english

Championnat du monde Superbike : Victoire de Haga à Donington

Donington Park, dimanche 1er Avril 2007 - Toseland toujours en tête

Noriyuki HagaLa troisième manche du championnat du monde de Superbike à Donington restera très longtemps dans les mémoires. Que ce soit aux essais ou durant les courses les rebondissements ont été nombreux et les deux championnats Superbike et Supersport sont totalement relancés. Voilà qui promet du spectacle de très haute volée pour les prochains rendez vous WSBK à venir.

BAYLISS AU TAPIS

En première manche, le premier coup de théâtre ce cette manche anglaise concerne Troy Bayliss. Parti en pôle position, l'officiel Ducati mène les débats depuis une demie douzaine de tours lorsqu'il part à la faute. Une chute pas vraiment spectaculaire mais qui va être lourde de conséquence. Obligé d'abandonner, le champion du monde ne pourra s'aligner au départ de la seconde manche, blessé au petit doigt. Bayliss repart donc de Donington avec un double résultat blanc et rétrograde à la sixième place au classement provisoire.

TOSELAND EN RAGE ENCORE

Bayliss à terre, James Toseland (Honda) récupère les commandes de la course. Le pilote britannique déçu hier de sa quatrième place sur la grille de départ avait promis de se rattraper durant la course, et il va tenir parole. Plus personne ne sera en mesure de lui contester la plus haute marche du podium de la première manche. Au départ de la deuxième manche, l'Anglais est bien décidé à récidiver et prend immédiatement les commandes de la course. Il impose son rythme au reste du peloton jusqu'à ce que sa mécanique en décide autrement. Obligé d'abandonner alors qu'il avait un très bon coup à jouer au championnat, Toseland range d'un geste rageur sa machine sur le bord de la piste et ne ressortira que beaucoup plus tard dans les allées du paddock.

HAGA PREMIERE

Toseland out, la victoire sur cette deuxième manche va se jouer entre trois hommes. Les deux pilotes Yamaha Noriyuki Haga et Troy Corser d'une part et Max Biaggi et sa Suzuki d'autre part. Le trio de tête va alors offrir aux spectateurs présents un véritable festival de dépassement. A quelques tours de la fin, Max Biaggi prend les commandes et semble se diriger vers la victoire. Il entre en tête dans le dernier tour ferme systématiquement toutes les portes à Haga jusqu'au dernier virage. Là, dans la dernière épingle du circuit, l'Italien se rate légèrement et son poursuivant se jette dans le trou de souris pour lui voler sur le fil la victoire. Grâce à se succès, Haga offre à Yamaha sa première victoire de l'année. De fait, il devient après Biaggi, Bayliss et Toseland le quatrième pilote à remporter une course cette saison. Coté tricolore signalons le très beau week-end de Régis Laconi. Septième en première manche, suite à un mauvais choix de pneumatique, le français s'est classé cinquième de la seconde manche après avoir batailler un moment avec les hommes de tête. Si elle n'est visiblement pas encore au niveau de ses concurrentes, la Kawasaki du français progresse course après course et le Meusien prend de plus en plus de plaisir à son guidon.

BIAGGI SE RAPPROCHE

Fort de son succès, Haga remonte à la troisième place du classement provisoire juste devant son coéquipier Troy Corser, troisième de cette deuxième manche. Mais dans la hiérarchie, la bonne opération revient à Max Biaggi. Suite au forfait de Bayliss et à l'abandon de Toseland, l'italien revient ce soir à seulement 5 longueurs du leader James Toseland. Quant à Bayliss il compte désormais 51 points de retard sur le britannique. Autant dire que le prochain rendez vous de Valence est attendu très fortement par le pilote Australien. Sur un tracé qu'il adore, Bayliss n'aura pas d'autre solution que de viser la victoire. Voilà qui nous promet bien du spectacle.

SOFUOGLU S'EN SORT BIEN

En championnat du monde Supersport, Kenan Sofuoglu, le leader du classement provisoire n'a pas laissé passer l'occasion d'augmenter confortablement son avance au championnat. Après les forfaits de Curtain et Parkes (Yamaha) clavicule cassée aux essais, de son coéquipier Sébastien Charpentier, fissure du bassin, c'était au tour de Fabien Foret de jeter l'éponge après quelques tours de course. Le Français deuxième du classement provisoire, trop handicapé par sa lourde chute d'hier abandonnait, alors que Sofuoglu occupait les commandes de la course. On le voyait alors s'envoler vers une victoire facile, mais le pilote Honda se faisait reprendre par Fujiwara (Honda) et Harms (Honda). Visiblement en difficulté, le pilote Turc allait être sauvé par une interruption de course. Quarante minutes plus tard, l'épreuve repartait pour les 10 tours restant à couvrir, que Sofuoglu achevait en tête devant Harms et Fujiwara. Désormais confortablement installé en tête du classement provisoire, avec plus de 25 points d'avance sur son poursuivant direct, soit une course d'avance, Kenan Sofuoglu a réalisé une très bonne opération lors de cette troisième épreuve de la saison.

LE STOCKSPORT EST ITALIEN

Donington donnait le coup d'envoi de la saison du Superstock. Dans les deux catégories la victoire est revenue à un pilote italien. En 1000 cm3, c'est le jeune sociétaire du junior team Ducati, Niccolo Canepa qui s'est imposé, alors qu'en 600 cm3 la victoire est revenue à Michele Magnoni devant deux pilotes français Sylvain Barrier et Maxime Berger. Les trois hommes réalisant un triplé pour le compte de Yamaha.

La prochaine épreuve aura lieu à Valencia (Espagne) les 13, 14, et 15 avril prochains

Plus d'infos sur le Championnat du Monde Superbike