pas super enthousiasmé par apport à mon ex Schuberth C3 de 5 ans.
--Pour l'instant pas plus insonorisé que le C3
--Pour l'enfiler, faut que je quitte mes lunettes et là ça m'agace grave, alors qu'avec le C3 aucun problème
--Pour l'instant pas roulé sous la pluie et encore moins par temps froid ou humide; dans 1 mois nous allons à nouveaux nous taper les grands cols des Alpes pendant 15 jours, ce qui sera un bon test!
--Pour la Mamie je voudrais lui prendre le Shoie J-CRUISE,par contre je n'ai guère vu d'avis à son sujet, si des-fois vous avez des infos: pluie, froid, humidité, bruit etc.. ça m’intéresse.
A pluche

10-08-2018 19:48 
Gibe 84

Bonjour VOUS

--Je rentre d'un périple de 16 jours dans les Alpes pour 3000 kms au compteur avec autant de virages avec un Shoei Néotec neuf.
--Bon bé pas super emballé !!, mon vieux Schuberth c3 de 5 ans fait presque aussi bien en tout et pour tout; --Au bout 14 jours j'ai commencé à avoir mal aux cervicales, j’ai mis ça sur le compte d’une mauvaise position en dormant, problème résolus au bout de 3 jours sans le casque à la maison.
J’avais remarqué qu’en le déposant avec le C3 de la mamie dans le top case, fallait forcer un peu par moment pour le fermer ; avec choses équivalentes avec les deux C3.
-Aujourd’hui je me suis amusé a prendre des mesures par apport à mon C3
-poids + 30 gr, hauteur +0,5 cm, largeur la meme, longueur +0,5 cm.
Certains vont sourire, quand je les mets cote à cote le Shoei est un peu plus massif. Équation : + massif + lourd, peu engendrer + de prise au vent et solliciter + les cervicales.
Comme cité plus haut ; je suis obligé d’enlever mes lunettes pour l’enfiler ou l’enlever, à force c’est agaçant ! Pas le cas avec le C3.
Sinon c’est tout de même un bon casque, mais pas donner !!
En rentrant dimanche AM pour le QRA je suis plein Ouest je me cogne le soleil rasant plein la poire pendant deux heures environ, par moment je roule en aveugle pas top pour la bonne trajectoire, stressant et fatigant à la longue !! là je regrette mon choix pour 20E de plus ; le S

03-10-2018 20:52 
Gibe 84

SUITE/Pour 20E de plus le Schuberth E1 aurait été bien plus judicieux dans se genre de situations, pendant se périple j'ai eu quelques retour d'informations par des détenteurs de se casque assez positif !!; mais rien n'est parfait ...

03-10-2018 20:58 
Panpan_a_moto

J’ai eu un C2, bon casque.
Ensuite un XR1100, rien à dire.
Après, un C3, revendu très peu de temps après l’achat ... je claustrophobais.
Maintenant, NXR et rien à dire.

15-10-2018 21:42 
ber83

Bien mais encore trop bruyant, il pèse 1690 g en XL, vérifié sur la balance de cuisine de Madame, j'envisage en complément l'achat d'un J-CRUISE mais il est "chéro" + de 400€ quand un Nolan N45 coute 210€ avec nouvelle déco, donc a réfléchir ...

18-02-2020 18:17 
 

Connectez-vous pour réagirOu inscrivez-vous