Menu
Fil RSS Facebook Twitter Instagram Pinterest Youtube Voyage

Avis moto : Harley Davidson Dyna Fat Bob (FXDX)

Essai Harley Davidson Dyna Fat Bob (FXDX) par les motards

Synthèse des 1 avis sur la moto

Harley Davidson Dyna Fat Bob (FXDX)
  •   Moteur
  •   Comportement
  •   Confort
  •   Duo
  •   Equipement

Bad Boy très fréquentable !

Sous ses airs de moto pour Bad Boy, la Fat Bob est sans doute l’une des machines les plus polyvalentes de la gamme Harley Davidson. Développée sur la base d’un cadre de la gamme Dyna (le plus adapté à notre réseau routier européen), la Fat Bob mêle garde au sol très convenable, comportement homogène, facilité de prise en main, confort d’un excellent niveau ET un freinage digne de ce nom. Côté esthétique, la Fat Bob rentre dans la catégorie des Bobber, ce fut même une des pionnières du genre lors de son apparition en 2008. Haut de gamme oblige, la Fat Bob hérite d’origine des raffinements technologiques “cachés” chers à la marque à savoir un ABS, un antivol fonctionnant par transpondeur et un ordinateur de bord aussi discret que complet avec commande de défilement des informations au guidon ! Côté ergonomie, les commandes n’appellent aucun reproche mais les repose-pieds avancés poseront problème aux moins de 1,70 m… Au fait, le seul véritable reproche que l’on peut formuler à l’égard de la Fat Bob vient de sa monte pneumatique d’origine. Ses Dunlop D427, parfaits sur le sec, manquent terriblement de grip sous la pluie. A changer d’urgence donc… Côté “douloureuse”, l’expression prend tout son sens, la Fat Bob étant un des modèles les plus chers de la gamme Dyna.

Motards

  • Age moyen : 38 ans
  • km moyen : 3.000 km
  • ristourne obtenue : 0 %
  • achat neuf : 100%
  • conduite : cool (100%)
  • terrain : (100%)

Commentaires | Modifs apportées | Monte pneus | Motos précédentes | Motos futures

Sélection de commentaires Harley Davidson Dyna Fat Bob (FXDX)

10La prise en main n'est pas évidente à cause du poids de la machine (305 kg sans le conducteur...) Après quelques kilomètres, on se sent à l'aise. La Fat Bob est très stable, freine bien. En configuration d'origine, on reste tout de même sur sa faim... Il est impératif de payer la « Harley Tax » pour libérer le gros V Twin (admission, cartographie et échappement). Une fois le problème de castration Euro 3 résolu, on rentre dans un autre monde. Le moteur est très coupleux, une déferlante de puissance arrive à la moindre sollicitation de l'accélérateur. Le son, les good vribrations, le couple qui vous tracte vous rend heureux à 90 – 100 km/h. La boite 6 est agréable mais lente. Le dernier rapport (une sorte d'overdrive) est à utiliser à partir de 110 km/h si l'on veut avoir des relances vigoureuses. Très physique à conduire si l'on veut jouer avec à cause de son poids et de la taille des pneus. Les accélérations sont sympas, il est préférable de s 'accrocher au guidon si l'on veut faire un run. (la position de conduite n'aidant pas à rester sur la moto lors d'accélérations vigoureuses). La qualité d'assemblage, des matériaux est de très bon niveau. La consommation de carburant est minime : compter 5, 6 l Le rodage est très long. Compter 5000 km environ. A 3000 km, le moteur commence à se libérer. En quelques mots : Un panard total, à aucun moment un sentiment de manque se fait sentir. Le moteur est plein, coupleux. Un engin de caractère pour une autre vision de la moto. Fat Bob = Grosses sensations.Christophe . | 01/03/2009» Lire la suite

Modifications apportées

Stage 1. - Christophe .

Pneus montés sur Harley Davidson Dyna Fat Bob (FXDX)

Marque ModèleNombre
DunlopD402F1

Motos possédées auparavant

Marque ModèleNombre
YamahaDragstar (XVS) 6501

Motos futures envisagées

Marque ModèleNombre