Menu
Fil RSS Facebook Twitter Instagram Pinterest Youtube Voyage

WSBK: Victoire de Melandri à Donington

Doublé pour le team BMW

Rea se fait une place sur le podium en course 2

Marco Melandri vient de marquer l'histoire de BMW en Superbike sur le circuit de Donington. Grâce à lui, le constructeur remporte sa première victoire avec la S1000RR. En plus de cette première, BMW s'accorde un doublé avec Leon Haslam seulement 0.728s derrière son co-équipier. Double satisfaction pour le constructeur Bavarois, puisque son coéquipier Leon Haslam (BMW Motorrad Motorsport) se classe second à domicile au terme d’une course disputée où Tom Sykes (Kawasaki Racing Team) troisième sur le podium, Jonathan Rea (Honda World Superbike Team) et Max Biaggi (Aprilia Racing Team) ont joué les rôles principaux.

WSBK: Chute de Melandri et Haslam à Donington

Un groupe de 5 qui a mené une rude bataille

Dès les premiers tours, c'est un groupe de cinq pilotes qui se forme. A l'intérieur on trouve forcément Marco Melandri (BMW Motorrad Motorsport), Leon Haslam (BMW Motorrad Motorsport), mais aussi Tom Sykes sur ZX10R (Kawasaki Racing Team), Jonathan Rea sur CBR1000RR (Honda World Superbike Team) et Max Biaggi sur RSV4 (Aprilia Racing Team). Les pilotes sont tous au coude à coude puisqu'ils se tiennent en seulement 2.102s.

Au final, Tom Sykes, le pilote qui courrait à domicile et qui avait remporté la Superpole a remporté la bataille pour la troisième place. Jonathan Rea a pour sa part profité de deux erreurs de Max Biaggi pour se faufiler en quatrième position. Le romain, Max Biaggi, termine finalement à la cinquième position de cette course.

Une course décevante pour Checa

On attendait une meilleure performance du Champion du Monde, Carlos Checa (Althea Racing). qui termine à la sixième place après avoir loupé les qualifications pour la Superpole.

Résumé de la course 1 en images

Résultat de la course 1

  1. Marco Melandri (ITA/BMW Motorrad Motorsport)
  2. Leon Haslam (GBR/BMW Motorrad Motorsport)à 0"728
  3. Tom Sykes (GBR/Kawasaki Racing Team) à 1"609
  4. Jonathan Rea (GBR/Honda World Superbike Team) à 1'29"260
  5. Max Biaggi (ITA/Aprilia Racing Team) à 2'102"
  6. Carlos Checa (ESP/Althea Racing Ducati) à 4'820"
  7. Davide Giugliano (ITA/Althea Racing Ducati) à 7'520"
  8. Sylvain Guintoli(FRA/Team Effenbert Liberty Racing Ducati) à 7'927"
  9. Leon Camier (GBR/FIXI Crescent Suzuki) à 15'144"
  10. Michel Fabrizio (ITA/BMW Motorrad Italia GoldBet BMW) à 16'065"

Une deuxième course remplie de chute

La seconde course est davantage intense encore entre ces cinq hommes. Alors que Sykes mène la première moitié de course devant Biaggi, les BMW passent à l’attaque à partir du quinzième tour. Le final est digne des plus grandes tragédies théâtrales. Marco Melandri s’est porté en tête devant son coéquipier Leon Haslam. Le dernier virage avant la ligne d’arrivée s’annonce. Melandri écarte sa trajectoire, Haslam tente l’intérieur, mais il est bousculé par Rea et fini par chuter, emportant son coéquipier Melandri dans son élan. Promises à un nouveau doublé, les deux BMW sont à terre à quelques mètres de l’arrivée. Rea resté sur ses roues, empoche les 25 points de la victoire. La seconde de sa saison 2012 après celle obtenue sur le circuit d’Assen. Max Biaggi et Tom Sykes profite de la situation pour se hisser respectivement sur les seconde et troisième marches du podium.

Biaggi en tête du Championnat

Max Biaggi (Aprilia Racing Team) profite de la régularité de ses résultats pour se maintenir en tête du classement provisoire du championnat. Le Romain devance Tom Sykes (Kawasaki Racing Team) et Jonathan Rea (Honda World Superbike Team) qui revient dans la course au titre grâce à sa victoire du jour.

Situation plus compliquée pour Ducati et Carlos Checa (Althea Racing) sur la 1098. Le Catalan termine sixième de la première course sans jamais avoir les moyens de se battre avec le paquet de tête. En seconde course, il chute dès le premier virage après un contact avec Eugene Laverty (Aprilia Racing Team). Le pilote Ducati entraîne dans sa chute Jakub Smrz (Team Effenbert Liberty Racing) et oblige son coéquipier Davide Giugliano (Althea Racing) à partir tout droit dans les graviers. Au final, c’est Sylvain Guintoli (Team Effenbert Liberty Racing) qui enregistre le meilleur résultat du week-end pour Ducati, avec une cinquième place en seconde manche, alors qu’il avait terminé la première en huitième position.

Un week end ensoleillé pour Suzuki

Week-end satisfaisant du côté du stand Suzuki. Si Leon Camier (Crescent Suzuki) termine neuvième la première course, il profite de la confusion en fin de seconde course pour terminer quatrième au pied du podium avec sa GSXR 1000. Le meilleur résultat d’une Suzuki depuis le début de la saison.

Treizième en première course, Maxime Berger (Team Effenbert Liberty Racing) a connu des difficultés avec son électronique en seconde manche. Impuissant, il rétrograde et doit finalement abandonner à mi course. Plus de succès pour le tout nouveau venu de la catégorie, Loris Baz (Kawasaki Racing Team). Aux portes des points en première course avec une honorable seizième position pour sa toute première course en championnat du monde Superbike, Loris effectue une deuxième manche sans faille. Tournant régulièrement dans des chronos rapides, il perd peu de terrain avec les meilleurs pilotes de la catégorie. Au final, s’il profite comme les autres pilotes des nombreuses chutes pour terminer à une inespérée huitième place, le jeune Français passe le drapeau à damier avec seulement 21 secondes de retard sur le pilote vainqueur de l’épreuve, Jonathan Rea. Un véritable exploit à ce niveau.

Résumé de la course 2 en images

Résultat de la course 2

  1. Rea J. (GBR) Honda CBR1000RR 34'31.847;
  2. Biaggi M. (ITA) Aprilia RSV4 Factory 0.508;
  3. Sykes T. (GBR) Kawasaki ZX-10R 2.029;
  4. Camier L. (GBR) Suzuki GSX-R1000 4.245;
  5. Guintoli S. (FRA) Ducati 1098R 6.595;
  6. Badovini A. (ITA) BMW S1000 RR 17.469;
  7. Davies C. (GBR) Aprilia RSV4 Factory 17.788;
  8. Baz L. (FRA) Kawasaki ZX-10R 21.093;
  9. Hickman P. (GBR) Suzuki GSX-R1000 21.866;
  10. Aoyama H. (JPN) Honda CBR1000RR 22.620;
  11. Canepa N. (ITA) Ducati 1098R 26.764;
  12. Zanetti L. (ITA) Ducati 1098R 27.043;
  13. Fabrizio M. (ITA) BMW S1000 RR 28.390;
  14. Aitchison M. (AUS) BMW S1000 RR 56.618;
  15. Haslam L. (GBR) BMW S1000 RR 1'20.196;

Classement au Championnat (Course 5 sur 14)

  1. Max Biaggi 128
  2. Tom Sykes 123,5
  3. Jonathan Rea 108
  4. Carlos Checa 105,5
  5. Marco Melandri 97,5
  6. Leon Haslam 89
  7. Sylvain Guintoli 85
  8. Eugène Laverty 65
  9. Davide Guigliano50
  10. Jakub Smrz 44,5

Classement constructeur

  1. Ducati161,5
  2. Aprilia 139
  3. BMW 131
  4. Kawasaki 129,5
  5. Honda 112
  6. Suzuki 40,5

Supersport

WSBK: Victoire de Lowes à DoningtonC'est Sam Lowes (Bogdanka PTR Honda) qui a remporté le Grand Prix de Donington sur CBR600RR. Le britannique s'offre sa première victoire en Supersport et le fait à domicile. Il devient donc le cinquième vainqueur en cinq course dans cette catégorie. Le Championnat de Supersport promet donc une belle saison en ce qui concerne le suspens.

Mais le britannique a fait plus que de se battre contre ses adversaires. Il a aussi mené une bataille contre de sérieux maux de ventre depuis vendredi ainsi que d'une lourde blessure au doigt suite à une chute samedi. Résultat, il n'a pas réussi à dormir dans la nuit de vendredi à samedi.

Sam Lowes a faillit faire tomber le record du tour puisqu'il était seulement à 0.003s de le battre. Cette victoire porte Lowes à seulement six points deSofuoglu au classement du Championnat.

Jules Cluzel vole la pole à Sam Lowes

Malgré sa domination sur le tracé de Donington le premier jour, il se fait souffler la pole positon par Jules Cluzel (PTR Honda) qui, dès le départ, se montre particulièrement offensif en tête de la course. Le Français va tenir jusqu'à la mi course en tête et finalement céder devant la rapidité de Lowes à domicile.

Sam Lowes mène une rude bataille contre Kenan Sofuoglu

Derrière, Kenan Sofuoglu (Kawasaki Deltafin Lorenzini) est remonté comme un coucou. Il double le Français et tente de rejoindre Lowes. Mais l'Anglais accélère en fin de course, au point d'approcher son propre record de la piste à 3 centièmes de seconde dans l'avant-dernier tour de la course. Sofuoglu ne peut rien malgré sa grande expérience. Lowes remporte donc son premier succès en mondial Supersport, devant Sofuoglu et Jules Cluzel qui monte sur la troisième marche du podium. Broc Parkes (Ten Kate Honda) reste au pied du podium.

Superbe course du français Valentin Debise

Derrière, on retiendra la formidable course de Valentin Debise (SMS Racing). Sixième au premier tour, Valentin va s'accrocher au groupe de tête un moment, malgré une Honda bien moins performantes que celles des leaders. Il décroche logiquement au fur et à mesure mais termine néanmoins huitième. Fabien Foret (Kawasaki Intermoto Step), pas complètement à 100% et sur un circuit qu’il n’apprécie guère parvient à assurer la dixième place à l'arrivée. Romain Lanusse (Kawasaki Intermoto Step) termine 19e, en-dehors des points.

Classement de la course

  1. Lowes S. (GBR) Honda CBR600RR 33'43.603
  2. Sofuoglu K. (TUR) Kawasaki ZX-6R 0.678
  3. Cluzel J. (FRA) Honda CBR600RR 3.987
  4. Parkes B. (AUS) Honda CBR600RR 8.088
  5. Richards G. (AUS) Triumph Daytona 675 11.786
  6. Morais S. (RSA) Kawasaki ZX-6R 20.849
  7. Quarmby R. (RSA) Honda CBR600RR 23.795
  8. Debise V. (FRA) Honda CBR600RR 24.094

Classement du championnat (après 5 courses sur 13) :

  1. Sofuoglu 81
  2. Lowes 76
  3. Cluzel 64
  4. Foret 55
  5. Parkes 42
  6. Baldolini 38
  7. Quarmby 34
  8. Morais 27

Classement constructeur

  1. Honda 111
  2. Kawasaki 106
  3. Triumph 51
  4. Yamaha 43
  5. Suzuki 16

Plus d'infos sur le Championnat du Monde de Superbike

Commentaires

Mr.Elmer

Les deux manches étaient phénoménales ! Du baston à tous les coins, un finish sur le fil de rasoir, c'était superbe !
Ca change de la soporifique MotoGP !

13-05-2012 22:53 
Mr.Elmer

Tout petit résumé de la course 2 mais qui en dit long :
[www.youtube.com]

14-05-2012 14:46 
olivierzx

Dire que Rea "bouscule" Haslam est une interprétation très avantageuse à l'égard de Rea.
Vu sa trajectoire il élargissait et allait chuter.
S'il n'avait pas pris appui sur Haslam il était au tas.

Son erreur coûte une fortune à BM et lui donne la victoire.
Il n'y a aucune justice sportive, on est pas en stock car.
D'autant qu'il avait déjà pris appui en début de course sur Melandri.
C'est un danger public, j'espère que sa conduite sera sanctionnée comme l'avait été celle du défunt Simoncelli.

14-05-2012 17:31 
l'ancien

D'accord avec Olivierzx. L'attaque de Rea était au delà de la limite.
Supers courses quand même.

14-05-2012 18:59 
Biboone

Selon Rea il y "avait la place de passer"... On ne doit pas avoir le même regard

15-05-2012 12:25 
Godzilla

Citation
olivierzx
Il n'y a aucune justice sportive, on est pas en stock car.


Oui, le boss du team BM a dû passer une bonne soirée bien sereine.
Des bourre-pif ont eu lieu pour moins que ça dans les paddocks.

Les patrons du SBK devraient peut-être laisser leur place à des pros....
Avec les errements du précédent week-end de course, ça fait beaucoup pour un championnat du monde.

15-05-2012 23:02 
Godzilla

ange
Si vous ne l' avez pas vue, voilà la première manche, lisez bien les instructions :
[www.youtube.com]

15-05-2012 23:15 
 

Connectez-vous pour réagirOu inscrivez-vous