Menu
Fil RSS Facebook Twitter Instagram Pinterest Youtube

Permis A2 : extension du bridage à tous les motards

Plus de limite d'âge, tous les nouveaux permis sont concernés

Permis A2 : extension à tous les motards - crédit photo : Alexis FerrantLe Ministère de l'Intérieur continue de faire appliquer les différentes mesures du plan de Sécurité Routière élaboré lors du dernier Conseil Interministériel de la Sécurité Routière (CISR). Ainsi, c'est la mesure portant sur l'extension du permis A2 qui vient d'être mise en place par décret.

La réforme du permis moto instaurée en 2013 prévoyait que tous les nouveaux titulaires du permis A de moins de 24 ans soient soumis au régime du Permis A2 qui limite la puissance maximale de la moto à 47 ch pour une durée de deux ans. Suite au CISR d'octobre dernier, il a été décidé de supprimer cette limite d'âge et d'appliquer le permis A2 à tous les nouveaux permis moto.

Publié au journal officiel, le décret laisse un délais de 6 mois à tous les inscrits de 24 ans et plus pour passer leur permis A. Passé ce délais ils devront obligatoirement se conformer à la règle A2. Pour ceux qui ne sont pas encore inscrits, la mesure est dès à présent effective !

Sachant que le nombre de passages du permis A est en décroissance année après année (115.316 en 2013, 106.611 en 2014...), voilà qui devrait donner un nouveau coup de stop aux nouveaux inscrits et donc aux achats du secteur.

La FFMC demandait plus de progressivité

La Fédération Française des Motards en Colère n'a pas tardé à montrer sa déception face à cette mesure et estime que "le gouvernement confirme sa politique anti-moto". La FFMC met en avant les avis de la Commission "Jeunes et éducation routière" du CISR qui proposait un dispositif plus progressif. Elle craint également que cette législation ait un effet néfaste supplémentaire sur un marché déjà en difficulté.

En outre, la FFMC rappelle que cette progressivité d'accès à la puissance n'est appliquée qu'au secteur du deux-roues motorisé puisqu'un automobiliste novice peut accéder au véhicule de son choix dès l'obtention de son permis, y compris à des V12 pouvant développer jusqu'à 963 chevaux. Elle rappelle également qu'à l'inverse de celle des automobilistes, la mortalité des motocyclistes a connu une nouvelle baisse de 1,8 % entre 2014 et 2015.

France Wolf, coordinatrice des Motards en Colère

Si la progressivité est une demande historique de la FFMC, limiter l’accès au permis A à des personnes ayant l’expérience de la route n’a pas de sens ! C’est une mesure qui ne tient compte ni de la typologie du parc moto et du public visé, ni des avis pourtant reconnus des spécialistes de la formation deux roues.

Plus d'infos sur le permis moto

Suzuki