english

Grand Prix Moto d'Angleterre à Donington : preview

Donington : un véritable challenge car les deux secteurs du circuit sont très différents

Rossi a gagné au Mugello avec panache et a engagé une lutte à couteaux tirés avec Casey Stoner (Ducati Marlboro Team Desmosedici) pour remporter le GP de Catalunya, ne ratant la victoire que pour sept centièmes de seconde.

Pedrosa a terminé troisième en Italie et, pour son Grand Prix moto national, il plaçait la barre encore plus haut en choisissant pour la première fois l'un des nouveaux slicks arrière de construction plus rigide, ce qui lui permit de rester avec Stoner et Rossi durant toute la course.

LE CHALLENGE TECHNIQUE DE DONINGTON

« Donington représente un véritable challenge car les deux secteurs du circuit sont très différents et réclament des caractéristiques distinctes en matière de pneumatiques. » dit Jean-Philippe Weber, responsable de la compétition moto chez Michelin. « Dans les parties les plus rapides, les pilotes ont besoin d'une bonne maniabilité lors des changements de direction à vitesse élevée, mais également d'une bonne stabilité, surtout dans les grandes courbes comme Hollywood et Coppice. La partie la plus lente nécessite une bonne motricité. Le circuit est également très asymétrique, avec très peu de virages à gauche, et donc la mise en température est primordiale, surtout côté gauche. »

« A Donington, nous utilisons une gamme « medium » de pneumatiques arrière car l'asphalte n'est pas très agressif, aussi parce que les pilotes ont besoin d'une bonne motricité en sortie des virages lents, mais également parce qu'il y a peu de grandes courbes où les pilotes ouvrent les gaz en grand pendant une période prolongée. Par expérience, nous savons comment modeler les gommes et les constructions pour offrir plus de stabilité ou de motricité. Tous les circuits réclament un compromis entre ces deux notions.

«Pour l'avant nous utilisons des enveloppe de la gamme « medium » à Donington, car même s'il y a quelques freinages appuyés, les vitesses atteintes ne sont pas extrêmes. Les pilotes n'ont clairement pas besoin d'un avant aussi dur qu'au Mugello et à Catalunya, deux tracés qui contraignent vraiment le pneu avant. »

« Le circuit n'a rien de facile, surtout si vous y ajoutez le facteur de la météo imprévisible. Parfois il fait beau à Donington, parfois le temps est froid et humide et nous devons prévoir des pneumpatiques couvrant une large fourchette de températures. Nous devons également tenir compte des variations de température dans une même journée. Il pourrait y avoir des variations importantes entre les séances du matin et de l'après-midi, comme à Jerez où il faisait très froid le matin, et 15° de plus l'après-midi. Avec la nouvelle réglementation, il n'est pas évident de couvrir cette variation de température, c'est un vrai challenge. »

DATA DONINGTON PARK (4023 m)

Record du tour : Dani Pedrosa (Repsol Honda RC211V-Michelin), 1m 28.714s, 163.253km/h-(2006)
Pole position 2006: Dani Pedrosa (Repsol Honda RC211V-Michelin), 1m 27.676s, 165.185km/h

Récents vainqueurs du GP de Grande Bretagne

2006 Dani Pedrosa (Repsol Honda RC211V-Michelin), 44m 54.878s
2005 Valentino Rossi (Gauloises Yamaha Team YZR-M1-Michelin), 52m 58.675s (course mouillée)
2004 Valentino Rossi (Gauloises Yamaha Team YZR-M1-Michelin), 45m 30.473s
2003 Max Biaggi (Honda Camel Pons RC211V-Michelin), 46, 06.688s
2002 Valentino Rossi (Repsol Honda RC211V-Michelin), 46m 32.888s
2001 Valentino Rossi (Nastro Azzurro Honda NSR500-Michelin), 46m 53.349s
2000 Valentino Rossi (Nastro Azzurro Honda NSR500-Michelin), 52m 37.246s (course mouillée)
1999 Alex Crivillé (Repsol Honda NSR500-Michelin), 47m 06.290s
1998 Simon Crafar (Red Bull WCM Yamaha YZR500), 46m 45.662s
1997 Mick Doohan (Repsol Honda-Michelin NSR500), 46m 55.378s
1996 Mick Doohan (Repsol Honda-Michelin NSR500), 47m 11.135s

*Pilotes Michelin MotoGP 2007 à Donington*
Carlos Checa (Honda LCR RC212V-Michelin)
Colin Edwards (Fiat Yamaha Team YZR-M1-Michelin)
Nicky Hayden (Repsol Honda Team RC212V-Michelin)
Shinya Nakano (Konica Minolta Honda RC212V-Michelin)
Dani Pedrosa (Repsol Honda Team RC212V-Michelin)
Jonathan Rea (Team Roberts KR212V-Michelin)
Kenny Roberts Junior (Team Roberts KR212V-Michelin)
Valentino Rossi (Fiat Yamaha Team YZR-M1-Michelin)

Plus d'infos sur les Grands Prix moto

Mutuelle