english

Essai Honda PCX 125

Le scooter Start & Stop à 2.390€

Plus que l'équipement stop and start du nouveau scooter Honda PCX 125, c'est le prix que l'on retient de ce scooter valorisant et très au point dynamiquement.

2,390€. On a du mal à le croire. Après avoir demandé au service presse du premier constructeur mondial de pouvoir essayer le nouveau 125 équipé d'un système Stop and Start, par curiosité, on zappe très vite l'évolution technologique à son guidon. Et on ne retient plus que le prix du PCX, franchement bien placé.

Honda PCX 125

D'ailleurs Honda n'en fait pas des tonnes à la prise en main de la machine. On peut aussi bien couper le système que l'activer d'une simple pression sur le comodo droit du guidon. « Et cela ne fonctionne qu'une fois le moteur en température » prévient le mécano du siège d'Honda Europe. Paradoxal. Il faut attendre que le moteur soit chaud pour l'entendre caler au moindre feu ou stop un peu longs: environ quatre secondes. Dès que l'on remet les gaz, après un très court temps de réponse, presque impalpable, le moteur s'ébroue à nouveau pour repartir de plus belle.

Honda PCX 125

Le PCX bénéficie d'une nouvelle motorisation 4 temps, simple arbre à cames en tête, avec refroidissement liquide intégré au moteur mais aussi d’un alterno-démarreur sans balais, inauguré sur le Zoomer. Ce système a deux fonctions : démarreur puis générateur pour alimenter l’allumage et l’éclairage avec comme avantage un silence de fonctionnement au démarrage.

Honda PCX 125

Côté look, le PCX se pare d’un double optique et d’une bulle teintée. La selle intègre un dosseret pour le pilote et offre un compartiment pour accueillir un casque intégral. Une boîte à gants complète le tout, intégrée dans l’épaisseur du tablier.

108km/h à fond et à deux

Laissé derrière soi le système qui doit aider à consommer moins, Honda promet un peu plus de 2l/100 km tandis que nous avons mesuré un peu plus de 3,3 litres à fond, on se concentre sur les qualités dynamiques de ce petit scooter. Et c'est très sympathique. Les démarrages sont francs, les accélérations volontaires, seule la vitesse de pointe est en deçà d'un S-Wing, mais il faut dire que le modèle de notre essai n'affichait que 50 petits kilomètres à la prise en main. Et rendait les armes à 108 km/h, seul ou à deux, sur les très lisibles graduations du compteur.

Honda PCX 125

Passé ce détail, on trouve l'ensemble plutôt valorisant. Noir laqué ou blanc, le PCX flatte la rétine. Son gabarit réduit ne se ressent qu'au niveau de la protection du casque. Une bulle moins coupée casserait un peu de la ligne de ce petit scoot branché mais permettrait de remédier à cet écueil. Car au fil de la route, on ne trouve pas grand chose à redire. La partie-cycle est très performante, le scoot prend de l'angle sans broncher dans un sentiment d'équilibre très rassurant. Et le freinage, en plus d'être facilement dosable, se montre aussi endurant qu'efficace. S'il ne dispose pas de l'ABS, il a un freinage combiné avant/arrière. Ce petit scooter se révèle d'une maniabilité bluffante. Il tourne quasiment son guidon à la perpendiculaire de la route. Un régal pour les demi-tours.

Honda PCX 125

Charnière de selle à revoir

Loin des centres urbains, c'est calé par un retour de selle que le pilote est imbriqué dans l'encombrement de la machine, les jambes repliées par le tablier qui n'est pas un fond plat. A ce niveau, on trouve la trappe à essence que l'on commande depuis le neiman par un interrupteur comme l'ouverture de la selle. Enfin un défaut. La charnière du biplace n'est pas franchement ce qui se fait de mieux. Ça hoche un peu en latéral même si l'on y place aisément un casque et quelques babioles en plus. Les regrets s'ajoutent sur la planche de bord où l'on ne trouve pas trace de montre sur le compteur mi-analogique mi-numérique. Mais il faut faire la fine bouche car l'ensemble dispose d'une jauge à petits carrés comme de deux totalisateurs, total et partiel.

Honda PCX 125

Côté guidon, une fois encore, Honda a fait du cheap du chic. Sans habillage, les cintres sont tout simplement chromés et laissent glisser les câbles en direct dans un trou parfaitement rond et cerclé de chrome. C'est loin d'être choquant car plutôt réussi. Livré aux yeux de la concurrence, seul un mécano a émis une remarque d'atelier: « le mécanicien qui devra réajuster un tel scooter après un accident va avoir à s'amuser ». C'est vrai que le carénage est particulièrement bien intégré dans sa livrée laqué noir. On ne voit pas les jointures entre les différents morceaux de l'accastillage. Et c'est évidemment le plus bluffant pour ce 125 affiché au prix low-cost de 2.390€.

Honda PCX 125

Conclusion

Plus qu'un nouveau scooter dans le marché concurrentiel des 125, Honda apporte avec son image et son savoir-faire une vraie réponse à ceux qui trouvent les 125 trop chers. Là, pour un prix très placé,  ils disposeront des ailes Honda et d'un scooter qui est loin d'être une machine au rabais. Un vrai coup de cœur qui, en plus, se targue de technologie « verte » quand il s'arrête aux feux. Mais c'est en dynamique qu'il faut le préférer.

Points forts

  • prix
  • système Start & Stop
  • esthétique
  • partie-cycle

Points faibles

  • charnière de selle
  • absence de montre
  • bulle trop courte

Disponible en 4 coloris : blanc, argent et noir

La fiche technique

Calcul coût assurance ?

AMV Combien pour assurer votre Honda PCX 125? Devis en ligne
Axa 2 Roues Calculez le prix de votre assurance Honda PCX 125 en 2mn avec Axa 2 Roues

Commentaires

GUZZ71

agile et maniable Je le prefere a ma moto pour circuler en ville

31-01-2016 23:46 
GUZZ71

31-01-2016 23:47 
l'haricot

Putain ça frotte !

Bon, on n'a pas la possibilité de le libérer un poil en vitesse max, ce PCX? Pas question d'aller chatouiller les 180 du compteur (?!), juste de gagner dix bornes, quoi.

Il est très chouette ce scoot. Quelle que soit son millésime.

16-02-2016 09:19 
 

Connectez-vous pour réagirOu inscrivez-vous