english

51% des Français appréhendent la conduite à l'étranger

Des lacunes dans la connaissance des règlementations

Les touristes européens pris en faute sur la vitesse et les contrôles de police

TomTom mène une étude sur le comportement des conducteurs européensLes grands départs en vacances se succèdent cet été et alors que le week-end le plus chargé sur les routes se profile, TomTom dévoile une étude menée sur les comportements des Français sur les routes à l'étranger.

Cette étude européenne a été réalisée sur un panel de 10.000 conducteurs, dont 2.000 Français en France, en Italie, en Allemagne, en Espagne, au Royaume-Uni et aux Pays-Bas. L'objectif de l'étude était d'analyser les habitudes de conduite des Européens pendant les vacances.

On découvre ainsi que parmi les 28% des Français prévoyant de partir en Europe cet été, plus des trois quarts d’entre eux se déplaceront en voiture. Pour préparer leur voyage, la moitié d’entre eux seulement se renseignent sur les règles de conduite à l’étranger, alors que 71% des personnes interrogées avouent ne pas connaitre les réglementations spécifiques du pays dans lequel ils se rendent. Beaucoup d’entre eux admettent ainsi rencontrer des difficultés lorsqu’ils conduisent à l’étranger.

La moitié des automobilistes français (51%) préfèrent que quelqu’un d’autre prenne le volant, car ils ne sentent pas suffisamment en confiance (38%) et/ou trouve cela trop stressant, en particulier les femmes (35% contre 23% des hommes); 71% d’entre elles préfèrent donc que quelqu’un d’autre conduise. 6% des Français déclarent avoir déjà eu un accident à l’étranger et 17% d’entre eux ont déjà été arrêtés par la police. La palme revient aux Niçois, probablement plus voyageurs à l’étranger en raison de leurs proximité avec l’Italie, puisque 25% d’entre eux se sont déjà fait arrêter à l’étranger, contre seulement 5% des Clermontois.

51% dess Français appréhendent la conduite à l'étranger

Les principales difficultés rencontrées par les conducteurs français à l'étranger

  • Conduire de l’autre côté de la route (48%)
  • Ne pas connaître les limitations de vitesse (30%)
  • Ne pas savoir quand ni où se garer (28%)
  • Ne pas comprendre les panneaux de circulation (12%)

Une situation similaire en Europe

Pour autant, les usagers de la route Français ne sont, malgré les clichés, pas les plus mauvais conducteurs sur le continent si l'on en croit les déclarations de nos voisins européens. Les conducteurs allemands, habitués à rouler sur des routes non limitées, sont les plus enclins à dépasser les limitations de vitesse (29%) et 27% avouent s’être déjà fait arrêter par la police. Par ailleurs, près d’un Italien sur trois admet s’être fait arrêter par la police sur la route à l’étranger.

Royaume-UniFranceAllemagneItaliePays-BasEspagne
Excès de vitesse 13 % 12 % 29 % 22 % 20 % 13 %
A failli avoir un accident 13 % 12 % 14 % 15 % 11 % 11 %
Arrêté par la police 12 % 17 % 27 % 30 % 21 % 23 %
A eut un accident 6 % 6 % 7 % 6 % 8 % 5 %
S'est disputé avec un passager 6 % 5 % 6 % 6 % 4 % 5 %

Corinne Vigreux, Co-Fondatrice et Directrice Générale de TomTom :

Selon les pays, les règles de conduite changent et sont parfois complexes et bizarres pour les automobilistes. Et comme notre recherche le révèle, les conducteurs ne sont pas complètement au fait des réglementations sur la route dans chaque ville qu’ils visitent. Nous essayons d’alléger leurs esprits grâce à notre gamme de GPS et notre application, en s’assurant qu’ils soient au courant des limitations de vitesse, ou des parkings à proximité dans une ville qui leur est peu familière.

Quelques points sur les règlementations routières en Europe

Plus d'infos sur la conduite à l'étranger

Pirelli