english

Roumanie : Santé et pharmacie

Quelques précautions pour les sorties en pleine nature

Outre les légendes autour du comte Dracula, la Roumanie offre surtout de sublimes paysages sauvages et des routes sinueuses à travers la forêt transylvanienne et la chaîne montagneuse des Carpates. Et si le pays bordé par la mer Noire n'est pas le plus proche pour partir en roadtrip, il n'en est pas moins une destination à voir.

Mais avant de charger la moto et de faire cap vers l'Est, prenons le temps de faire le point sur le volet sanitaire.

Roumanie : Santé et pharmacie
Roumanie : Santé et pharmacie

La Roumanie ayant intégré l'Union européenne en 2007, il est par conséquent possible de bénéficier d'une prise en charge des soins par la Sécurité Sociale en se dotant de la carte européenne d'assurance maladie. Gratuite, celle-ci doit être demandée au moins 15 jours avant le départ à sa caisse d'assurance maladie.

Il est par ailleurs conseillé d'être en parallèle couvert par une assurance ou un contrat d'assistance qui prendra en charge l'ensemble des dépenses et le rapatriement sanitaire en cas de besoin.

Vaccins

Aucune vaccination n'est obligatoire pour entrer en Roumanie. Il est toutefois conseillé d'être à jour dans ses rappels. Par ailleurs, plusieurs vaccinations peuvent être conseillées selon les conditions du séjour. C'est le cas de celles contre les hépatites A et B, contre la fièvre typhoïde ou le méningocoque. Enfin, la vaccination préventive contre l'encéphalite à tique d'Europe centrale est conseillée pour les séjours en zone forestière.

Autres précautions sanitaires

Comme dans beaucoup de pays de l'Est de l'Europe, les piqures de tiques peuvent être la source de maladies telle que l'encéphalite. Il convient donc de prévenir les morsures par l'utilisation de répulsifs, le port de vêtements couvrants et en recherchant les éventuelles tiques après chaque sortie dans la nature.

En plus des tiques, il faut faire attention aux piqures de moustiques, car certains spécimens peuvent être porteurs de la fièvre du Nil.

La Roumanie compte encore des chiens errants, y compris à Bucarest même si la tendance s'améliore. Dans certains cas, ces animaux peuvent être porteurs de la rage. Une vaccination préventive n'est pas à exclure dans les zones les plus touchées.

Enfin, le pays étant une escale pour de nombreux oiseaux migrateurs, la recrudescence de grippe aviaire touche aussi la Roumanie. Il est conseillé d'éviter tout contact avec les volatiles sauvages.

Numéros d'urgence

  • Numéro général : 112
  • Ambulances : 961

Plus d'infos sur les voyages

Bridgestone