english

Technique KTM 1290 Super Adventure S

V2, 1301 cm3, 160 chevaux à 8750 tr/mn, 140 Nm à 6750 tr/mn, 215 kilos à sec, 16 690 €

Feux à LEds avec fonction virage, tableau de bord TFT, électronique de pointe pour ce gros trail sportif

Si vous avez parfois eu du mal à vous repérer dans la hiérarchisation et les déclinaisons de la gamme KTM Adventure (entre les 1190, 1290, Adventure, Super et autres, cela n'a pas toujours été simple), louez l'effort du constructeur autrichien pour 2017. En effet, les 1290 Adventure se déclinent en 3 versions : T pour Travel, avec bulle haute et accastillage touring, R pour Racing avec une orientation off-road plus marquée et S pour Sport, la version qui nous intéresse aujourd'hui. Ces versions sont développées sur la base de la précédente KTM 1290 Super Adventure.

Technique KTM 1290 Super Adventure S

Ainsi, avec ces trois versions, KTM redéfinit le positionnement de ces modèles et gagne en clarté : la R est destinée aux enduristes hard-core qui rêvent de Baja mexicaine, la T à ceux qui veulent conquérir le monde et qui ne savent pas où s'arrêtera leur aventure (d'où la présence de roues rayonnées) et la S qui nous concerne aux amateurs de trails sportifs qui ne dédaignent pas mettre la misère à un pilote de sportive sur une montée de col, tout en s'autorisant, une fois en haut, à rentrer par une piste roulante grâce à la roue de 19 pouces à l'avant.

Un look peaufiné et des feux à LEDs avec fonction virage

Si l'allure générale des grosses Adventure n'a pas été chamboulée, on identifie tout de suite la nouvelle signature lumineuse des KTM, déjà entr'aperçue sur la 1290 Super Duke R modèle 2017. Ces deux espèces de lames qui encadrent l'avant lui donnent une posture singulière et agressive, conforme aux canons de la marque. La fonction faisant la forme (surtout chez KTM), l'esthétique intègre ce tunnel central de refroidissement, les LEDs étant généreux en calories.

Pare-brise de la KTM 1290 Super Adventure S

Mais ce n'est pas tout : au centre de l'optique, se trouve les LEDs en charge de l'éclairage de virage, pour une conduite nocturne en sécurité. Cette technologie n'est pas nouvelle chez KTM, mais en 2015, les feux de virage se trouvaient sur les flancs de réservoir de la 1290 Super Adventure. Sur la 1290 Adventure S, la fonction "feux de virage" est confiée aux trois LEDs du bas.

Moteur : le LC8 pète la forme

On peut dire que le moteur est repris sans grande modification de la précédente 1290 Super Adventure. Il s'agit donc, fort logiquement, du gros V2 de 1301 cm3 qui officie aussi sur la Super Duke R dans une version 177 chevaux. Ici, il développe 160 chevaux et 140 N.m de couple et KTM déclare que si la concurrence (Ducati Multistrada Enduro) fait aussi 160 chevaux, elle n'offre pas le même couple. C'est exact : la Bolognaise fait 136 N.m.

Technique KTM 1290 Super Adventure S, moteur

Peu de modifications interviennent sur ce moteur : on notera une nouvelle mousse d'isolation dans le canal d'admission d'air, ainsi qu'un nouvel extracteur d'air chaud vers l'arrière. Pour le reste, ce bloc est reconduit tel quel. Au vu de sa générosité, on ne s'en plaindra pas.

Châssis : que du haut de gamme et des suspensions semi-actives

Les grands principes du châssis sont reconduits, y compris les suspensions semi-actives. Elles font appel à deux accéléromètres et à un capteur d'assiette du bras oscillant. Pour KTM, l'intérêt d'avoir des suspensions semi-actives ne réside pas dans le fait de pouvoir choisir un amortissement dur ou plus souple, mais de coller à la philosophie de la machine et du moment. Ainsi, en mode "sport", il n'y a pas de correcteur d'assiette à l'avant, car une moto qui plonge un peu sur sa fourche est plus facile à inscrire en virage. Par contre, en mode "confort", le correcteur d'assiette entre en marche pour que la conduite soit plus fluide.

Technique KTM 1290 Super Adventure S

D'un point de vue purement technique, le cadre intègre un nouveau dessin de la potence supérieure de fourche et des roulements.

Electronique : le pack Voyage en option

La 1290 Adventure S dispose d'un package déjà complet et déjà vu sur la gamme Adventure : au programme, une électronique sophistiquée avec un capteur inertiel et la fonction "virage" de l'ABS Bosch.

Néanmoins, on peut également opter pour le pack "Voyage", en option. Dès lors, on dispose d'un système d'aide au démarrage en côte, du shifter up & down, la régulation du glissement moteur et l'application "KTM MY RIDE" permettant de se connecter en Bluetooth pour recevoir les appels et écouter du streaming audio.

Le Quickshifter de la KTM 1290 Super Adventure S

De série, on note la présence d'un démarrage sans clé, du régulateur de vitesse, du TPMS, d'un immobilizer, d'un espace de rangement "étanche" avec chargeur USB pour téléphone.

Le nouveau tableur de bord TFT est inclinable pour une lisibilité optimale. Ses fonctions d'affichage sont largement paramétrables.

Instrumentation de la KTM 1290 Super Adventure S

Plus d'infos sur la moto

Shoei