english

GS World Tour : cap sur Santiago

Première étape réussie entre Bogota et Cuzco

45.000 km de voyage à travers 32 pays et pendant 200 jours

GS World Tour dans le désertLe 26 mars dernier, l'agence de voyage T3 se lançait à l'assaut d'un tour du monde 200 jours à travers 32 pays avec l'organisation du GS World Tour. Parti de Gennevilliers (92) avec trails BMW R1200GS Adventure, l'équipe a réellement entamé son périple le 6 avril en s'élançant de Bogota, la capitale de la Colombie.

Descendant vers le sud en direction du Pérou, ce premier équipage a rejoint la côte Pacifique pour remonter vers Cuzco et passer le relais à de nouveaux participants pour la deuxième étape du GS World Tour. Ceux-si sont actuellement en direction du Chili et de la capitale Santiago.

Ces premières semaines de voyage ont été l'occasion de dresser le portrait de plusieurs participants à l'image de Claude Robin, motard depuis plus de 25 ans, qui découvrait la BMW GS, le roulage sur piste et l'Amérique du Sud par la même occasion :

C’était ma première fois sur une GS, la première fois sur des pistes et ma première fois en Amérique du Sud… Le moment désagréable fut le zèle d’un douanier Péruvien nous bloquant à la frontière Nord Pérou, mais ça valait le coup d’attendre et de se battre avec cette administration, car le meilleur moment fut la piste pour monter au Parc National Péruvien de Huascarán, avec une montée à 4.500 m, des lacs, un glacier et des paysages hors du commun.

GS World Tour dans le désert

Alors que les participants changeront à chacune des étapes réparties sur les 45.000 km du voyage, il est possible de suivre l'évolution de ces baroudeurs en direct grâce à la balise de la GS April Moto.

GS World Tour : cap sur la mer

Plus d'infos sur le GS World Tour

MotoblouzMotoblouzMotoblouz