english

Superbike : Troy Corser sacré Champion du Monde

Troy Corser décroche sa deuxième couronne mondial à Imola

TROY CORSER, CHAMPION DU MONDE SUPERBIKE 2005 - TITRÉ SOUS UN DÉLUGE

La pluie a mis un terme au suspens sur le circuit d'Imola en Superbike. Après une superbe victoire de Chris Vermeulen (Winston Ten Kate Honda CBR1000RR) en première manche, Troy Corser (Alstare Corona Suzuki GSXR1000) décroche sa deuxième couronne mondiale suite à l'annulation de la seconde course en raison d'une piste jugée impraticable par la direction de course. Une fin de championnat inattendue puisque Vermeulen pouvait encore espérer chiper le titre à Corser malgré la confortable avance que celui-ci possédait encore : 55 points. Troy Corser avait merveilleusement gérer la première manche en mettant la pression à son jeune compatriote. Après un duel sans merci, Corser tentait une dernière attaque dans l'ultime chicane du circuit d'Imola, en vain. Vermeulen remplissait sa mission en remportant la première course. La course au titre était encore ouverte. Mais le ciel en a décidé autrement. Après avoir interrompue la course Supersport, la pluie a continué de s'abattre sur Imola, offrant à Corser un titre bien arrosé.

TROY CORSER, PATRON DE LA CATEGORIE

A 34 ans, Troy Corser, natif de Wollongong en Australie, s'offre donc son deuxième titre en Superbike, neuf ans après sa première couronne en 1996. Avec 224 courses à son actif, 34 poles, 97 podiums et 31 victoires, Corser est aujourd'hui au sommet de son art. Grâce à un début de saison en fanfare, Troy Corser a assuré un titre mérité. Cette année, cette Australien a imposé la Suzuki GSXR1000 du team Alstare de Francis Batta à 8 reprises, en 21 courses, et s'est adjugé 5 fois les secondes et troisièmes places. Bref une domination sans partage qui n'a vacillé qu'à une seule reprise, au Lausitzring, avec une petite chute en début de deuxième manche. Mais Corser a su se ressaisir face au retour en trombe de Vermeulen dans la course au titre. Sans trembler, Corser a résisté, les éléments se chargeant de clore en Italie le travail commencé. Malgré tout, une dernière bataille gronde encore. Elle se déroulera le week-end prochain en France, sur le circuit de Magny-Cours. Une revanche sur le sort pour Vermeulen qui, à coup-sur, aura à coeur de terminer sur un doublé, tandis que Corser, en grand champion qu'il est, souhaitera terminer cette saison comme il l'a commencé, par des succès.

PREMIERE COURSE

Derrière l'échappée en tête de Vermeulen et Corser lors de la seule et unique course de ce week-end en Superbike, Noriyuki Haga (Yamaha Italie R1) est sorti vainqueur d'un duel qui l'opposé à James Toseland (Ducati Xerox 999F05). L'Anglais, au coude à coude avec le Japonais pour monter sur le podium, commettant une petite faute et laissant filer Haga, il termine 4e devant un Steve Martin (Foggy Petronas FP1) très en forme à Imola. Celui-ci devance Chris Walker (Kawasaki PSG-1 ZX10R) et Max Neurkichner (Klaffi Honda CBR1000RR). Côté Français, Sébastien Gimbert réalise une très belle course en terminant 8e, juste devant Régis Laconi (Xerox Ducati 999F05). Ce-dernier, handicapé par sa blessure et malgré une magnifique Superpole et une 2e place sur la grille de départ n'a pu prendre part aux débats en tête. Enfin, Lorenzo Lanzi (SC Caracchi Ducati 999F05) n'a pas tirer bénéfice de la moto d'usine que Ducait lui avait confié, puisqu'il chute au 5e tour.

SUPERSPORT - NANNELLI EN ITALIE !

Au terme d'une course scindée en deux partie par la pluie, Gianluca Nannelli (SC Caracchi Ducati 749R) s'est imposé à Imola. L'Italien offre ainsi une belle victoire à Ducati, à quelques kilomètres de la maison mère à Bologne. Nannelli devance au cumul des deux manches Kevin Curtain (Yamaha Germany R6) et Alessio Corradi (Ducati Selmat 749R). Côté Français, Matthieu Lagrive (Moto 1 Suzuki GSXR600) termine 10e au cumule juste devant Fabien Foret (Megabike Honda CBR600RR) 11e. Le Français du team Megabike s'est élancé de la première position sur la grille de départ suite au forfait de Sébastien Charpentier (Winston Ten Kate Honda CBR600RR), blessé à la clavicule. Mal parti, Foret était revenu aux avants postes et occupait la tête de la course juste avant de chuter. Le drapeau rouge fut alors agité et la course interrompue. Mais Foret, blessé à la jambe, n'a pas conserver sa place en tête et doit se contenter de la 10e place.

Julien Enjolras (Tati Team Yamaha R6) marque ses premiers points en mondial Supersport en terminant à la 12e place. Il décroche ainsi 4 points. Quant à Stéphane Chambon (Gil Motorsport Honda CBR600RR), il a signé le holeshot et bouclé le premier tour en tête avant de chuter.

Plus d'infos sur le Championnat du Monde Superbike