english

Championnat du monde Superbike : essais officiels à Brno

TOUS AU TRAVAIL

Brno, développements - 26 et 27 Juin 2007

Alors que le championnat du monde Superbike va marquer une courte pause de trois semaines, les protagonistes de la saison 2007 ne sont pas pour autant parti en vacances. En effet dès la semaine prochaine, quasiment l'intégralité du plateau se retrouvera pour deux jours d'essais officiels sur le tracé de Brno. Un tracé qui recevra mi juillet la 9e manche du championnat 2007, autant dire que ces tests sont donc pris très au sérieux par tous les pilotes.

TOSELAND IMPATIENT

Et le premier d'entre eux n'est autre que le leader du championnat le Britannique James Toseland. L'officiel Honda, après deux manches difficiles (Silverstone et Misano) compte bien sur ces deux journées de travail pour hausser le niveau de compétitivité de sa 1000 CBR. S'il compte toujours une avance confortable au championnat (21 points) Toseland aimerait bien pouvoir compter sur une machine encore plus compétitive pour la deuxième moitié du championnat.

BAYLISS TOUJOURS LA

Il faut dire que l'officiel Honda commence à se faire du souci quant au retour aux avants postes de Troy Bayliss. L'officiel Ducati, qui a réussi à Misano le week-end dernier un doublé fantastique, entend bien poursuivre sur sa lancé. Désormais deuxième du classement provisoire, l'Australien sait qu'il peut encore renverser la vapeur et espérer se succéder à lui-même en fin de saison. Autant dire que comme pour Toseland chaque rendez vous à venir et maintenant un rendez vous d'importance. Brno n'échappe pas à la règle d'autant que la Ducati y a toujours bien figuré.

BIAGGI SOUS PRESSION

Un tracé qui sied également à merveille à Max Biaggi. Durant sa carrière en Moto GP, le circuit Tchèque a toujours été l'un sinon son favori de la saison. En délicatesse depuis quelques courses, sa chute en première manche à Misano n'a certainement rien arrangé, l'officiel Suzuki sur GSX-R 1000 attend donc beaucoup de ces essais. Sur une piste qui n'a plus de secret pour lui ce sera l'occasion révée de se faire une réelle idée de son niveau de compétitivité par rapport au reste du plateau et de préparer au mieux le rendez vous de la mi juillet. Désormais, le Romain doit absolument gagner pour espérer se relancer dans la course au titre. Si d'un point de vue purement mathématique il est loin d'être décroché, en revanche coté coulisses, Max Biaggi ne fait plus peur…

YAMAHA VEUT GARDER LE RYTHME

Et parmi les pilotes décomplexés on peut citer sans se tromper Noriyuki Haga. Le japonais après un début de saison délicat est bien revenu dans la course au titre. Troisième du provisoire, l'officiel Yamaha R1 espère bien confirmer la bonne tenue de sa machine lors de ces deux journées de test. Quant à Troy Corser lui aussi entend bien tirer profit de ce test pour reprendre un peu plus confiance après un gros passage à vide. L'Australien loin d'avoir jeter les armes reste toujours un concurrent sérieux dans la course aux avants postes.

SOFUOGLU VEUT PROGRESSER

En championnat du monde Supersport les principales équipes seront également présentes. En tant que leader incontesté de ce début de championnat, Kenan Sofuoglu (Honda) espère bien récupérer le maximum d'informations pour le rendez vous de la mi juillet. Quant à son coéquipier, le français Sébastien Charpentier il compte sur ces deux jours de travail pour enfin trouver le déclic avec sa machine. En délicatesse avec le train avant de sa moto depuis le début de la saison, le double champion du monde en titre manque de feeling avec sa machine. Mais attention pour le Charentais, depuis deux ans Brno n'a pas été une réussite pour lui. En effet, par deux fois il s'y est blessé lors de ces essais privés. Une mésaventure qu'il aimerait ne pas voir se reproduire. Coté poisse, il a déjà assez donné depuis le début de la saison.

Plus d'infos sur le Championnat du Monde Superbike

Mutuelle