english

Championnat du monde Superbike : essais officiels à Brno

TRAVAIL CONCLUANT

Brno, développements

Après deux jours passés sur le tracé Tchèque de Brno, les principaux protagonistes repartent riches d'enseignements pour la préparation de la course Superbike qui aura lieu ici même dans deux semaines. A la demande de Pirelli, le manufacturier officiel du championnat les principaux teams étaient présents et même si la météo n'a pas été des plus conciliante, le spectacle de la mi juillet promet d'être intense.

KAGAYAMA DONNE LE TON

Parmi les bonnes surprises de ces deux jours d'essais on retrouve en haut de la feuille des temps le japonais Yukio Kagayama sur Suzuki GSX-R 1000. Voilà bien longtemps que le japonais n'avait pas été aussi performant. Est-ce à dire que les évolutions attendues chez Suzuki ont porté leurs fruits, certainement. En tout cas il semble que la GSX-R officielle est retrouvé un surplus de puissance salvatrice pour l'entame de cette deuxième moitié de championnat.

YAMAHA CONFIANT

Sourire de circonstance également chez Yamaha où Troy Corser et Noriyuki Haga ont réalisé exactement le même chrono 2'00''8 qui les place au deuxième rang de la hiérarchie de ces essais avec les R1. De bonne augure pour le prochain rendez vous où les deux coéquipiers devraient être à même de jouer les premiers rôles. Corser pour garder le contact avec le quatuor de tête et Haga pour tenter de reprendre à Troy Bayliss (Ducati) la deuxième place du provisoire.

TOSELAND ET BAYLISS AU CONTACT

Derrière ce trio, on retrouve les deux hommes forts de ce début de saison. James Toseland sur la Honda CBR 1000 RR et Troy Bayliss l'officiel Ducati. Après un rendez vous de Misano quelque peu délicat, le premier a semble t'il retrouvé le niveau de performance qui était le sien en début de championnat. Quatrième temps le Britannique semble plus serein et attend maintenant les tests de la semaine prochaine pour valider les nouvelles options. Quant à Troy Bayliss, là aussi la satisfaction d'avoir bien progresser dans les réglages de sa machine en vue de la prochaine épreuve prévalait sur la performance absolue.

BIAGGI TRAVAILLE

De son coté Max Biaggi a continué de travailler d'arrache pied sur la mise au point de sa machine. L'italien et son équipe ont testé de nouvelles solutions afin de gagner un peu de puissance supplémentaire et sur le système anti dribble de la Suzuki. SI au terme de ces deux jours l'Italien n'a réussi que le septième meilleur temps, la bonne performance de son coéquipier Kagayama, l'a certainement conforté dans les progrès réalisés par leur monture.

CHARPENTIER RETROUVE LE MORAL

En Supersport, les principaux teams de la catégorie avaient également fait le déplacement. Comme en Superbike, si la première journée gâchée par les résidus de pluie de la veille n'avait pas été très productive, les choses sont montées d'un cran lors de cette deuxième journée. Au terme de celle-ci, le meilleur temps est revenu à Sébastien Charpentier (Honda). Le double champion du monde en titre a effectué le meilleur chrono de ces deux séances à égalité avec son coéquipier et confortable leader du championnat Kenan Sofuoglu. Hormis Broke Parkes (Yamaha) personne d'autre n'a pu suivre le rythme des deux pilotes Honda.

Avant le rendez vous de Brno mi juillet les pilotes se retrouveront à nouveau pour deux jours de tests sur le tracé italien de Vallelunga les 7 et 8 juillet prochain afin de préparer le rendez vous italien de la rentrée. Ce sera d'ailleurs la première fois que le championnat du monde Superbike passera par le circuit de Vallelunga.

Plus d'infos sur le Championnat du Monde Superbike

Mutuelle