Menu
Fil RSS Facebook Twitter Instagram Pinterest Youtube

Les embouteillages coûtent 5,6 milliards par an

Paris cumule 40% des bouchons de tout le pays

"Fluidifier et faciliter la circulation sur le réseau routier"

Les embouteillages coûtent 5,6 milliards par anInrix dévoile les résultats d'une enquête menée avec le CEBR (Centre for Economics and Business Research) sur le coût annuel des embouteillages pour les foyers. Les bouchons coûteraient ainsi 5,6 milliards d'euros chaque année à la France, soit 623 euros pour chaque foyer se déplaçant en voiture.

Ce coût global est le résultat de l'addition des coûts directs (en carburant et en temps perdu) et indirect (répercussion sur les prix des biens et services vendus par les entreprises).

Le carburant gaspillé dans les embouteillages représente plus de 530 millions d'euros, l'équivalent de 68 euros de carburant par voiture pour les 7,8 millions de conducteurs français. Le coût du temps passé dans les embouteillages se chiffre en moyenne à 431 euros par conducteur, soit une facture totale de 3,3 milliards d'euros pour le pays.

Chaque jour, les véhicules d'entreprises ou de transport de marchandises représentent 19 % du trafic sur les routes. Le coût indirect total lié à la hausse des prix des produits et des services imposée par les entreprises françaises s'élève à 1,7 milliards d'euros, soit 147 euros par foyer chaque année.

Bryan Mistele, CEO d'INRIX

Les embouteillages ont un impact réel sur notre quotidien : ils influent non seulement notre temps de trajet pour se rendre à notre travail, le niveau d'essence consommé mais également le prix de la nourriture que nous achetons au supermarché. Alors que la France plonge petit à petit dans un climat d'austérité économique et bat des records de chômage, notre étude souligne l'importance de fluidifier et faciliter la circulation des personnes et des biens sur le réseau routier. Il s'agit là d'une clé pour dynamiser et stabiliser l'économie.

La spécificité parisienne

Seuls 43 % des 11,6 millions d'habitants résidant à Paris se rendent au travail en voiture. Pourtant, Paris concentre 40 % des bouchons nationaux à elle seule. Chaque année, les conducteurs passent 57,8 heures bloqués dans les bouchons parisiens. Dans les faits, le Parisien moyen passe l'équivalent de près de deux semaines ouvrées dans les embouteillages.

Plus concrètement, rester immobilisé dans les bouchons à Paris coûte 11,7 euros de l'heure contre une moyenne nationale de 9,5 euros. Les coûts annuels pour les foyers se rendant au travail en voiture sont plus élevés à Paris, se montant à environ 934 euros chaque année (coûts directs et indirect additionnés).

En termes de coûts directs induits par les bouchons, les déplacements en voiture à Paris seuls font perdre 1,8 milliard d'euros à l'économie française. Dans le détail, sur 10 euros gaspillés à cause de la circulation en France, 4,5 euros environ sont imputables à la capitale.

Plus d'infos sur les embouteillages