english

SuperBike : 10e épreuve à Lausitz

Eurospeedway Lausitz les 9, 10, et 11 septembre 2005

LE CHAMPIONNAT VA-T-IL BASCULER ? - VERMEULEN MENACE CORSER.

Une semaine seulement après l'incroyable round d'Assen, le circuit Eurospeedway du Lausitzring, en Allemagne accueille la caravane du Superbike et Supersport mondial. Une épreuve importante s'il en est qui peut décider de la suite du championnat. En effet, sur les terres de son team, Chris Vermeulen (Winston Ten kate Honda CBR1000RR) a fait trembler le patron de la catégorie. En signant son premier doublé de la saison, Chris Vermeulen a crié haut et fort son envie de barrer la route du titre à Troy Corser (Alstare Corona Suzuki GSXR1000).

CORSER DOIT SE RESSAISIR.

Troy Corser possède une solide avance : 86 points sur Chris Vermeulen, deuxième au championnat. De quoi voir venir ? Pas tant que ça, car, on l'a vu à Assen, Troy Corser peut vaciller. Pour la première fois de la saison, le champion du monde 1996 n'est pas monté sur le podium. Longtemps 5e en course, il termine les deux manches au pied du podium, en 4e position. Pendant que Chris Vermeulen, son seul rival en l'absence de Régis Laconi (Xerox Ducati 999F05), lui reprend 24 points d'un coup. Surtout, Vermeulen prend un ascendant psychologique. Dynamique de la victoire d'un côté contre spirale du doute de l'autre. Troy Corser saura-t-il inverser la tendance sur les 4265 m du tracé du Lausitzring ? Il reste encore 3 rendez-vous et 150 points à distribuer. Le championnat 2005 déjà palpitant prend une nouvelle dimension. Ca va chauffer !

TROUBLES FETES.

Corser et Vermeulen ne sont pas seuls. Les challengers sont nombreux et peuvent faire les affaires de l'un comme de l'autre. A Assen, Noriyuki Haga (Yamaha Italie R1) et James Toseland (Xerox Ducati 999F05) ont fait le jeu de Vermeulen en devançant Corser. Haga a retrouvé son panache depuis quelques épreuves et se bat à chaque fois pour la victoire. Toseland, plus inconstant, renoue avec sa superbe en fin de saison. En l'absence de son coéquipier, le champion en titre à fait honneur à son n°1. Quant Régis Laconi gravement blessé au coude lors des essais à Assen, sa participation semble compromise à cette heure.

SUPERSPORT - LE CHAMPION SUR SA LANCÉ.

Sébastien Charpentier (Winston Ten Kate Honda CBR600RR) a d'ores et déjà réglé l'affaire en remportant, trois courses avant la fin, le titre suprême de champion du monde Supersport 2005. Le Français succède à Stéphane Chambon, titré en 1999, et Fabien Foret, titré en 2002. Incroyable battant, toujours motivé, Charpentier aura à cœur de conclure cette saison magnifique comme il l'a entamé : en signant pôle et victoire à chacune des courses restantes. Le spectacle s'annonce grandiose car, on l'a vu grâce au duel qui l'a opposé à son compatriote Fabien Foret (Megabike Honda CBR600RR) à Assen, la concurrence est rude. Stéphane Chambon (Gil Motorsport Honda CBR600RR) sera bien sûr de la partie, tout comme Matthieu Lagrive (Moto 1 Suzuki GSXR600) et Julien Enjolras (Tati team Yamaha R6).

Plus d'infos sur le Championnat du Monde Superbike

Pirelli