english
Fil RSS Facebook Twitter Instagram Pinterest Youtube Voyage

Rallye Africa Eco Race : étape 6 victoire de Polli

As Sakn / Dakhla (Maroc) - Spéciale : 375 km - Liaison : 348 km

L'italien creuse l'écart avec ses poursuivants français

Rallye Africa Eco Race : étape 6 victoire de Polli - Crédit photo : Alain Rossignol / Jorge CunhaLa plus longue étape du Sonangol Africa Eco Race entre As Sakn et Dakhla, dans le sud du Maroc, n’a pas connu de rebondissements comme il aurait pu s’en produire, avec ce qu’avait annoncé René Metge. Jean Louis Schlesser s’est de nouveau imposé en auto, tout comme Oscar Polli en moto et Elisabete Jacinto en camion.

A la veille de la journée de repos à Dakhla, la 5ème et dernière spéciale marocaine du Sonangol Africa Eco Race aurait pu apporter son lot de surprises. En effet, même si le parcours ne présentait pas de difficulté particulière au niveau du terrain, la navigation était très compliquée avec de nombreuses notes et changements de direction.

Pourtant, il n’en fut rien car le Directeur Sportif avait largement insisté sur certains points lors de son briefing quotidien. Les concurrents ont tenu compte des précieux conseils de René Metge et, en dehors de quelques « cabrioles », tout s’est bien déroulé sur cette spéciale de 348 km et, quasiment tous les concurrents ont pris la liaison vers Dakhla où le bivouac est planté sur une falaise en bordure de l’Océan Atlantique.

Accrochage sans conséquence pour le leader

Dans la catégorie moto, Oscar Polli, le leader du classement général, a signé une nouvelle victoire de spéciale, mais l’Italien est passé très près de la catastrophe. En effet, en sortant des dunettes au kilomètre 93, André Lenoble et Oscar Polli se sont percutés.

L’un regardait son GPS pour trouver le bon cap, l’autre était justement en train de changer de cap et les deux hommes ne se sont pas vus. Ils ont tous deux chuté mais heureusement, les deux pilotes se sont relevés sans trop de bobos, si ce n’est une contusion sur la hanche pour Polli et l’instrumentation cassée sur la moto de Lenoble.

Oscar Polli a pu reprendre la piste aussitôt, accompagné de Xavier Moreau et c’est ensemble qu’ils ont passé la ligne d’arrivée, l’Italien signant le scratch devant le Parisien. Derrière, bien que privé de GPS et en ayant navigué uniquement au road book, Joseph Palacios a obtenu une belle 3ème place, à un peu plus de 3 minutes de Moreau.

Dubois n'est pas épargné

Les soucis continuent en revanche pour Norbert Dubois, le 2ème du classement général. En effet, victime d’une gastroentérite, le Parisien a dû s’arrêter à de nombreuses reprises et a perdu, dans l’affaire, plus de 33 minutes sur Oscar Polli. Du coup, Norbert Dubois a guidé André Lenoble, privé d’instruments de navigation sur les deux tiers de la spéciale et, même s’il était dépité à l’arrivée, le parisien était satisfait d’avoir réussi à terminer la spéciale. Il attend à présent la Mauritanie pour tenter de revenir sur son rival italien.

Demain, après une matinée de repos à Dakhla, la caravane du Sonangol Africa Eco Race prendra le chemin de la Mauritanie et plus particulièrement de Boulanouar d’où sera donné le départ de la 8ème étape vers Akjoujt, 100% sable.

Réactions des pilotes

Oscar Polli – KTM – Leader du classement moto

En 15 ans de Rallye Raid, je n’avais jamais vu deux pilotes motos se rentrer dedans. C’est pourtant ce qui nous est arrivé avec André Lenoble. Nous étions sur deux pistes différentes. Au moment où j’ai choisi mon cap, je me suis retrouvé dans sa trajectoire et comme il était en train de regarder son road book, il ne m’a pas vu et nous nous sommes percutés. Heureusement, il n’y a rien eu de grave. C’est dommage car le désert est suffisamment grand pour ne pas se percuter.

Xavier Moreau – KTM 450 – 3ème du classement moto

Mes amis motards du Rallye m’ont donné le surnom de « Prince du désert » ! Ils me chambrent mais en attendant, aujourd’hui, je n’ai commis aucune erreur de navigation. J’ai rattrapé Oscar Polli un peu avant sa chute et nous avons effectué la totalité de la spéciale ensemble. La navigation était terrible après le CP1. Mais je m’en suis sorti et je commence à bien comprendre les roadbooks de René Metge. Je me suis éclaté en pilotage. Une bonne journée et demain, repos !

André Lenoble – Yamaha WRF 450 – 6ème du classement moto

Nous nous sommes percutés avec Oscar Polli. Un incident stupide dû à un moment d’inattention et d’incompréhension. Je venais juste de choisir mon cap et je vérifiais celui-ci sur mon GPS lorsque j’ai vu surgir Oscar Polli. Tout s’est passé très vite et je n’ai pas eu le temps de réagir. Il n’y a pas eu de dommage physique mais mon matériel de navigation a souffert. Notamment mon dérouleur de road book qui est complètement détruit. J’ai eu de la chance de trouver un bon Samaritain en la personne de Norbert Dubois pour me guider sur le reste de la spéciale. Il n’était pas très en forme et heureusement car, mon pot d’échappement ayant été écrasé dans la chute, je ne pouvais rouler à plus de 110 km/h. La journée de repos arrive à point nommé pour réparer les dégâts.

Christophe Conreau – Honda 450 CRF – 8ème du classement moto

Ca va bien ! Je suis très content d’être sorti de cette spéciale car j’ai chuté hier et j’ai un gros hématome sur la hanche. Je n’ai pas trop souffert au début de la spéciale mais les médicaments ne faisant plus effet, les 50 derniers kilomètres ont été difficiles. J’aime beaucoup ce Rallye car comme nous ne sommes pas très nombreux en moto, nous roulons souvent seul. C’est flippant car on a l’impression d’être seul au milieu de rien, mais c’est surtout très intéressant car on se prend au jeu, tout en, gardant un rythme prudent.

Plus d'infos sur le rallye Africa Eco Race