english

Z'humeurs : un circuit condamné pour le bruit, logique ?

Législation plus contraignante, niveaux sonores réduits mais des condamnations

La Rédac vous donne son avis sur la question sur les émissions sonores

Un circuit condamné pour le bruit, logique ?
  • Alexis

    Alexis, Journaliste

    Quand tu achètes un terrain pas cher parce qu'il est le long d'une voie ferrée, tu ne portes pas plainte contre la SNCF pour le bruit de ses trains. Pourquoi en serait-il autrement avec les circuits qui étaient là avant ? C'est le promoteur et la municipalité qui ont permis la construction de résidences à proximité des circuits qui devraient être condamnés.

  • Damien

    Damien, Essayeur

    Les règles de limitation de bruit sont de plus en plus drastiques dans le temps et les volumes sonores n'ont fait qu'être diminués sur le plan légal. On a le droit au sonomètre obligatoire désormais sur les compétitions. Pour le circuit d'Albi, il a dépensé de l'argent pour réduire les émissions sonores, entre murs anti-bruit et réduction du nombre de jours de roulage. Alors, cela parait violent.

  • David

    David, Rédac'

    Le bruit trop important est insupportable. Mais quand on achète près d'un aéroport, on sait que l'on va entendre les avions passer au-dessus de chez soi. Le problème, c'est que les villages s'étendent et le circuit autrefois loin de la ville et peu voire pas audible devient désormais proche de pavillons qui n'auraient pas dû être construit aussi proche.

  • Grégoire

    Grégoire, Chroniqueur

    J'ai habité pendant quatre ans à 5 kilomètres à vol d'oiseau du circuit de Dijon. C'était super chiant de se faire pourrir mes week-ends. Ah ! Passer tous ces gens à l'électrique et hop ! Ya pas de raison que je sois le seul égoïste dans l'affaire.

  • Hervé

    Hervé, Reporter

    Quand on sait que c'est une bande de **** qui ont acheté à vil prix des terrains limitrophes en sachant au départ qu'il allait y avoir des nuisances dues au bruit je n'admet guère la démarche et encore moins les décisions juridiques. Le problème c'est que cela pend au nez de Ledenon, d'Alès et encore d'autres...

  • Zef

    Zef, Journaliste

    Il devrait toujours y avoir moyen de s'arranger, mais il semble que ça n'arrange personne de s'arranger. Le tribunal devient le seul lieu où les gens se parlent.

Plus d'humeurs

Commentaires

1364

La TRIBUe humaine n'hiNALe plus Aujourd'hui que les RELANTS PESTILENTIELS, de son égocentrisme, matiné d'égoïmes...
Où la passion de quelques uns, se voit broyée par des logiques politico-consuméristes.

La France étant un petit pays à croissance humaine exponentielle... On va bientôt se marcher sur les pieds pour aller y déposer nos multitudes de griefs.

Dans un monde alimenté par et pour l'argent, avec la notion de compétitivité poussée à l'extrémisme... Tout ce(ux) qui ne rentre(nt) pas dans le schéma orchestré par les plus riches et puissants... Est(sont) broyé(s) !

Mais bon, rendons-nous compte qu'avec notre passion, déjà dévolue aux dinosaures... Nous ne peusons pas lourd, vis-à-vis des enjeux actuels. Où l'on préfère nettement l'immobilisme contrôlable et contrôlé des utilisateurs du formatisme informatique, à, une liberté de mouvements et de réflexion qui fait peur, et, qui sème l'angoisse ! clin d'oeil

Appuyez su'l bouton, mon cher mouton.

22-04-2021 07:55 
Poil666

Question purement rhétorique : quelqu'un a lu la décision judiciaire avant de donner son avis ?

22-04-2021 09:18 
Picabia

Pour le cas d'Albi on est passé d'une convention de 12 jours par an à 200 jours sans concertation depuis son rachat.
Normal que les riverains râlent, ce qui était supportable devient insupportable.
Comme pour les zones inondables, on devrait imposer aux promoteurs un non recours juridique aux futurs acquéreurs.
Il y a connivence entre les mairies, les promoteurs et les acquéreurs qui savent que de toute manière c'est le circuit qui sera le dindon de la farce.
J'ai vu des circuits de motocross fermer et ne plus jamais réouvrir.

22-04-2021 09:19 
inextenza

Citation
Picabia
Pour le cas d'Albi on est passé d'une convention de 12 jours par an à 200 jours sans concertation depuis son rachat.
Normal que les riverains râlent, ce qui était supportable devient insupportable.

C'est beaucoup plus complexe que ça, et, clairement, après avoir vu un reportage impartial, donnant voix à tous les protagonistes, et des interviews non complaisants à aucune des 2 parties, j'ai le sentiment que 2 ou 3 riverains à Sequestre ne seront content que d'une fermeture et un démantelement.
Quoique, je suis persuadé que la réutilisation du site les fera encore râler, parce que la plus-value espérée par la fermeture (appelons un chat un chat: quand tu achètes une maison qui est en bout d'une ligne droite d'un circuit, tu sais très bien pourquoi tu l'achètes très en dessous du prix du marché, et donc, la seule façon de la valoriser, c'est de supprimer les bruits des retrogradages).

En gros, les 12 jours en question ne sont que des autorisations de dépassement de seuil, pour les courses.
L'action en justice vient en réalité d'une opportunité d'un texte de loi rédigé récemment et en dépit du bon sens, abaissant à 65dB (si je me souviens bien) le seuil de bruit à ne pas dépasser. Faut pas faire une crise d'allergie, sinon c'est l'infraction à chaque éternuement!
Avec un seuil aussi bas, effectivement, les dépassements sont systématiques durant les ~200 jours d'exploitabilité du circuit. Et il n'y a pas eu d'évolution notable (au contraire, via un mur mal situé, mais que UN riverain a souhaité) des nuisances entre 2017 (avant la réforme) et 2018.

22-04-2021 10:20 
tonyb

L'argument du "fallait pas acheter à côté" est nul quand on connait la difficulté de trouver des logements dans certaines régions.
Avoir un logement est utile et indispensable. Faire des tours en rond sur un circuit ne l'est pas. Si l'expansion démographique empiète sur la zone d'un circuit, c'est le circuit qui doit fermer.
Je vis non loin d'un circuit de cross, la seule maison que j'ai pu trouver dans le coin. Je suis assez loin pour que ça soit supportable mais pas assez pour ne pas l'entendre quand le vent porte le son à des km. Je n'ai rien contre une pratique ponctuelle et raisonnable deux jours par semaine, mais quand parfois c'est toute la semaine et des fois les deux jours de week-end d'affilé, c'est autre chose. Alors passer de 12 jours à 200 jours, c'est de l'abus qui doit être sanctionné.
La technologie électrique est là désormais et il n'y a pas l'excuse de l'autonomie pour tourner en rond sur un circuit. Pourquoi n'est elle pas adoptée? Pourquoi s'obstiner à emmerder le monde? La solution est dans le camp des propriétaires de circuit, pas des riverains.

@1364 : je reprends votre commentaire, soyez attentif à la subtile modification: La TRIBUe humaine n'hiNALe plus Aujourd'hui que les RELANTS PESTILENTIELS, de son égocentrisme, matiné d'égoïmes... En effet!
Où la passion de quelques uns...s'impose aux autres sans aucun respect en écrasant leur liberté de jouir de leur logement dans le calme. Pareil pour le bruit des motos en général...
Vous voyez, question de point de vue. Sauf qu'un côté est plus nuisible que l'autre.

22-04-2021 10:23 
kick47

Je rejoins picabia car effectivement, si les règles changent par rapport à ce qui était acté au départ, les attitudes des gens changent également. Un chien qui aboye de tant en tant c’est supportable. Avoir un chenil comme voisin et entendre aboyer toute la journée c’est autre chose...

22-04-2021 10:28 
dante

Intéressant argument "l'impératif de logement doit prévaloir sur le reste".

A ce tarif, il faut urbaniser le moindre espace vert (forêts, parcs, etc.), raser les stades, les cinémas, et tout type d'espace d'activité "non essentielle" (ça rappelle quelque chose) dès qu'une région est soumise à une quelconque pression sur le logement ...

Et ne conserver que des maisons et des entreprises donc.

C'est l'idéal gouvernemental actuel, grosso modo: travaille, consomme, va dormir.

22-04-2021 10:29 
inextenza

Citation
blaaaast
L'argument du "fallait pas acheter à côté" est nul quand on connait la difficulté de trouver des logements dans certaines régions.

Hé oh, les logements n'existaient pas à cet endroit il y a 80 ans et même il y a 50 ans.
Je vais être cash: quand tu ne peux financièrement pas acheter la maison de tes rêves là où tu veux, tu fais des concessions et tu les assumes.
En IDF on en est tous là: j'ai quitté la région pour pouvoir acheter un truc sympa au calme, j'assumerai si je dois changer de taff d'avoir à payer 16¤/jour de train à cause de ce choix.
Le même logement que celui que je viens d'acheter, au même prix, plus près de Paris, c'est que nécessairement tu vis au dessus d'une autoroute et/ou d'une gare et d'un axe de piste d'aéroport. Les prix cassés ont TOUJOURS une raison!

Là, pour Sequestre, c'est pareil. Et même pire, car les tensions immobilières actuelles n'existaient pas à l'époque. Surtout dans un trou paumé (désolé, ce n'est pas méchant) aux environs de Albi.

22-04-2021 10:38 
CLEW

Citation
blaaaast
L'argument du "fallait pas acheter à côté" est nul quand on connait la difficulté de trouver des logements dans certaines régions.
Avoir un logement est utile et indispensable. Faire des tours en rond sur un circuit ne l'est pas. Si l'expansion démographique empiète sur la zone d'un circuit, c'est le circuit qui doit fermer.
Je vis non loin d'un circuit de cross, la seule maison que j'ai pu trouver dans le coin. Je suis assez loin pour que ça soit supportable mais pas assez pour ne pas l'entendre quand le vent porte le son à des km. Je n'ai rien contre une pratique ponctuelle et raisonnable deux jours par semaine, mais quand parfois c'est toute la semaine et des fois les deux jours de week-end d'affilé, c'est autre chose. Alors passer de 12 jours à 200 jours, c'est de l'abus qui doit être sanctionné.
La technologie électrique est là désormais et il n'y a pas l'excuse de l'autonomie pour tourner en rond sur un circuit. Pourquoi n'est elle pas adoptée? Pourquoi s'obstiner à emmerder le monde? La solution est dans le camp des propriétaires de circuit, pas des riverains.

Bin oui, se loger est essentiel. Personnellement, je n'ai pas de circuit qui m'ait empêcher d'avoir un logement, c'est plutôt mon salaire qui m'a imposé de chercher un logement à plus de 40 km de mon lieu de travail. Et là, comble de malchance, je souffre des nuisances sonores générées par des *** qui viennent faire tourner leurs machines dans la rue.

J'espère quand même que les personnes qui ont attaqué le circuit ne sont pas des écolos convaincus qui oublient tout simplement qu'une construction individuelle est une source de nuisance écologique.


Citation
blaaaast
Où la passion de quelques uns...s'impose aux autres sans aucun respect en écrasant leur liberté de jouir de leur logement dans le calme. Pareil pour le bruit des motos en général...
Vous voyez, question de point de vue. Sauf qu'un côté est plus nuisible que l'autre.

Ca marche dans tous les sens... tant de ceux qui font du bruit que dans celui de ceux qui s'en plaignent.

Le plus gros problème dans cette situation est l'évolution d'une réglementation avec un effet rétro-actif.

22-04-2021 10:39 
Reset

Citation
blaaaast
L'argument du "fallait pas acheter à côté" est nul quand on connait la difficulté de trouver des logements dans certaines régions.
Avoir un logement est utile et indispensable. Faire des tours en rond sur un circuit ne l'est pas. Si l'expansion démographique empiète sur la zone d'un circuit, c'est le circuit qui doit fermer.
Je vis non loin d'un circuit de cross, la seule maison que j'ai pu trouver dans le coin. Je suis assez loin pour que ça soit supportable mais pas assez pour ne pas l'entendre quand le vent porte le son à des km. Je n'ai rien contre une pratique ponctuelle et raisonnable deux jours par semaine, mais quand parfois c'est toute la semaine et des fois les deux jours de week-end d'affilé, c'est autre chose.

Bah tant pis pour toi hein, t'as acheté en connaissance de cause.
Viens pas nous faire gober que c'était LA SEULE maison dans un rayon de 40kms.
T'as dû arbitrer avec différents critères, distance du lieu de travail, superficie, etc... t'as évidemment choisi d'ignorer l'existence du circuit au bénéfice des autres facteurs, s'en plaindre maintenant est un peu facile...

22-04-2021 11:14 
Godzilla

Citation
blaaaast
L'argument du "fallait pas acheter à côté" est nul quand on connait la difficulté de trouver des logements dans certaines régions.
.



(Soupir...)

Donc j'achète un logement près d'un circuit et je fais des actions en justice pour le faire fermer.
J'achète près d'une exploitation agricole et pareil, je vais en justice pour que ça ferme.
Ou près d'un aéroclub et aussitôt installé, tribunal pour avoir la paix.

Et c'est normal?

Et lâchez-nous la grappe avec les motos électriques qui seraient LA solution pour les circuits.
La lobotomisation ambiante a définitivement tué réflexion et bon sens.

Pour Albi, la commune voisine (sur laquelle empiète le circuit) veut le terrain pour en faire des logements, en très résumé.
Par un tour de passe-passe, le circuit a été soumis au code de la santé publique (et plus au code du sport), ce qui implique de ne pas dépasser le bruit ambiant de 5 décibels. A ce compte, tous les circuits de France ferment.
Les stades de foot/rugby aussi.

22-04-2021 11:21 
Guepard92

Il y a toujours eu des maisons à proximité du circuit du Séquestre, j y ai passé mon permis moto et mon brevet de pilote aussi (il y a un aérodrome au milieu) et à l'époque, l'activité automobile était marginale, uniquement les jours de course. ca c'était il y a 30 ans. Une exploitation plus intensive d'une installation crée forcément des tensions avec les riverains. En plus les constructions se sont densifiées dans cette zone proche de l'autoroute vers Toulouse. Il y a des intérêts contradictoires mais pas vraiment de méchant d'un côté ou de l'autre avec des textes juridiques qui évoluent et sont parfois aberrants. En gros, chacun cherche le meilleur biais juridique pour ses intérêts propres et diaboliser un circuit c'est facile...

22-04-2021 11:59 
Picabia

Pauvre Blaaaaaaast il n'a pas de chance, la seule maison disponible et il y a un circuit de motocross.On se demande si il aime vraiment la moto à force de la débiner, il aime rien.
Il me fait penser à ces urbains qui ne comprennent pas que l'on moissonne un dimanche et tard dans la nuit car EUX ils sont en week end.
Ce auquel je suis confronté toute l'année et je ne dis rien.
On est très loin du vivre ensemble quand on ne supporte rien.
Le fait d'avoir à se loger ne donne pas tous les droits et les nouveaux arrivants doivent aussi se plier aux us et coutumes des locaux.
Maintenant certains on tellement de critères qu'il est difficile de vouloir les avoir tous, c'est pénible ces nouveaux arrivant qui croient savoir mieux que nous ce qui est bon pour nous.

22-04-2021 12:39 
Picabia

PS : J'ai fait parti de ces crétins qui tournent sur un circuit et je ne regrette rien

22-04-2021 12:44 
nicoxj900

Dans le même sens: il y a un stade pas loin de chez moi. Quand il y a match (de foute), ça fait plein de bruit et ça gêne pour se garer.

J'm'en vais intenter un procès pour le faire fermer, nanmého

22-04-2021 13:18 
dante

Sans parler du sempiternel "arrêtez de rouler vite sur la route, y a des circuits pour ça" ... ah ben non en fait tiens.

22-04-2021 14:54 
B2-69

Apparemment, la dictature des bien-pensant est loin de s’arrêter. Aucun scrupule à s'implanter n'importer où ; aprés tout on fera un procés contre le circuit, le coq, le paysan. Quand on est con et sectaire on achéte une maison paumé sans voisin.

22-04-2021 16:29 
Peterpan

Question à la con:

Vous préfèreriez habiter :
- prés centrale nucléaire
-prés usine chimique
-près parc éolienne ou solaire
- près circuit
- prés stade
-prés périphérique auto
- prés ligne de train
-prés ligne électrique HT
-prés élevage en batterie
-prés déchetterie
- prés des vignes sulfatées
- prés d un connard de voisin ! lol
-prés d une église qui sonne toutes les heures même la nuit..prés d une école, du coq qui chante , de l âne qui brait , et des crapauds qui croassent !
J ai opté pour le multi bruits plutot que le silence d une centrale ! clin d'oeil
Concernant les circuits ..la plupart à l origine étaient construits loin de la vile ...et des maisons au fil des années sont venues se construire autour !

22-04-2021 16:52 
CLEW

Maintenant, il faut quand même rendre à blaaaast ce qui est à blaaaast : dès qu'il y a un sujet sur le bruit, il y a une intervention de sa part pour dire que tous les autres font trop de bruit

22-04-2021 19:08 
Picabia

Chuuut Clew pas trop de bruit Blaaaaast est en sommeil profond, il récupère de sa journée d'hier à entendre les motos de cross.

22-04-2021 19:33 
L'iguane

Citation
Picabia
On se demande si il aime vraiment la moto à force de la débiner, il aime rien.

Bien sûr que non il n'aime pas la moto, il n'est même pas motard, c'est à se demander ce qu'il est venu faire sur ce forum, à part troller tous les sujets qui traitent de près ou de loin du bruit.

22-04-2021 19:51 
1364

@ Dante, pour un petit rajout. "C'est l'idéal gouvernemental actuel, grosso modo: travaille, consomme, fais-toi traire, et, va dormir." clin d'oeil

Pour Picabia : "PS : J'ai fait parti de ces crétins qui tournent sur un circuit et je ne regrette rien" 🎶NAN ! Rien de rien ! 🎵
Moi non plus ! Malgré la casse afférente... Ou la caste à farniente !

Et pour les 65 dB, au lieu des désormais habituels 95 dB Max. C'est peut-être dû à une dyspraxie de la personne en charge d'écrire la loi... Ou à tout le moins le texte... Qui aurait confondu le six avec le neuf? Bon, peut-être y-avait-il un peu de dyslexie, aussi ? clin d'oeil

22-04-2021 20:07 
Tortue Ninja

C'est ce que Toqueville appelait la tyrannie de la majorité.


Mais finalement, rien de bien neuf sous le soleil :

En tant que pilote, j'ai déjà vu nombre d'aérodromes contraints de fermer du fait de la pression de riverains. Lorsque j'ai commencé à voler sur mon terrain habituel (j'avais 16 ans...), le tour de piste était (presque) un beau rectangle. 4 décennies plus tard, ce n'est plus qu'un patatoïde informe. Nous devons slalomer entre les maisons dont les plus anciennes n'ont pas le tiers de l'âge dudit aérodrome (qui date de... 1932 !).

Un de mes amis tireur était président d'un club de tir. Ancien stand militaire racheté. Bien que couvert, on entend néanmoins quelques bruits à l'extérieur.
Alors qu'un programme immobilier était annoncé limitrophe de ce stand (datant d'environ 1880), je suis allé voir ce dont il retournait. Le promoteur, lorsque j'ai naïvement demandé quelle était la nature de ce grand bâtiment, en bordure du programme, m'a répondu : « C'est un stand de tire ». Et face à mes craintes affichées de bruit, il m'a répondu « Cela ne fait que peu de bruit. Mais de toute manière, il va bientôt fermer ! ». C'était il y a plus de 20 ans...


Alors pourquoi un circuit moto ou auto pèserait-il plus lourd ?

Toutes ces activités « non essentielles » (pour certains) sont mal vues par beaucoup : Polluantes, anti-écologique, sports de riches, etc... Les causes de mécontentement sont nombreuses, voire de jalousie. Auxquelles le renforcement systématique de la législation écologique apporte sans cesse de nouveaux moyens d'action.


La solution pourrait être de construire de nouveaux circuits « loin de tout », en s'assurant de la propriété de zones suffisamment grandes pour maintenir à distance tous les « fâcheux » (comme diraient les « Tontons Flingueurs »). Et puis, avec beaucoup de terre autour, si des « malfaisants » venaient néanmoins à râler, cela laisse assez de surface pour creuser...

Plus sérieusement, c'est ce qui a été réalisé en Espagne par le propriétaire du circuit Ascari, dans la province de Malaga.

Sauf que, cela coûte cher. Très cher. Fut-ce pour un magnat du para-pétrolier. Et pour rentabiliser le concept, les tarifs sont logiquement astronomiques (et d'ailleurs réservé aux seules voitures). Ce qui permet aussi de limiter drastiquement la fréquentation, les tarifs du « club » étant en ligne avec ceux des simples « expériences » proposées au vulgum pecus. Je vous laisse jeter un ½il sur leur site (https://ascari.net/en/).


Mais pour notre pauvre cas de petits français...
Les spéculateurs aux petits pieds n'ont pas fini de nous casser les pieds. Aidés en cela par les promoteurs immobiliers, ainsi que les élus locaux alléchés par de nouvelles zones à bâtir.


A telle enseigne que ces intérêts particuliers viennent se heurter à l'intérêt général de la collectivité !

Feu mon cher Papa fut directeur financier d'Aéroports De Paris lors de la construction de Roissy (Ouais, je sais... Cela date un peu).
Et il ne décolérait pas, même des années plus tard, chaque fois qu'un reportage montrait de riverains soumis à « l'insupportable » bruit de CDG. Car à l'époque de la construction, toutes les municipalités susceptibles d'être dans les axes de pistes initiales ou prévues comme extensions, avaient signé des conventions avec ADP pour s'interdire de mettre des logements dans ces zones.
Ce qu'elles se sont bien entendu toutes empressés de faire, attirées par les perspectives de développement immobilier de l'Île-de-France !


Ma seule consolation, lorsque je pense à tous ces terrains et circuits qui ferment, c'est de penser aux guéguerres que vont ensuite se livrer ces nouveaux résidents dans leurs pavillons à la noix entre le chien qui aboie trop, la tondeuse qui dérange en dehors de heures « autorisées », la fumée du barbecue qui empuanti le voisin...
BIEN FAIT ! NA !

« Mort aux cons, mon Général » lui dit-on un jour.
« Vaste programme... » répondit le grand homme !

23-04-2021 17:02 
dante

Citation
Tortue Ninja
C'est ce que Toqueville appelait la tyrannie de la majorité.


....

Tout à fait, si ce n'est que ce n'est même pas la tyrannie de la majorité mais la tyrannie d'une minorité locale fatalement, donc in fine la favorisation d'intérêts totalement particuliers (les quelques riverains qui sont venus se coller aux circuits) par rapport à d'autres plus importants en nombre (les spectateurs et pratiquants).

c'est la tyrannie de la bureaucratie législative en réalité, car le souci n'est pas tant qu'un ahuri s'étonne qu'un circuit fasse du bruit après avoir construit à côté que le fait qu'on lui permette de s'en plaindre.

23-04-2021 17:08 
chinois

sur ce sujet,le youtubeur valootre a fait une vidéo intéressante et qui permet de mieux comprendre la situation d'albi, notamment :
croix en ternois, albi, lezennes par Valootre

25-04-2021 20:53 
inextenza

Citation
chinois
sur ce sujet,le youtubeur valootre a fait une vidéo intéressante et qui permet de mieux comprendre la situation d'albi, notamment :
croix en ternois, albi, lezennes par Valootre

Merci pour le lien.
Je trouve sa prise de position un peu légère car il charge la société ayant acheté Albi sans rappeler que c'est grâce à un changement important de la législation, et pour le mur, le positionnement a été demandé par un riverain… sauf que un mur mal placé, c'est inutile, et pire, ça fait de la reflexion. Après, dans une vidéo de 20min pour 3 circuits c'est un peu court ;)
Et dommage qu'il ne soit pas plus explicite dans la volonté de faire du fric sur le site de Sequestre, comme ce qui est arrivé à Lezennes!

J'ai beaucoup aimé ce travail : [www.youtube.com]
Car je trouve qu'il fait s'exprimer les 2 parties directement, donc, une présentation avec davantage d'objectivité.
C'est sur cette vidéo que je base principalement ma prise de position, car il y a des éléments factuels.

Cela étant, pour conclure, cela me semble bien complexe pour savoir qui exagère entre les 2 parties. Il faut vivre à Sequestre depuis 10 ans, pour savoir si oui ou non il y a eu une dégradation de la situation environnemental depuis la passation de la gestion.
Mon opinion personnelle reste imagée par la phrase prononcée dans ta vidéo: quand on achète un terrain en proximité immédiate d'un circuit automobile, on se doute bien ce que cela implique.
Quand j'ai cherché ma maison, j'ai pris Google Maps ou une carte Michelin, au choix, et tracé les lignes sur les axes de pistes de l'aérodrome pas très loin, et de l'aéroport le plus proche. Cela m'a défini des zones où je ne voulais pas aller. Est-ce si original de faire ça?

26-04-2021 14:44 
Godzilla

Citation
inextenza

J'ai beaucoup aimé ce travail : [www.youtube.com]
Car je trouve qu'il fait s'exprimer les 2 parties directement, donc, une présentation avec davantage d'objectivité.
C'est sur cette vidéo que je base principalement ma prise de position, car il y a des éléments factuels.



Entièrement d'accord. C'est du bon boulot.

Je donne la médaille en chocolat à celui qui témoigne : "Je suis situé à 47m du circuit"...

Cette phrase à elle seule en dit long.

26-04-2021 23:24 
passûr

Albi, les torts sont partagés. (nombre de jour et lotissement)
Mais Lezennes là c'est vraiment dégueulasse de la part du maire de Lesquin.
En même temps les motos de circuit belges et hollandaises, ce n'était pas vraiment l'esprit du circuit.

29-07-2021 21:32 
inextenza

Parce que tu crois que en cas de fermeture de Albi, on ne va pas finir par se rendre compte que ces hectares de terrains intéressaient de gros promoteurs en sous mains?
Et pourquoi ce n'est pas l'esprit d'un circuit communautaire d'accueillir des motards des voisins? Les installations françaises doivent rester françaises?

Ah, et pour les tords partagés, il serait bon de se souvenir pourquoi on en est là, quel est le levier juridique derrière ces attaques.
Et cela ne révèlerait pas un mal plus profond? Si le circuit a augmenté son activité (je n'en sais rien en vrai, il faudrait voir les chiffres réels de réservation du circuit) c'est que les assos organisant les roulages font le plein. À force de fermer/restreindre l'accès à certains circuits, nous sommes en train de concentrer cette activité sur les dernières structures.
Et quand elles n'existeront plus, que va-t-il se passer?

30-07-2021 09:28 
 

Connectez-vous pour réagirOu inscrivez-vous

dafy