english

Z'humeurs : 10 x plus de motards et moins de morts

Dans la bonne direction ou encore des progrès à faire ? vos propositions pour améliorer encore les chiffres

La Rédac vous donne son avis sur la question

10 x plus de motards et moins de morts
  • Alexis

    Alexis, Journaliste

    Beaucoup de progrès à faire sur les comportements, cela vaut pour tous les usagers, mais quand tu sais pertinemment que tu risques très gros à chaque chute, j'ai du mal à concevoir que tu puisses prendre des risques inutiles voire même d'en faire prendre à tes congénères (oui, c'est à toi qui colles au cul en interfile que je parle).

  • Damien

    Damien, Essayeur

    Live and let die. Le sécuritarisme est une dangereuse illusion pour la liberté de chacun.

  • David

    David, Rédac'

    Un mort est toujours un mort de trop. Mais moins de morts aujourd'hui alors qu'il y a 10 x plus de motards montre que l'on est dans la bonne direction et que la prochaine étape passe plus par la prévention que la répression à outrance et que l'on arrête de stigmatiser le motard pour s'occuper de toutes les autres causes de mortalité plus nombreuses.

  • Grégoire

    Grégoire, Chroniqueur

    Rendre illégal l'emploi de véhicules à moteur à plus de zéro roues : fin de la question. Bienvenu dans la France de 1840. A la place, on aura des accidents de chevaux et des morts à vélo. Mais bien moins : ce sera un progrès, non ?

  • Hervé

    Hervé, Reporter

    Il suffit que le premier "sinistre" et le "sinistre de l'enchanté" nous confinent encore un petit trimestre et les chiffres vont s'améliorer ! Multipliez le nombre d'usagers et vous pourrez comptabiliser les cartons, ils seront en augmentation, c'est mathématique. Comparons les décès chez les motards et ceux chez les usagers de vélos et de trottinettes électriques et on fera le compte.

  • Zef

    Zef, Journaliste

    La moto reste le moyen de transport le plus dangereux du monde, le plus jouissif aussi. La formation fait partie des projets sur lesquels devraient plancher depuis longtemps les autorités (savoir freiner, accélérer, prendre un virage, rouler sur le mouillé, lire les environnements dangereux...). Réduire le poids des motos et améliorer la qualité de leurs suspensions contribuent d'autre part à mieux les maîtriser, ça c'est la partie des constructeurs.

Plus d'humeurs

Commentaires

pretexte

Il faudrait peut être aussi interdire la pratique du ski qui fait des morts chaque année. Ou interdire les avalanches.

18-03-2021 09:16 
Charlie_41

Plus les causes techniques d'accident diminuent, plus la formation continue a d'intérêt. La routine est piégeuse.

Sans oublier les infrastructures et la place de nos 2 roues sur la route...

18-03-2021 10:15 
Kikilltout

Allez hop, je donne aussi mon avis (c'est l'objet de cette rubrique, après tout).

Je pense que les progrès techniques sont les bienvenus mais qu'on va arriver à un plateau de ce côté-là...ou alors on risque de perdre en agrément de conduite et c'est pas le but (genre un pilote automatique...beurk).

D'accord pour dire que la formation est sans doute le point avec une marge de progression phénoménale. Et à 2 niveaux :
1) La formation du motard. Ayant passé mon permis l'année dernière (à 41 ans...vieux motard que jamais), c'est encore tout frais dans mon esprit et je trouve qu'il y a disproportion entre la partie man½uvrabilité de la moto (plateau) et la partie conduite en situation réelle et variée. Sans renié l'intérêt de savoir trouver l'équilibre en moto, si on ne maitrise pas la partie lente du plateau...au pire on tombe à 3 km/h et en terme de blessure grave ou mortalité, ça devrait aller. Pour la partie conduite sur route, on insiste beaucoup sur les contrôles visuels et le placement (ce qui est bien), mais assez peu sur les pièges de la route. A voir si améliorable.
2) La formation des autres usagers de la route à la spécificité des 2 roues. Là encore, je vais prendre mon cas personnel (parce que je le connait un peu). Puisque j'ai sauté le pas en devenant motard, c'est que je n'étais pas le moins sensibilisé au monde du 2 roues. Et pourtant, je me suis bien rendu compte (rien qu'en passant le nouveau code d'ailleurs) que je connaissait très mal les spécificités motardes...et surtout ce que je peux faire, moi, en voiture, pour éviter de les mettre en danger.
Rien qu'en relevant le nombre de cas ou le conducteur de la voiture/camion impliqué dans un accident de moto dit : "je l'avais pas vu"... on imagine les progrès possibles.

Concernant les infrastructures, habitant et roulant en milieu rural, je dois bien avouer que les mauvais revêtements de la plupart des routes est un problème. De même, je fais ici le v½ux qu'un jour, ceux qui salissent méchamment les routes avec de la terre et autres matières glissantes prennent 5 min pour nettoyer après leur passage (c'est pas obligatoire, normalement ?).

Et pour conclure, je dirais qu'il serait vain de chercher une sécurité absolue en général et surtout en 2 roues. On le sait, la pratique de la moto est un plaisir qui comporte des dangers. Soit ! J'accepte cette part de risque, tout en cherchant à la limiter au maximum par un comportement responsable.

18-03-2021 11:29 
Picabia

Moins de morts c'est positif, dites vous que ce peut être, vous, votre père, votre frère, votre soeur.
Je serai pour une remise à niveau tout les dix ans, quel que soit le véhicule car on croit tous que l'on conduit mieux que le voisin.
A mon âge si je chute, on ne répare plus ou mal.Donc je m'adapte en réduisant la vitesse avec des machines moins performantes même si un môme qui serait né avant mon grand père m'explique le contraire a grand renfort de mots creux comme liberté, fascisme,que sais je.
Arrêter de croire que ce qui nous arrive est forcément la faute des autres ou des institutions.
Commençons déjà par appliquer à nous même ces principes et les choses iront de mieux en mieux.

18-03-2021 12:05 
B2-69

Remise à niveau tous les dix ans? Il me semble que c'est la punition générale. Un mec à l'attitude dangereuse passera ce type de test haut la main, suffit juste de se contrôler sur le moment. Il y a déja des éléments que l'on peut modifier, décaler les embranchements à la sortie de virages, rendre plus visible les croisements, rendre obligatoire les dorsales et les airbags (en réduisant les coûts d'achat du fait du nombres de clients), former les automobilistes à l'acceptation des motos (les prendre en duo lors du permis... et aussi changer nos attitudes sans perdre ce qui fait les plaisirs de la moto

18-03-2021 13:49 
...phobe/...phile

Bonjour;
1-)

Citation
Kikilltout
De même, je fais ici le v½ux qu'un jour, ceux qui salissent méchamment les routes avec de la terre et autres matières glissantes prennent 5 min pour nettoyer après leur passage (c'est pas obligatoire, normalement ?).

Je crois qu'il y a obligation de nettoyer le véhicule AVANT de rejoindre une route.
Mais à vérifier.

Pour ce qui est du sujet :

@ David:
Ce n'est pas la direction qui est bonne; elle est même TRES mauvaise : répression quasi-exclusivement, déresponsabilisation (infantilisation) vs information, formation continue ou tout au moins réactualisation des connaissances et compétences à l'aune des évolutions...
Ce sont les chiffres bruts, qui le paraissent.
Il faudrait peut-être le ramener au nombre de km parcourus pour avoir des ratios plus pertinents.
3Millions de motards ou de 2RM immatriculés ?

@ Damien: +1000 respect

Cordialement

18-03-2021 13:51 
Picabia

C'est compliqué de se remettre en question. Le type qui ne se remettrait jamais en question dans son travail on dirait que c'est un ringard.
Le réseau routier est ce qu'il est et il faut l'améliorer, améliorer aussi sa propre sécurité au lieu de faire polémique pour une paire de gants ou de bottes obligatoires. Celui qui est infantilisé c'est celui qui croit qu'il n'aura jamais rien.
J'ai vu pas mal de fanfarons, de tartuffes de la poignée de gas, se vautrer mais il y a les irréductibles du Jo bar team, ils sont sympas mais de moins en moins populaires.
Ne dites pas que je suis un vieux bouc, je roule pratiquement toutes les semaines, pratique encore du TT soft et je souhaite à tout le monde de pratiquer encore à mon âge.

18-03-2021 14:39 
kick47

Sur terre on a tout dis et on a tout écris. Mais comme personne n'écoute, il faut tout le temps recommencer ( J-C Briali )

18-03-2021 16:39 
Karalio

Arrêter de toujours rejeter la faute sur les autres et accepter de remettre en question ses propres comportements.

Merci Alexis pour le petit mot sur l'interfile, ça fait plaisir… Un vrai exemple concret :)

"Ouin ouin les vilains automobilistes nous coupent le passage et veulent nous interdire de faire de l'interfile à 110 en mode slalom géant !"

18-03-2021 18:41 
horneteur

Bonjour à tous.

Personnellement les 2 axes de progression seraient les suivants :

- Arrêter la victimisation quasi systématique du motard vis à vis des automobilistes. Oui dans les faits, une voiture est souvent impliquée voir à l'origine de graves accidents motos mais il faut aussi reconnaître que trop souvent, le motard arrive trop vite en oubliant que tout le monde n'est pas rivé dans son rétroviseur. Comme la plupart d'entres nous j'ai aussi une voiture et je me suis déjà fait surprendre beaucoup de fois par des comportements de motards imprudents. Je ne parle pas du fou du guidon qui roule à 200 au lieu de 80, plutôt celui qui est sur un faux rythme calé à 120//130 sur la route, qui double dés qu'il en a l'occasion et qui devient au fil des kilomètres moins vigilants. => Partir du principe que l'automobiliste devant ne vous a pas vu est pour moi la base.
Et je ne parle pas des "motards" dans les grandes villes où semble n'exister aucune règle : ça double à gauche, à droite, en interfile... je stresse quand je dois me rendre en voiture dans ces lieux surchargés de peur d'en abimer un.
Nous sommes responsables de ce que nous faisons et notre manière de rouler influence énormément la possibilité d'avoir un accident.

- Se protéger d'avantage. Comment ne pas s'interroger sur les pseudos motards qui roulent sans ou avec trop peu de protection sous prétexte de chaleur, de liberté ou de prix? J'entends les incohérences de la politique gouvernementale de taxer à 20% nos éléments de sécurité dont les airbags quand les mêmes éléments de sécurité sont taxés à 5% dans l'équitation. Effectivement c'est anormal mais est-ce une raison pour ne pas s'équiper? Je n'aime pas l'obligation des choses mais c'est quand même triste d'être obligé en France d'obliger le port d'un casque et de gants, ça va tellement de soi... Ce qui est encore plus triste à mon sens, c'est de voir la principale organisation de défense des motards (FFMC) s'en prendre à se genre de mesure. Oui c'est dommage de devoir "obliger", c'est con, on est d'accord mais si tout le monde le faisait, on en serait pas là non? Quand à l'Airbag, je suis pas loin de penser qu'il devrait être "obligatoire" et accessible financièrement.
J'en porte depuis 5/6 ans et je n'ai pas honte de le dire : il m'a sauvé une fois la mise sur une plaque de gasoil. Alors oui, ça vaut entre 400 et 800¤, c'est encore cher mais pour la plupart, ce n'est pas réellement un frein, en tout cas ceux qui me sortent cela dans mon entourage ne sont pas crédibles puisque roulant sur des motos à plus de 10 000¤ et n'hésitant pas à mettre 1500¤ dans une ligne, donc les 400¤ d'un airbag... bref.

Aujourd'hui les motos sont sures, les pneus sont performants et l'électronique est là pour veiller au grain des motos trop puissantes. Il reste donc 3 facteurs majeurs d'accident : le comportement du motard, son niveau de protection et le comportement des autres. Agissons sur les éléments que nous pouvons : nous et notre équipement.

Quand aux progrès de l'électronique : je n'utilise personnellement aucun électronique, préférant des motos antérieures aux années 2000 mais je reconnais volontiers que l'ABS, surtout les dernières versions est un progrès intéressant. Je suis plus dubitatif du traction contrôle et de toutes ces gadgets qui gravitent autour (courbe d'injection, régulateur de vitesses, suspensions pilotées, etc). Si une moto nécessite un traction contrôle pour être exploitable, c'est qu'il y a un problème quelque part.

19-03-2021 07:17 
AnKoR

Mon avis :

- rendre la chaussée à ses utilisateurs : si tu ne sais pas comment ça fonctionne (code), tu ne vas pas dessus.
C'est la base non ?
Et à ces enfants tu clarifies la situation => chances de survie à 30km/h vs à 50km/h si ton vélo rentre dans une voiture et les dommages si tu tombes seul.

- l'état des routes est effectivement un problème mais le restera et j'espère qu'on n'arrivera pas au niveau de l'Angleterre. Tout le monde voudrait la condition de roulage sur circuit dans chaque bled pommé (routes à motard). Il y a une possibilité que ça arrive à quelques endroits... avec une boite à flash en appoint tire la langue
Si déjà on faisait respecter les normes, je parle aussi dans le cas d'une création de piste cyclable à Paris ou des plots 'tue-motards', ce serait un grand pas en avant. Soyons fous, on change les peintures au fur et à mesure pour un modèle qui mouillé ne glisse pas ET qui se voit la nuit. Il suffit là aussi de passer la frontière pour avoir la référence.

- Les obligations génèrent toujours leurs lots de déviants qui ont souvent pour argument valable qu'avant de sortir une n-ième règle-miracle, on devrait déjà faire respecter celles qui existent.
Passion moto sécurité a fait un excellent article pour relativiser sur l'airbag et quand j'en vois avec le Ixon comme seul protection (abrasion ? articulations ?), ce n'est pas la solution ultime donc pas imposable. Chacun fait ce qu'il veut et l'assume, néanmoins je trouve cela destructif qu'un motard soit jugé par son assurance uniquement en machine/exp sans que l'équipement soit pris en compte (on le fait pour le U) et ça permettrait à certains de ne pas aller 'juste' chercher le pain pour revenir avec une pizza.
En commençant par noter dans chaque accident si on a un motard full-cuir ou un scootériste en tenue de plage (*clichés*), ce serait un premier pas.

- l'assurance t'invitera à 2j de formation post-permis, obligatoire dans les 3mois de la reprise d'un guidon après un accident responsable et gratuitement car le coût est dans ta franchise ou pré-inclut.
D'ailleurs, ces formations servent-elles ? Car, comme pour l'équipement, peu d'assureurs en font une plus-value donnant-donnant.

- un simulateur avec moto, vélo, voiture sur de multiples situations classiques, en autorisant l'élève à s'aider de son portable ou avec une difficulté 'retour apéro' ;)
En premier jet, tu prends par exemple un GTA (voiture&moto) et tu intègres un mode 'hardcore' : partie supprimée si le perso meurt en conduisant.


- on autorise les gendarmes à continuer la poursuite d'un 2RM, les brigades motardes ont la main pour juger ton comportement par rapport à la situation : tu sors par exemple à contresens du virage parce qu'il s'est refermé sans prévenir, tu roules 20km/h au-dessus car mieux que le nez sur ton compteur collé derrière une voiture.
En contrepartie tous les radars ne prennent que de dos et dans un sens de circulation avant leur suppression parce que la vitesse n'est pas un facteur majeur à l'origine des accidents (gravité) mais juste le plus facile à contrôler.
Donc à choisir, je préfère un jugement arbitraire par mes pairs sur de vrais critères.

19-03-2021 09:21 
1364

@AnKor:"Car, comme pour l'équipement, peu d'assureurs en font une plus-value donnant-donnant."

Des assureurs qui donnent dans le donnant-donnant ? NAN ! C'est plutôt dans le sens prenant(eux) -donnant(toi), et en cas de pbs, re-donnant(plus vraiment personne...) clin d'oeil.

19-03-2021 12:43 
horneteur

Ankor : pas mal tes propositions, plein de bon sens

19-03-2021 15:36 
 

Connectez-vous pour réagirOu inscrivez-vous

Mutuelle