english

WSBK à Silverstone : Biaggi en favoris

Max Biaggi (Aprilia Alitalia Racing) actuel leader du championnat du monde Superbike

Troy Corser reprend le guidon à Silverstone et se déclare tout à fait remis de son accident

Circuit de SilverstoneSur le circuit modifié de Silverstone, ils ne seront pas moins de sept pilotes Anglais le week-end prochain à défier Max Biaggi (Aprilia Alitalia Racing) actuel leader du championnat du monde Superbike sur Aprilia RSV4. En tête des sujets de sa Majesté, on retrouvera évidemment Leon Haslam (Team Suzuki Alstare) qui coure toujours pour le titre contre le Romain. Après deux week-ends délicats à Misano et à Brno, l'officiel Suzuki GSX-R 1000 compte se rattraper sur ses terres et devant son public. Plus question de problème de pneumatique, cette fois Leon n'a plus d'autre choix que de donner le meilleur en course pour rester au contact de l'Italien dans la course au titre.

A peine rentré de Suzuka au Japon où il a terminé troisième de la mythique course d'endurance des 8 Heures, Jonathan Rea (HANNspree Ten Kate Honda) sera au rendez-vous de Silverstone sur sa Honda Fireblade officielle. Il devra composer avec la concurrence de ses compatriotes, notamment face à la Yamaha R1 de Cal Crutchlow (Yamaha Sterilgarda Team) qui a démontré sa rapidité au guidon de la Yamaha et qui se verrait bien offrir la première victoire de la saison 2010 au constructeur Japonais. Il devra évidemment compter sur la même motivation du côté de son coéquipier et compatriote James Toseland (Yamaha Sterilgarda Team). Lui aussi, après deux saisons en MotoGP compte sur une victoire en championnat du monde Superbike pour relancer une carrière qui traverse actuellement une passe difficile. Devant son public, le double champion du monde aura à cœur de convaincre en brillant au sommet de la hiérarchie mondiale.

Bénéficiant du même matériel que Biaggi, Leon Camier (Aprilia Alitalia Racing) voudra évidemment rappeler qu'il est champion d'Angleterre en titre. Pour lui, une victoire serait évidemment un extraordinaire exploit, même si un nouveau podium au guidon de la RSV4 serait déjà un très beau résultat. Alors que son coéquipier Australien Chris Vermeulen (Kawasaki Racing Team) s'est récemment fait opéré de son genou blessé en Australie au début de la saison et qu'il manquera les quatre dernières courses 2010, Tom Sykes (Kawasaki Racing Team) se prépare pour une campagne Anglaise haute en couleur. Au guidon de la Kawasaki ZX-10R, on a vu l'Anglais faire quelques exploits en course depuis le début de l'année et il se pourrait bien que Sykes réserve quelques bonnes surprises aux fans de la Kawasaki.

Seul pilote Anglais au guidon d'une Ducati 1098, Shane Byrne (Althea Racing) pourrait à Silverstone marcher dans les traces de son illustre coéquipier Carlos Checa (Althea Racing). L'Espagnol a perdu à Brno la troisième place au classement du championnat du monde au bénéfice de Jonathan Rea. Inutile de dire qu'à Silverstone, l'ex-pilote de MotoGP aura l'officiel Honda dans sa lunette de visée. Un clan Ducati toujours secoué par les soubresauts du team officiel. Capable du meilleur comme du pire, il est difficile de dire à quoi s'attendre avec Noriyuki Haga (Ducati Xerox Team) et Michel Fabrizio (Ducati Xerox Team). Podium ou au-delà de la dixième place, les deux pilotes brillent cette année par leur irrégularité et il serait étonnant que cela change à Silverstone.

Résidant Anglais, Sylvain Guintoli (Team Suzuki Alstare) sera aussi un peu chez lui à Silverstone où il compte de nombreux amis et fans qui viendront l'encourager. Depuis Misano, l'officiel Suzuki a pris la mesure du championnat Superbike et il améliore course après course ses résultats. Le podium n'est plus très loin et si les essais qualificatifs sont à la hauteur de ses espérances, il pourrait se mêler à la lutte en tête assez facilement.

De retour après son accident spectaculaire aux essais survenu à Brno, Troy Corser (BMW Motorrad Motorsport) reprend le guidon de la BMW S1000RR à Silverstone et se déclare tout à fait remis. On surveillera aussi les performances de son coéquipier Ruben Xaus (BMW Motorrad Motorsport) auteur d'une très belle première course en République Tchèque. Du côté de Jakub Smrz (Team PATA B&G Racing) on continuera à se familiariser avec une Aprilia RSV4 que le team a reçu juste avant l'épreuve de Brno. A noter pour finir la participation en tant que pilotes invités de Joshua Brookes (Honda HM Plant) et du vainqueur 2010 des Huit Heures de Suzuka Ryuichi Kiyonari (Honda HM Plant).

Championnat du monde Supersport

Eugene Laverty (Parkalgar Honda) est le seul des trois pilotes largment en tête du championnat du monde Supersport à avoir chuté en course et à avoir inscrit à sa feuille de marche un résultat blanc. Il sera aussi le grand favori de la course de Silverstone devant le Turc Kenan Sofuoglu (HANNspree Ten Kate Honda) qui s'est emparé de la tête du championnat à Brno. Toujours très rapide et toujours très régulier, Joan Lascorz (Kawasaki Motocard.com) fera évidemment parti du trio de tête où toute erreur va dorénavant se payer cash dans la course au titre à mesure que la fin de la saison approche. Derrière les trois hommes de tête, Chaz Davies (ParkinGO Triumph BE1) guette la moindre opportunité pour monter sur le podium. D'autant que nous serons sur les terres du constructeur Triumph. Espérons que cela porte chance à la Triumph Daytona 675 de Matthieu Lagrive (ParkinGO Triumph BE1) qui semble toujours connaître quelques difficultés pour régler parfaitement à sa mesure sa machine durant les essais. On croise aussi les doigts pour le second Français engagé en championnat du monde Supersport Fabien Foret (Team Lorenzini by Leoni) qui a connu bien des misères en course depuis le début de la saison. Quatrième à Brno, Gino Rea (Intermoto Czech) évoluera à Silverstone devant son public. Motivé par ce résultat obtenu en République Tchèque, le jeune Anglais sera certainement très agressif en piste. Attention toutefois à l'excès d'optimisme.

Coupe FIM Superstock 1000

On espérait un exploit de Maxime Berger (Ten Kate Race Junior) à Brno qui aurait mis fin à l'incroyable série de victoire de l'Italien Ayrton Badovini (BMW Motorrad Italia STK Team) qui a remporté toutes les courses depuis le début de la saison, malheureusement le Français a chuté. Peu importe, Maxime sait dorénavant qu'il n'a plus rien à perdre au championnat et une fois encore il lancera toutes ses forces dans la bataille à Silverstone. S'il parvient à rester sur ses roues, il y a de grande s chances que l'on assiste à une superbe bagarre entre les deux hommes. Derrière, on devrait retrouver un Sylvain Barrier (Garnier Junior Racing Team) jamais loin du podium même si ses dernières courses ont été émaillées de quelques chutes. Malheureux à Brno, Matthieu Lussiana (Team ASPI) progresse rapidement au guidon de la BMW S 1000 RR de son team et cela pourrait sourire en Angleterre. Il faudra néanmoins composer avec l'armada de pilotes Italiens, tous plus agressifs et talentueux les uns que les autres pour espérer gravir les marches du podium. Quant à Loris Baz (MRS Racing), il doit impérativement retrouver la confiance en sa Yamaha R1 s'il veut se mêler à la lutte en tête. Il en parfaitement capable, ce n'est qu'une histoire de moral.

Championnat d'Europe Superstock 600

Le championnat n'est pas encore joué en catégorie 600 Superstock même si avec trente points d'avance, Jeremy Guarnoni (MRS Racing) a pris une sérieuse option sur le titre devant son plus sérieux rival Florian Marino (Ten Kate Race Junior). A Silverstone, l'explication entre les deux jeunes talents de la vitesse Français pourrait une fois de plus enthousiasmer les spectateurs. Largement au-dessus de la mêlée, les deux Français vont à nouveau s'expliquer les yeux dans les yeux. Derrière, on aimerait voir Romain Lanusse (MRS Racing) franchir la ligne d'arrivée et monter sur le podium qui lui tend les bras. Comme c'est d'ailleurs le cas pour Nelson Major (Team Trasimeno) et même Steven Le Coquen (Team ASPI) dont les progrès au sein de la catégorie depuis le début de la saison sont spectaculaires. Comme à Brno, Richard de Tournay remplacera Cyril Carillo (Team ASPI). Pour sa première course, Richard avait terminé dixième à Brno.

Plus d'infos sur le Championnat du Monde Superbike

Motoblouz