Menu
Fil RSS Facebook Twitter Instagram Pinterest Youtube Voyage

Essai Casque : OGK FF-4

Test sur 1500 kilomètres

Casque OGK FF-4Le FF-4 est le dernier né de la marque nippone OGK, dans la lignée du FF-3. Présenté début juin au Japon, il sera présenté officiellement pour la première fois lors du mondial du Deux-Roues à la fin du mois de septembre 2003.

Avec une coque réalisée par superposition de huit couches, mixant fibre de verre, kevlar et carbone, le FF-4 est un casque racing, haut de gamme.

OGK est l'un des plus importants fabricants de casques japonais, spécialisé dans l'intégral et le moto-cross.

Les casques OGK se remarquent grâce aux spoilers profilés équipant tous leurs casques.

Commercialisé uniquement au Royaume-Unis jusqu'à présent, il sera distribué en France à partir de septembre 2003.

Affiché à 1390 gr, l'OGK ne pèse en fait que 1370 gr. et se situe dans la fourchette basse des casque en termes de poids. Il s'enfile très facilement tout en tenant fermement la tête. L'intérieur en velour offre un contact doux au toucher. Les mousses sont fines offrant un confort ferme, et même distantes au niveau des joues sur le modèle essayé; mais il existe plusieurs modèles de mousses permettant de s'adapter aux différentes morphologies.

L'espace menton/casque est très rapproché par rapport à d'autres casques. Du coup, il faut oublier tout système de communication de type tuyaucom, le micro empêchant complètement l'enfilage du casque.

L'enfilage des lunettes se révèle un peu plus laborieux, la faute à une découpe intérieure tendant à faire remonter les branches. Ceci dit, une fois les lunettes correctement placées, le casque se révèle agréable sans offrir la moindre zone de compression.

OGK FF-4La jugulaire du type double anneaux se manipule facilement et est recouverte d'une protection en velour, confortable, qui la fait complètement oublier.

Disposant de quatre positions, la visière se verrouille complètement par un clip latéral (sur la gauche). Quelle que soit la vitesse, il est alors strictement impossible que la visière puisse se relever.

Avec une position du visage vers l'avant associée à un écran large et haut, le FF4 offre d'emblée l'un des champs de vision les plus important : un vrai régal.

En utilisation ville, le casque confirme son type racing : il est bruyant, même visière et ouvertures fermées. A faible vitesse, on perçoit d'infimes sifflements.

Le système de ventilation se répartit sur la face avant, en dessous et au-dessus de la visière, ainsi que sur le dessus du casque. La manipulation des ouvertures frontales s'effectue facilement, même avec de gros gants; les ouvertures du sommet demandent par contre un peu plus d'habitude.

Le point fort du casque repose dans son excellente ventilation interne (écran fermé). Le premier résultat est que même à petite vitesse et quel que soit le temps et la manière de respirer, il n'y a pas de buée, et sans recours à un écran spécifique de type "pinlock" ! Le second résultat, et que même sous le cagnard et en utilisation sportive, la tête et le visage sont bien ventilés. Ainsi lorsqu'on enlève le casque, les cheveux ne sont pas trempés, comme ils pourraient l'être avec un casque plus tourisme de type Shoei Z-One dans les mêmes conditions. Le confort lié à la ventilation révélé en plein été risque par contre d'être un handicap en hiver. A vérifier.

Mais c'est en utilisation intensive sur autoroute et sur circuit que le FF-4 révèle toutes ses qualités : une excellente pénétration dans l'air grâce à son profil et du coup, une tenue impeccable à haute vitesse, y compris lors des coups de tête latéraux. Plus que son poids léger, c'est son profil aérodynamique qui soulage ici les cervicales. L'excroissance sur le dessus ainsi que les fixations latérales pouvaient faire craindre des sifflements à haute vitesse. Il n'en est rien. Et son côté bruyant révélé en ville, se retrouve finalement relativement homogène, quelle que soit la vitesse.

Entièrement démontable, l'intérieur permet un lavage et un entretien faciles. Par contre, il semble que la forme intérieure soit faite pour la taille M et L. Du coup, le tissu n'est pas parfaitement plaqué sur le modèle taille M au niveau de l'avant: un détail uniquement esthétique mais auquel on s'arrête sur un casque de ce niveau.

OGK FF-4Si la visière est protégée pas une protection latérale, cachant un système de fixation par deux vis, elle offre un tear-off permettant de changer facilement de protection extérieure superficielle en quelques secondes.

Conclusion

OGK FF-4L'OGK FF-4 est un excellent casque, léger et performant, mais qui sera plutôt réservé à une utilisation sportive, qui lui permettra de révèler toutes ses qualités.

Avec un prix attaquant à 439 euros en unis, il sera également réservé à des motards ayant un portefeuille bien garnis.

 

Points forts Points faibles
  • Champ de vision large
  • Tenue à haute vitesse
  • Ventilation
  • Poids
  • Intérieur lavable
  • Prix (de 439 euros en unis à 517 euros en graphique).
  • Bruit.

Casque OGK FF-4Disponible dans les tailles XS (53~54cm), S (55~56cm), M (57~58cm), L (59~60cm) et XL (60~61cm).

Coloris : Graphique (Rouge/bleu/blanc, Jaune/gris/blanc, Argent/bleu/blanc, Argent/gris/rouge) et Replica : Hislop et Jefferies.

Concurrent : Shoei X-Spirit

Le site web du constructeur

Conseils pour bien choisir son casque | Le Top10 des casques

Calcul coût assurance ?

AMV Combien pour assurer votre Casque OGK FF4? Devis en ligne
SOLLY AZAR Calculez le prix de votre assurance Casque OGK FF4 en 2mn avec SOLLY AZAR