english

Albanie : Santé et pharmacie

Gare aux tiques et à l'eau du robinet

Petit pays des Balkans aux nombreuses forêts et montagnes, baignant dans la mer Adriatique, l'Albanie a de nombreux atouts à faire valoir auprès des touristes. Cependant, sa nature encore très présente recèle aussi certains risques au niveau sanitaire.

Albanie : Santé et pharmacie
Albanie : Santé et pharmacie

De manière générale, l'Albanie dispose globalement d'un niveau sanitaire et d'un réseau médical qualifié et de bonne qualité. L'équipement des hôpitaux est également de bon niveau, mais davantage dans le privé que dans le public. Ainsi, dans les cas d'urgence vitale ou si les soins sont complexes, l'hospitalisation peut être réalisée dans le privé voire même demander une évacuation médicale vers l'étranger.

Pour éviter de se retrouver avec une somme astronomique à payer, il est très vivement conseillé de se prémunir en souscrivant un contrat d'assistance ou une assurance prenant en charge les frais médicaux, y compris en cas de rapatriement.

Le pays ne dispose pour l'instant pas de facilité supplémentaire au niveau sanitaire, mais en tant que candidat à l'adhésion à l'Union Européenne, il pourrait prochainement être couvert par la carte européenne d'assurance maladie qui facilite la prise en charge des soins médicaux.

Vaccins

Sur le strict plan légal, aucune vaccination n'est obligatoire pour pouvoir séjourner en Albanie. En revanche, les autorités recommandent plusieurs d'entre elles en fonction des zones visitées.

Il est notamment recommandé de mettre à jour sa vaccination DTP et, chez l'enfant, ROR, mais aussi de se prémunir avec la vaccination antituberculeuse. Si des virées à travers les forêts et montagnes sont prévues, une vaccination préventive contre l'encéphalite à tiques est préférable. En fonction des conditions d'accueil et de séjour les vaccins contre la fièvre typhoïde, les hépatites virales A et B ou encore la rage peuvent également être conseillés.

Autres précautions sanitaires

On l'a déjà abordé au chapitre précédent, mais plusieurs risques sanitaires découlent des sorties dans les zones rurales et randonnées. Les tiques peuvent transmettre une encéphalite, une maladie virale dont les symptômes sont de la fièvre, des troubles digestifs et des maux de tête. Elle peut générer de graves troubles neurologiques. Si la vaccination préventive est efficace, mieux vaut essayer de se prémunir contre les morsures de tiques en portant des vêtements couvrant et en utilisant des répulsifs sur les parties découvertes, puis en s'inspectant attentivement après chaque sortie.

Dans certaines zones rurales, des cas de rages ont été répertoriés. Il faut éviter tout contact avec les animaux sauvages et surtout être rapidement pris en charge en cas de morsure.

Contrairement aux apparences, mieux vaut éviter de boire l'eau du robinet. Le caractère potable de celle-ci n'est pas garanti et des cas d'intoxication, parfois graves, ont été constatés tant en province qu'à Tirana. La situation s'améliore avec les contrôles et remises aux normes de certains réseaux, mais mieux vaut privilégier les bouteilles.

Plus d'infos sur les voyages

Commentaires

Tagada_et_LongPif

Personnellement mon assureur ne couvre pas ce pays

13-05-2024 20:09 
 

Connectez-vous pour réagirOu inscrivez-vous

Pirelli