english

Bol d'Or : le SERT et le team Kawasaki au coude à coude

Le SERT, en tête du classement provisoire avec 32 points d'avance sur TKF

Dès la première journée d'essais, la tension est palpable sur le circuit de Magny-Cours pour ce 71e Bol d'Or entre le Suzuki Endurance Racing Team et le Team Kawasaki France. Installées dans deux stands voisins, les deux équipes peuvent jouer le titre sur cette cinquième et avant-dernière épreuve du Championnat du Monde d'Endurance QMMF.

Le SERT, en tête du classement provisoire avec 32 points d'avance sur TKF, a réussi à prendre le meilleur sur cette première session d'essais qualificatifs. La moyenne des temps très homogènes des pilotes de la Suzuki GSX-R 1000 n°1, Vincent Philippe, Matthieu Lagrive et Julien Da Costa, leur permet de se placer provisoirement en première place sur la grille de départ.

La Kawasaki ZX-10R n°11 de Steve Plater, Gwen Giabbani et Julian Mazuecos prend le deuxième temps avec un Julian Mazuecos un peu moins incisif qu'à son habitude. Pour soutenir l'effort de leurs machines de pointe, le SERT et TKF engagent une deuxième machine. Elles sont aussi aux avants postes puisque sur la Suzuki n°2, William Costes, Guillaume Dietrich et Max Neukirchner signent le troisième temps juste devant la Kawasaki Maccio Racing confiée à Erwan Nigon, Hugo Marchand et Damian Cudlin. La Yamaha Austria Racing Team de Igor jerman, Steve Martin et Sébastien Scarnato se classe aussi ce soir dans le top 5.

Attendue dans le trio de tête, la Yamaha R1 du GMT 94 ne prend que la sixième place sur cette première séance d'essais. Christophe Guyot, team manager de la 94, met ça sur le compte du manque de roulage de l'équipe en Endurance (David Checa et Sébastien Gimbert courent en Championnat du Monde Supersport). Après cette remise en jambes, Christophe Guyot annonce aussi que les pneus de qualifications seront chaussés pour la seconde séance demain matin.

La première machine Superstock est la Suzuki du Junior Team LMS déjà remarquée aux 24 Heures Moto au Mans. Elle devance la première Honda, celle de Profil + Dap 91 et la Kawasaki de Bolliger Switzerland.

Quel que soit le team, la pression est évidente à Magny-Cours. Les chutes ont d'ailleurs été nombreuses aujourd'hui. Vincent Philippe sur la Suzuki n°1 a chuté lors de cette journée d'essais comme Denis Bouan sur la Honda National Motos, Hugo Marchand sur la Kawasaki Maccio Racing ou Patrick Piot sur la Yamaha Power 113. Tous les pilotes sont indemnes.

Ce soir, les équipages reprennent le guidon pour les essais de nuit. La grille définitive sera déterminée après la seconde séance d'essais qualificatives vendredi matin. Vendredi soir, ce sera au public d'envahir la voie des stands pour le traditionnel pit-walk.

Le départ sera donné samedi 15 septembre à 15 heures.

Suivre toute l'info du Bol d'Or en direct

Suzuki