english

Nouvel examen du code de la route : mise en place le 2 mai

Délai obtenu pour le nouvel examen du code de la route

1 000 questions nouvelles pour les 1.5 millions de candidats

Le nouvel examen du code de la route.Le Ministère de l'Intérieur a présenté récemment une réforme de l'examen du code. Celle-ci comporte 1 000 questions nouvelles. Mais l'annonce de la mise en place de ce nouvel examen pour le 18 avril a provoqué la colère des auto-écoles, qui se sont mobilisées le 29 février dernier. Principale revendication : obtenir un report de l'application de ce nouveau code de la route.

Une crainte de perte de monopole

Officiellement, le délai demandé par les auto-écoles devait servir à plancher sur les nouvelles questions de l'examen du code de la route. Mais dans les faits, les auto-écoles craignaient de voir s'ouvrir à la concurrence la préparation de cet examen, après que les pouvoirs publics se soient déclarés favorables à des initiatives d'ouverture. Grâce à la journée d'action du 29 février dernier, la branche éducation routière du CNPA (Conseil national des professions de l'automobile) ainsi que les syndicats de la profession ont obtenu certains aménagements de la part de l'Etat.

Des mesures de protection des auto-écoles

Les auto-écoles ont donc obtenu des garanties sur l'instauration d'une plateforme leur étant réservée pour inscrire leurs candidats à l'examen. Mais aussi le maintien obligatoire de la détention d'un local de 25 m2 minimum comme lieu de préparation à l'examen. Satisfaits par ces mesures, les auto-écoles ne s'opposent plus catégoriquement à la mise en application du nouvel examen du code de la route qui entrera donc en vigueur le 2 mai prochain.

Parmi les nouveautés de cet examen, dont les nouvelles questions se veulent moins théoriques, il faut aussi souligner le faits que les épreuves ne seront plus surveillées par des inspecteurs du permis de conduire, mais par des opérateurs agréés par l'Etat. Une mesure qui devrait raccourcir les temps d'attente actuellement constatés pour pouvoir se présenter à l'examen.

Chaque année, environ 1,5 millions de candidats se présentent à l'examen du code, pour un taux de réussite de 71,5%.

Plus d'infos sur le nouvel examen du code

Kawasaki