english

Consigne pour casque moto Mains Lib'

Des bornes-consignes sécurisées Mains Lib' pour les casques motos

Gagnant du Prix de l'initiative 2014

Consigne Mains Lib'

Le mois dernier, lors de la campagne municipale, Anne Hidalgo promettait aux parisiens la mise en place de Scootlib', sur le modèle de l'Autolib'. Alors que cette idée est encore à l'étude, des étudiants de l'ESSCA ont développé une borne consigne de casques motos, dont l'installation arrive à Paris. Cette borne est la concrétisation du projet "Mains Lib' qui avait remporté le Prix de l'Initiative en mars 2013.

François Jaubert a en effet créé en 2013 un système permettant aux conducteurs de deux et trois roues motorisés de déposer leur casque dans une borne de consigne  sécurisée. Donnant aux motards le confort de ne pas être constamment encombré, ce concept vise à proposer aux usagers une solution fiable et sécurisée pour déposer leur équipement. 

La borne prévoit d'être placée dans les cinémas, les centres-commerciaux, les parcs des expositions et congrès, les musées, les salles de théâtre/spectacle, les stades... en résumé à l'intérieur d'établissements déjà fréquentés et visités par l'usager.

La consigne se fait en libre-service, limitant ainsi le temps et le coût consacré : le dépôt s'effectue à l'aide d'un code pour le prix de 1 euro.

Projet de consignes Mains Lib'

Fabriquée dans un atelier de Montreuil, la borne Mains Lib' est déjà en service chez NUMA 60 rue du Caire, dans le 2ème à Paris alors que le créateur prévoie l'installation de 400 bornes d'ici 2016.

L'idée est venue à François Jaubert alors qu'il était en voyage d'étude en Chine. Il a pu y observer des services de consignes à parapluies dans plusieurs lieux publics. Ce système se révélant pratique, il décide d'appliquer ce concept à Paris pour les équipements moto en considérant qu'un foyer sur dix en Ile-de-France serait aujourd'hui équipé d’un scooter ou d’une moto. C'est donc au cours de son année de spécialisation en entrepreneuriat que l'étudiant fait appel au designer industriel, Eric Delalande, pour l'aider à créer la borne.

Organisé par le Crédit Agricole de l'Anjou et du Maine au sein de sa propre structure, la 9ème édition de la remise de prix avait permis aux gagnant de placer 1.200 € dans leur projet. Une levée de fond de plusieurs centaines de milliers d'euros est prévue.

Le concept de consigne de casque en vidéo

Plus d'infos sur le projet de consigne de casques Mains Lib'

Commentaires

Le Modérateur

un bon concept, en espérant qu'il se développe :)

24-04-2014 20:34 
tonyo63

Tout à fait, qu'il se développe et qu'il s'améliore. Je pense que les casques sont beaucoup trop exposés aux malveillances. Une protection polycarbonate entre les deux barres permettrait de régler le problème ...
Ça mérite d'être suivi et encouragé.

24-04-2014 22:50 
MAINS LIB'

Bonjour Tonyo,

La borne MAINS LIB’ est installée à l’intérieur des établissements qui sont déjà sécurisés (caméra de surveillance, agent de sécurité…).

L’aspect ouvert s’explique par la contrainte de Vigipirate, ici l’agent de sécurité peut vérifier le contenu de l’emplacement en cas de doute, et dédier la borne exclusivement aux casques, si la façade était fermée, on pourrait y déposer autre chose que des casques !

Merci pour votre retour, si vous avez d’autres suggestions n’hésitez pas à nous envoyer vos avis à feedback@mainslib.fr .

A bientôt les mains libres !

Thomas

25-04-2014 11:21 
Raven

Atta, le concept existe depuis un an, et déjà on indiquait qu'une paroi transparente était nécessaire, et ils n'avaient déjà pas tenu à l'époque de cette remarque?

lol.

Calou, plutôt que de nous inviter à appeler un portable et squatter le topic d'un concurrent (enfin, je suppose, vu que ce n'est pas le même pseudo qui poste que le concepteur du bouzin)
, créée un sujet pour ton produit avec une description complète, ou si c'est la même boîte que mains lib', donne les infos directement ici.

Raven

16-03-2015 13:25 
Le Modérateur

Bonsoir,
J'ai testé Main Lib ce soir pour la première fois. Petite toile au cinéma, l'occasion de ne pas m'encombrer avec l'intégral dans la salle.
Il y a justement une place de libre et je choisis la position 4. Je mets un euro (pour 4 heures de consigner). J'entre mon code secret (deux fois) afin de verrouiller l'emplacement. La barre se verrouille (je vérifie quand même) et la led de témoin s'allume en rouge.
Sortie de salle, je veux récupérer mon casque. Apparemment, il a fait du charme à la borne, car celle-ci ne veut pas me le rendre. Plus moyen d'entrer le code. En fait l'écran affiche uniquement des signes incompréhensibles à la suite... #&%$èt-rèez Petite queue à la caisse pour se faire aider. Mais ils ne savent pas. Le vigile s'approche à son tour mais il ne connait pas le système. La responsable du cinéma arrive également. Pas de chance, personne ne sait que faire. C'est la première fois que cela arrive (et çà tombe sur moi, mauvais karma je pense depuis Autolib). Heureusement, il y a findus... non un numéro de téléphone sur la borne. 22h30, çà sent mauvais... je tente... quelques coups... çà décroche miracle. J'expose mon problème. çà a vraiment l'air d'être la première fois. Mon interlocuteur me dit qu'il va rebooter la borne à distance. Mais il me demande de débrancher la borne. Bon, on fait le tour, la prise n'est pas très loin derrière. On débranche, puis on rebranche. "çà doit prendre une minute". Bon, en fait, çà prend plusieurs minutes pendant lesquelles l'écran s'allume sans rien afficher qu'une "barre". On attend. Les leds s'affichent à nouveau. Mon interlocuteur qui m'explique qu'ils sont une jeune startup patiente au bout du fil. Je rentre mon code. L'emplacement se déverrouille. Yes. je peux rentrer chez moi (parce que sans casque, çà craignait un peu quand même). Je confirme à mon interlocuteur que c'est bon. Je raccroche. On me demande de noter le service sur la borne entre 0 et 5. Bon, désolé, mais ce soir, ce sera 0 pour la borne. Par contre, service parfait pour les renseignements 24h/24.
Mon interlocuteur m'a dit qu'un technicien passerait le lendemain pour vérifier cette borne qui n'a jamais eu aucun problème auparavant. Comme quoi, les nouvelles technologies, c'est parfois plus compliqué qu'il n'y parait.
C'était David, dans la partie "j'ai testé pour vous"

15-10-2015 23:06 
ACANTHE 02

L'aventure de David ferait un bon scénario pour une bande dessinée humoristique sur la moto ...super content

31-10-2015 12:31 
 

Connectez-vous pour réagirOu inscrivez-vous

scorpion