english
Fil RSS Facebook Twitter Instagram Pinterest Youtube Voyage

Z'humeurs : Le Dakar en Arabie Saoudite

Faut-il boycotter une compétition moto à cause de la politique interne d’un pays ?

La rédaction vous donne son avis sur la question

Les Z'humeurs
  • Alexis

    Alexis, Journaliste

    Pas simple comme question. Comment espérer qu'un pays évolue si on le repousse systématiquement et qu'on le laisse refermé sur lui-même ? Maintenant l'organisation de tels événements peut aussi être perçue comme une façon d'étaler "sa grandeur", plus que comme une réelle ouverture et volonté de changement. On verra bien comment évolue la situation là-bas.

  • Damien

    Damien, Essayeur

    Oui, surement. Mais les pétrodollars doivent être irrésistibles. Il devient surement difficile de trouver une nation ou ce genre d’épreuve remplirait toutes les conditions éthiques. On pourrait imaginer un raid intra-européen. Histoire de faire gueuler nos écolos… Bref, l’aventure désormais, c’est presque de lire Kpok en évitant la dénonciation. J’aime bien, mais ça manque d’espace. Non ?

  • Grégoire

    Grégoire, Chroniqueur

    Plutôt que de chercher la poutre en Arabie Saoudite, je trouve celle de la politique interne française (tous les samedis depuis un an entre autres) et elle m'inspire moyennement. Donc avant d'aller donner des leçons de morale à un peuple que je ne connais pas, je préfère les garder bien au chaud pour notre marché local.

  • Hervé

    Hervé, Reporter

    Faut il tout accepter au nom du sport ? En ce qui me concerne, tant que ce rallye raid qui porte indûment le nom de "Dakar", se déroulera dans cette contrée où les droits de l'homme sont allègrement bafoués je ne m'y intéresserai nullement et j'inviterai mes relations à en faire autant. Les seules paroles de Castera affirmant haut et fort que les sportifs n'ont pas à se préoccuper de la politique et que le sport peut être un moyen d'ouverture, ont tendance à me faire croire que ce garçon, dont les capacités techniques sont incontestables, est d'une immense naïveté. Dans 5 ans, lorsque le contrat qui le lie avec les Saoudiens se terminera, je serai curieux de voir l'évolution réelle de cette soi disant ouverture.

  • Jean-François

    Jean-François, Doc' Méca

    Avec le temps qui passe, j'ai tendance à penser que boycotter une nation, n'est pas la meilleure façon de l'aider à résoudre ses problèmes. On l'enferme, on la prive d'échanges avec l'extérieur qui sont par nature enrichissants. Voir les bonnes pratiques extérieures, rencontrer d'autres personnes sont parmi les meilleures façons d'évoluer intellectuellement vers une plus grande ouverture d'esprit. Et l'ouverture d'esprit est justement ce qui manque à l'Arabie Saoudite. En revanche, mais c'est un autre sujet, je ne suis pas sûr du tout de la pertinence de cette course aujourd'hui. A mon sens, elle est vouée à disparaître si elle n'évolue pas rapidement pour trouver "une vraie raison d'être" dans les années qui viennent....

Plus d'humeurs

Commentaires

virtualgf

Réponse: OUI.

S'imaginer que cette dictature féroce et très puissante financièrement puisse se remettre en question est d'une consternante naïveté.

On ne peut pas à la fois gueuler pour avoir des droits et ravaler ses valeurs à la moindre occasion.

09-01-2020 09:27 
L'iguane

Me font marrer les reporters qui crachent sur le truc. Il suffirait de les y inviter tous frais payés pour que leurs critiques s'effacent comme le vent efface les traces de roues sur le sable des dunes...

Il y a qu'à voir pour le GP du Qatar ou de Sepang, ou les essais de nouveautés organisés dans ces contrées. Sont alors pas trop regardants sur les droits de l'homme...

09-01-2020 10:13 
james_bar

Il faut que l’organisation de ce genre d'événement entraîne la négociation de contreparties positives pour la population locale. Si l'organisateur ne peut pas justifier de ces contreparties, je pense qu'il faut boycotter.

09-01-2020 11:20 
BIG83

Salut

Si on devait arrêter toutes relations ( commerciales notamment...) avec certains pays pas très fréquentables... Je pense qu'on serait un peu à poil....

Ceci-dit, l'autre jour, le Dakar était au Castellet pour les visites techniques... Et je dois avouer qu'en voyant tous ces véhicules ( des trucs Russes énormes par ex )

dakar-camion.jpg

portant jusqu'au N°: 1000, ce qui laisse une idée du nombre total.... Eh ben ma fibre écologique est remontée un peu à la surface....Quel truc inutile triste
Mais bon ce type d'évènement ne m'a jamais trop intéressé, du coup c'est plus facile de critiquer....sourire
V

09-01-2020 11:59 
CLEW

Citation
virtualgf
Réponse: OUI.

S'imaginer que cette dictature féroce et très puissante financièrement puisse se remettre en question est d'une consternante naïveté.

On ne peut pas à la fois gueuler pour avoir des droits et ravaler ses valeurs à la moindre occasion.

Et quand tu fais le plein ça te pose pas de problème ?

09-01-2020 12:03 
Bee Loo

Oui le pays a une politique pourrie, sans parler des droits de l'homme et surtout de la femme ...
Mais les habitants de ce pays ont-ils la même mentalité ? Pourquoi n'auraient-ils pas droit à un événement qui leur plait ? Je ne parle pas du Dakar en particulier, effectivement cette course peut prêter à polémique (Viltor ...).

09-01-2020 12:20 
CLEW

Citation
Bee Loo
Oui le pays a une politique pourrie, sans parler des droits de l'homme et surtout de la femme ...

Déjà rien que là je vois un énorme problème. Les droits de l'homme c'est un terme générique pour désigner les droits des êtres humains en général, il n'y a donc pas lieu de faire de distinction. Faire cette distinction comme savent le faire de nombreux politiques sous entend que les femmes et les hommes ont des droits différents pas top lorsque l'on veut qu'ils aient les mêmes droits...

09-01-2020 17:58 
cajo

Qu'on le regrette ou pas, c'est clair que y'a des contrées, de par le monde, qui nous tiennent un peu par les khouilles (comme dirait L'iguane j'aime) ... tout dépendants que nous sommes face à des positions tellement dominantes qui font sérieusement douter de la place de l’hexagone dans le rang des nations les plus riches-influentes.

Pour l'énergie pétrolière et les ressources que nous n'avons pas, mais aussi parce que bon nombre de nos emplois sont tributaires directement d'une diplomatie "économique" parfois complaisante avec les régimes les plus fous qui soient... on est "moralement" moyen moyen, au point (par exemple) d'exiger que les armes vendues ne soient pas utilisées (!) par leur acheteur, v½ux pieu incroyablement surréaliste et misérable... pipeau
Le business et l'actionnaire n'ont jamais eu d'états d'âme.

A propos du rallye qui évolue, et de nos réflexions qui changent aussi, OK, je mets leur carburant dans mon réservoir ... et oui, je me flagelle, je me flagelle, rajoutez des clous SVP...gnarf
Mais globalement, la discute ici en témoigne, on devine que notre aveuglement au titre de notre passion (et notre façon de consommer l’événement) ne contribue en rien aux changements espérés sur place et n'apporte rien aux locaux. Alors à koi bon ?

Bref nos doutes nous z'habitent et l'individu, noyé dans une opinion publique versatile modelée par le consumérisme, s'interroge.
Est-ce que le boycott du Mondial Argentin, des J-O de Moscou, des fruits de Jaffa, des oranges d'Afrique du Sud, ... ont eu un effet particulier ? No saves ...

V

09-01-2020 19:53 
big fish

primo le "Dakar " d'aujourd'hui ne vaut plus grand chose, l'Aventure a disparu avec Sabine.
en deux, les saoudiens sont imbus de leurs personnes, je peux en parler aisément, ayant eut comme clients des militaires cela durant plusieurs mois, petits Français ne valons pas grand chose et leur respect envers nous est égal a NADA
en trois, l'écologie et l'avenir de la planète n'a pas de place dans leur culture, ni dans leur ambition, en résumé " je suis puissant donc je fait ce qui me plait et plus si nécessaire"

09-01-2020 23:22 
TOM

Déjà,il faudrait peut être rappeler que depuis la création du "Paris-Dakar", la moitié des pays d'Afrique sont devenus trés dangereux pour les participants.

On reprochait (A juste titre, surement...)le néo colonialisme de l'Europe qui venait étaler sa richesse dans des pays qui crevaient la faim (sic).

Aujourd'hui, ce sont des gens pétés de thune qui s'achètent le passage du Dakar, comme il s'achètent une crème glacée....Toutes ces formes d'évolutions sont discutables et trés limites sur le plan éthique, mais bon, on ne refera pas le monde.

L'homme à toujours voulu se mesurer pour savoir celui qui pissera le plus loin, c'est dans sa nature.

Aprés, l'Arabie saoudite ou pas? Pourquoi pas? A cause des droits de l'homme? ......Je me demande si, en tant que fournisseur important d'armement et de missiles, la France a vraiment son mot à dire sur le sujet? Ca sonne trés faux-cul, vous ne trouvez pas?

N’empêche, je ne savais même pas où il était attéri alors je suis tombé sur les premiers reportages, par hasard et je trouve les résumés trés bien foutus, les paysages à couper le souffle et .....pas trop de pub, ni de Gérard Holz faussement fatigué et mal rasé à se farcir........Moi, ça me va!

super

10-01-2020 00:02 
Bee Loo

Salut Clew, si j'ai fait cette distinction c'est justement pour ça ! Clairement dans ce pays les droits ne sont pas les mêmes pour les femmes et pour les hommes. Donc OK avec toi, il ne devrait pas y avoir de distinction.

10-01-2020 10:57 
BigTof

Il est faut de penser que le boycott n'a pas de poids dans la politique d'un pays : il suffit de se rappeler qu'en son temps, l'Afrique du Sud était exclue de toute compétition internationale, et il suffit de voir aujourd'hui l'impact du mouvement BDS contre Israël pour s'apercevoir qu'un boycott est efficace.
Et cela ne veut pas dire qu'il faut s'abstenir de lutter chez nous contres les abus d'autorité dont se rend coupable notre pouvoir (pas encore tout à fait dictatorial..).

10-01-2020 11:04 
BigTof

Faux ! (honte...)

10-01-2020 11:04 
Gouniaf

Ce Dakar est une honte.

10-01-2020 21:09 
 

Connectez-vous pour réagirOu inscrivez-vous