english

Z'humeurs : les motos chinoises

Nouveautés motos chinoises en 1200cm3 : de vraies concurrentes aux constructeurs japonais / européens ?

La Rédac vous donne son avis sur la question

Les motos chinoises de grosses cylindrées
  • Alexis

    Alexis, Journaliste

    Techniquement, oui. En pratique, non. Déjà, ces motos sont souvent motorisées par les Européens et ne sont donc pas commercialisées sur les mêmes marchés. Quand bien même ça serait le cas, les productions chinoises sont identifiées comme bas de gamme / petit prix dans l'imaginaire collectif. Faire changer les a priori prendra des années. Je vois mal le motard français débourser aujourd'hui plus de 10.000 € dans une moto chinoise.

  • Damien

    Damien, Essayeur

    Pas encore, voire pas du tout s'il ne savent pas faire autre chose que du tarif bas. Or, majoritairement, leur production, même de qualité, n'a que cet avantage du prix. Rien d'innovant dans le style.

  • David

    David, Rédac'

    On a vu un gros tournant en 2017 avec les premières Zontes qui rompaient avec la production faite jusque là. Des Chinoises sont montées à 500 puis 650 cm3 là où on ne voyait que de la 125. Et après avoir utilisé des anciens moteurs Honda ou Suzuki, elles incorporent désormais des moteurs BMW et KTM via les partenariats. Donc, la Chine s'est bien réveillée.

  • Grégoire

    Grégoire, Chroniqueur

    La cylindrée est un faux débat. 125 ou 1.200, seules comptent les ventes. S'il ont un marché pour une mille, les Chinois la produiront. Il n'y a même plus besoin d'ingénieurs : il suffit de racheter une licence et hop ! Un gros quatre pattes !

  • Hervé

    Hervé, Reporter

    Des chinoises, pourquoi pas. Il y a longtemps que celles-ci sont sur le marché en petites cylindrées, autrefois fabriquées en acier à ferrer les ânes. Pour peu qu'ils aient revus leur technologie de fabrication et assuré leur fiabilité pourquoi ne pas leur faire confiance ? Les Indiens ont bien réussi à faire adopter leur Royal Enfield.

  • Jean-François

    Jean-François, Doc' Méca

    A n'en point douter, les Chinois sont doués. Le nier c'est oublier que tous les produits de plus hautes technologies sortent de leurs usines. L'histoire se répète. On revit la même mutation qu'avec l'arrivée des motos japonaises dans les années 60, dont le coup de grâce fut l'arrivée de la CB 750 en 1969. Les échanges sont plus rapides aujourd'hui qu'hier, les alliances avec les constructeurs japonais et européens feront le reste. L'invasion des motos chinoises ne fait que commencer. Ceux qui n'y croient pas rirons bientôt jaune...

  • Lionel

    Lionel, Journaliste

    Présenter des nouveautés, des chiffres, sortir de belles motos, c'est bien, mais derrière, il faut avoir un réseau, assurer le service après-vente, ne pas devoir attendre 10 semaines pour avoir une pièce… Des problèmes heureusement totalement, absolument et indubitablement inconnus chez les grandes marques ! Ha !

  • Zef

    Zef, Journaliste

    Prendre les nouveautés chinoises à la légère, ce serait reproduire le mépris dont ont fait preuve les constructeurs européens au début des années 60 quand les motos japonaises sont arrivées.

Plus d'humeurs

Commentaires

XM

oui, les chinois sont peut-être aujourd'hui comme les japonais il y a 40 ans, quand on attendait 7 semaines un ressort de rappel de sélecteur de vitesse chez Suzuki...

19-11-2020 07:28 
aximum

Qu'on arrête de commercer avec cette dictature qui ne respecte ni son peuple, ni ses partenaires commerciaux.

19-11-2020 08:44 
virtualgf

@aximum
+1 !

Sinon jamais un mot sur la fiabilité, pas encore de recul.

19-11-2020 09:15 
Picabia

La Yamaha XS de 1969 complètement copiée sur les moteurs Anglais, cela ne vous rappelle rien? Les Japonais ont, comme les chinois, commencé par copier ce qui se faisait en Europe puis ils ont progressivement monté en gamme et en cylindrée.
Les Chinois copiront la méthode Japonaise.Faire à l'identique mais moins cher.Les Européens en vendant leur moteurs ou une licence font entrer le loup dans la bergerie sans se douter de la capacité industrielle des Chinois. C'est un aveu d'impuissance et de repli face à ce pays qui sera bientôt la première puissance économique.
Quant au réseau, quand il y a de l'argent à se faire, il y a toujours des candidats, les Chinois ont le temps pour eux ainsi que leur marché intérieur qu'ils peuvent fermer ou taxer quand ils le veulent.
L'alliance des pays asiatiques, dont le Japon plus l'Australie qui s'ouvre sur un marché à grosse croissance, fera aussi leur affaire. L'Europe ne se prépare pas des jours meilleurs.

19-11-2020 09:18 
Philippe21

Mouais, pour que les motos Chinoises fassent le même coup que les Japonais, surtout celui de Honda en 69, il faudra qu'ils nous éblouissent par une technologie non seulement de pointe, mais dans le sens de l'histoire qui à scellée la fin des moteurs à énergie fossile.

Comme la Honda CB 750 qui révolutionna en son temps la pratique de la moto, la motocyclette du futur reste à inventer, sera t-elle Chinoise ? Je n'en sais rien, toutefois ils ont de gros atouts, comme leurs énormes moyens de production et le gigantisme d'un marché asiatique en plein développement pour amortir leur coût de recherche & développement.

Mais bon la moto c'est aussi une histoire de rêve et de passion et de ce côté là c'est zéro pointé ! (pour rappel Honda fête son 800ème succès en grand prix!)

Je partage aussi l'avis de Lionel, sans réseau pas de succès.

19-11-2020 09:29 
Dblz

Regardez les Ouighours, regardez Hong-Kong, regardez ce qu'ils font en Afrique. FB est plein de gens qui râlent parce que soit disant la France de 2020 c'est "1984" d'Orwell. La Chine c'est déjà 1984. Peut-être même en pire. Prenez vos responsabilités. Moi je ne leur donne pas un centime.

19-11-2020 09:43 
xjrlaser001

Effectivement, dans les années 60, les japonais sont arrivés avec une technologie et une fiabilité qui ont rapidement mis au musée le reste de la production motocycliste européenne.
Ce qui n'est pas le cas aujourd'hui avec les motos chinoises, qui au mieux, copient, pas encore correctement la technologie existante...

19-11-2020 10:23 
Picabia

Malheureusement on leur donne notre argent in finé. Téléphones portables, petit électroménager, ordinateurs, jouets, luminaires, ampoules LED, vêtements et articles de sport, le liste est longue.
Ma dernière boite, Allemande, faisait fabriquer 100% de sa production en chine, tout d'abord fabriquée en Allemagne et dans le reste de l'Europe, la production a changée de mains sous la pression des clients.
A toujours vouloir et exiger moins cher, on délocalise.
La vérité elle est là, le pouvoir d'achat est plus puissant que la philosophie ou les discours de reconquête.
Le vrai patron est celui qui détient la carte bleue

19-11-2020 10:29 
aximum

Quand le monde s'est ouvert à la chine, on pensait que leur intégration dans les circuits économiques de l'OMC allait leur apporter, chemin faisant, la démocratie. Sauf que vingt ans après, c'est plus nos démocraties qui sont en passe de devenir et de ressembler dans certains de leurs aspects à des régimes autoritaires. Au fait, y a t'il toujours des filets anti-suicide aux fenêtres des étages de leurs usines ?

19-11-2020 10:34 
Picabia

Pour illustrer mon propos, je lis souvent dans les rubriques, trop cher, pas assez qualitatif, je le comprends fort bien quand le budget est limité ou bien une moto à 20 000 balles, qui peut acheter ça!
Le premier exemple fait le lit de la production chinoise et le deuxième permet à une industrie Européenne de se maintenir à flot et garder des emplois.
Malgré tout, Triumph fabrique en Thailande et BMW achète une partie de ses moteurs en chine.Peut-on encore y échapper?

19-11-2020 10:36 
Picabia

C'est le président Nixon qui a mis un pied dans la porte.Nous avons la technologie et vous la main d'oeuvre. Les Américains pensaient que cela serait éternel. Et bien non, maintenant c'est Amazon, Uber qui fabriquent les emplois à bas coûts et la chine qui expose sa technologie 5G et la reconnaissance faciale.Quand au mot démocratie, il est inconnu en chine.

19-11-2020 10:40 
lassoun

D'accord avec aximum, je ne me vois pas partir avec passagère et bagages sur une chinoise, je n'aurai pas confiance, même si ils ont beaucoup progresser, voir l'essai longue durée dans motomag de la Zontes 310
Et puis il y a un trop plein de ce pays qui domine le monde avec leurs copies plus ou moins réussies dans tout les domaines
Pour moi, la Chine s'arrête au virus et au frelon, pour le reste, j'irai me servir ailleurs… tant que c'est possible

19-11-2020 11:28 
TiMilo

Citation
je ne me vois pas partir avec passagère et bagages sur une chinoise

Pourtant, elles sont capables :

1605788503-0013729a7f7112e2d00602.jpg

19-11-2020 13:22 
PELE

Tout d'abord +1 avec les commentaires qui rappellent que la Chine c'est d'abord un peuple qui vit sous une dictature sanguinaire et affairiste.
Ensuite je pense qu'il faut distinguer fabriqué en Chine et conçu et construite en Chine.
Je viens de revendre ma 250 GSX Suzuki. Bien que construite en Chine elle est bien finie, marche bien et elle est solide. Seulement elle est conçue au Japon et les process qualité de ces usines délocalisées en Chine restent sous contrôle japonais.
Tous les reproches que j'ai entendu, et certain très récents, que ce soit en informatique, en confection, dans le bâtiment, en industrie automobile, etc. concernent le manque de sérieux dans la qualité. Certaines société françaises ayant délocalisé notamment dans l’industrie du luxe avaient jusqu'à 60% de rebus. Par exemple, on peut avoir une série de 100 motos impeccables et puis la série suivante c'est la cata.
On a connu ça chez Fiat ou Citroën il y a une quarantaine d'années. Ce sont les japonais qui nous ont amené une constance et une exigence dans la qualité. Si les Chinois ne s'y mettent pas, de l'ouvrier à l'ingénieur, ils continueront à faire du bas de gamme.

19-11-2020 16:06 
KPOK

D'ailleurs je rentre de Chine et j'ai bien pu constater par moi-même que tout ce qui se dit sur la Chine est vrai. Tout !

mais quand je pense à ces salopiauds de chez BMW qu'ont tout rien fait que copier les Japonais pour la S1000RR...

19-11-2020 16:22 
Picabia

Le chinois s'adapte a son client qui vient le voir avec un prix bien ancré dans la tête.
Il veut un produit sur une échelle de 100, il fabriquera un produit en conséquence.Il en veut pour 80, il baissera la qualité d'autant.
Leurs fusées volent et leurs avions aussi, le TGV chinois roule, dont ils fabriquent aussi bien de la pacotille que de la qualité, quand on y met le prix

19-11-2020 16:25 
PELE

@ Picabia
Est-ce que tu peux me citer du haut de gamme exporté par une société chinoise?

19-11-2020 17:34 
Peterpan

Le Covid !!! clin d'oeil

Nan je déconne !..pas envie de faire les beaux jours de gens malfaisants !

Par contre effectivement , j aurais tendance à penser comme Picabia concernant son dernier post !

19-11-2020 17:45 
pyggy

Quand le chinois voudra faire de la qualite BM, ben sa BM coutera le meme prix que la BM produite en Chine par BM ouf

19-11-2020 17:56 
pyggy

@Picabia
Leurs motos roulent aussi... c'est pas pour autant que c'est de la qualite.

19-11-2020 18:01 
L'iguane

Citation
Peterpan
Le Covid !!! clin d'oeil

Nan je déconne !..

Et pourtant. C'est la 1ère fois qu'un truc Made in PRC dure plus de 6 mois !

19-11-2020 18:20 
Picabia

@ pele,Pyggy, pour aujourd'hui la qualité chinoise est encore perfectible puisque nous voulons un produit peu cher en provenance de chez eux en ce qui concerne la moto.
Mash et Cie ont fixé un prix de marché qui fait référence, qui serait prêt à acheter une 125 chinoise à 4000 euros, fusse-t-elle de qualité. Personne pour le moment.
La Voge se rapproche de la qualité Japonaise sans l'égaler pour l'instant.
Depuis combien de temps les chinois vendent ils des motos chez nous?
J'observe c'est tout et je ne suis pas acheteur mais je remarque que les Japonais étaient à la place des chinois il y a 45 ans.

19-11-2020 18:50 
L'iguane

Citation
Picabia
La Yamaha XS de 1969 complètement copiée sur les moteurs Anglais, cela ne vous rappelle rien?

A la différence près que - contrairement aux Chinois - les Japonais sont arrivés avec une technologie qui leur était propre. On peut évoquer les 2T Yam, Suz, Kawa, mais aussi les twins Honda à 180° ou la 750 Four.
La XS était inspirée des twins Anglais parce qu'elle cubait 650 cm3 et que son vilo était calé à 360° mais ça s'arrête là. Elle avait une distri par ACT, des cylindres en alliage, un rapport alésage/course carré...
D'une manière générale, et encore une fois c'est ce qui les différencie des Chinois, les Japonais se sont parfois inspirés de modèles déjà existants, mais toujours pour faire mieux. La XS était à la fois plus performante et plus fiable que la Bonneville, tout en étant plus propre (merci les carters à plans de joints horizontaux) et facile d'utilisation.
Les Chinois, eux, copient tout ce qui se fait sur le marché, mais en moins bien.

19-11-2020 20:14 
1364

Mais bien sûr ! Soyez-en certains... Ils vont nous bouffer ! Qu'allons-nous honnêtement pouvoir faire nous-autres David, face à ce Goliath, qui commence à se mettre en jambes... Pas grand chose j'en ai peur ! En tout cas pas dans le domaine motocycliste, devenu inexistant chez nous, pas plus que pour celui automobile, qui a entamé son déclin!

Avé Chine Jean Ping, morituri te salutant ! clin d'oeil

19-11-2020 20:17 
1364

Mais bien sûr ! Soyez-en certains... Ils vont nous bouffer ! Qu'allons-nous honnêtement pouvoir faire nous-autres David, face à ce Goliath, qui commence à se mettre en jambes... Pas grand chose j'en ai peur ! En tout cas pas dans le domaine motocycliste, devenu inexistant chez nous, pas plus que pour celui automobile, qui a entamé son déclin!

Avé Chine Jean Ping, morituri te salutant ! clin d'oeil

19-11-2020 20:17 
Coolapix

@l'iguane, il faut quand même dire que faire original et jamais vu (ni essayé) devient de plus en plus difficile. Dans beaucoup de domaines d'ailleurs. Donc oui, les chinois copient, c'est inévitable, d'autant qu'on fait tout fabriquer là-bas.

20-11-2020 13:24 
Picabia

Je crois que les chinois pensent le thermique comme un combat d'arrière garde et se positionneront sur l'électrique.
En attendant le thermique permet de se faire connaître du grand public.
Les nouvelles Tesla et Dacia électriques seront produites en chine.
Du haut de gamme et du bas de gamme, mais ni en Amérique, ni en France.

20-11-2020 14:51 
L'iguane

Citation
Coolapix
@l'iguane, il faut quand même dire que faire original et jamais vu (ni essayé) devient de plus en plus difficile.

Je suis d'accord, mais il y a une différence entre ne pas faire original et pomper éhontément...


[attachment 35054 jonway-yy-250-bmw-scarver-650-1024x527.jpg]
[attachment 35055 ducati-1098-wonjan-wj-300-space-ranger-1024x527.jpg]
[attachment 35056 benelli-502-trk-ducati-multistrada-enduro-1024x527.jpg]

Et en voiture c'est un festival !...

[www.autoplus.fr]

20-11-2020 15:17 
Coolapix

Je comprends bien, mais le transfert de technologie rend la chose inévitable. Après, il ne faut pas oublier leur marché intérieur qui est énorme, et pour quoi sont d'abord faites ces copies. On vit tous sur le même vaisseau spatial, et à moins de le couper en deux et d'envoyer leur moitié à l'autre bout de l'univers, il faut faire avec, parce que sans, ce n'est plus possible.

21-11-2020 12:02 
 

Connectez-vous pour réagirOu inscrivez-vous

BMWBMWBMW