english
Fil RSS Facebook Twitter Instagram Pinterest Youtube Voyage

Trial des Nations : les françaises sur le podium

Victoire de l'Espagne devant la Grande-Bretagne et la France

Un beau résultat malgré les conditions climatiques difficiles

Trial des Nations : les françaises sur le podiumCette 29ème édition du Trial des Nations s’est courue sous une pluie continue rendant les zones de sous bois très délicates. Ces difficultés supplémentaires n’ont pas gêné les trois représentantes du team France : Marilyne Journet (Beta), Sandrine Juffet (Jotagas) et Pauline Masanes (Gas Gas), qui ont su répondre aux attentes de l’entraineur national Thierry Michaud.

L’Espagne remporte cette épreuve devant la Grande Bretagne, la France termine troisième. Atteindre à nouveau le trio des meilleurs Nations du Monde était une performance attendue depuis 7 ans.

Réactions de l'Equipe de France de Trial

Marilyne Journet :

On a fait une très belle course et c’est une véritable fierté d’avoir fait ce podium. On s’est bien complété et quand l’une faisait une petite bêtise, l’autre faisait un bon résultat pour compenser. Un vrai bon travail d’équipe.

Pauline Masanes :

Ce soir, c’est vraiment une très grande joie. On a fait un bon travail d’équipe sur un terrain difficile notamment au deuxième tour où les zones étaient devenues très glissantes. Il a régné une super ambiance tout le week-end avec un très bon résultat à la clef.

Sandrine Juffet :

Aujourd’hui, c’est une très belle journée et on a pu finir sur le podium. C’était l’objectif du jour et on s’est donné les moyens d’y arriver. Au premier tour on était vraiment proche de la deuxième place. Au second tour, les Allemandes sont passées devant, mais on a su revenir et les tenir à distance. On se classe 3ème et on est très fières.

Thierry Michaud, entraineur de l'équipe de France :

L’objectif est atteint aux vues des résultats individuels tout au long de cette saison. L’Espagne et la Grande Bretagne étaient manifestement les deux meilleures nations. On savait que la 3ème place était envisageable, mais il fallait faire mieux que les Allemandes. Cela faisait des années que nous n’avions pas atteint un tel niveau. Les Nations, c’est vraiment un travail d’équipe car en effet, si les pilotes passent individuellement dans les zones, il nous a fallu mettre en place une stratégie d’équipe gagnante. On a profité des performances de Sandrine Juffet, de l’expérience de Marilyne Journet et de la jeunesse de Pauline Masanes. Bravo aux filles qui ont fait leur job dans les zones et bravo aussi aux assistants et à l’encadrement. Je suis vraiment content du travail de préparation que nous avons effectué et de l’esprit que nous avons su créer au sein de cette équipe.

Dimanche, au tour des garçons

De leur côté, après les vérifications administratives et techniques, Benoit Dagnicourt (Beta), Alexandre Ferrer (Sherco), Loris Gubian (Gas Gas), Cédric Tempier (Sherco) et le remplaçant Steven Coquelin (Gas Gas) se sont entrainés avec leurs suiveurs.

L’après midi a été consacrée au repérage des 18 zones qu’ils auront à effectuer deux fois. Compte tenu des conditions météorologiques, on peut s’attendre à un trial très difficile mais toute l’équipe avec la délégation française est tendue vers l’objectif : Faire aussi bien que les filles.

Plus d'infos sur le Trial des Nations