english

Paris : privatisation des stationnements en surface

300 millions d'euros de manque à gagner pour Paris

140.000 places privatisées dès le 1er janvier 2018

Paris : privatisation des stationnements en surfaceDes problèmes avec le stationnement à Paris ? Entre les deux-roues contraints de se garer sur les trottoirs faute d'emplacements et les voitures qui tournent pour trouver une place, on ne peut pas dire que la Capitale soit particulièrement accueillante pour les usagers motorisés.

Et ça tombe bien puisque l'objectif de la mairie est justement de bouter le moteur thermique hors de Lutèce. Pour autant, la Maire Anne Hidalgo a indiqué ce dimanche au JDD que quelques évolutions allaient bientôt toucher les 140.000 places de stationnement payant en surface.

Rassurez-vous, il n'est pas question d'améliorer le quotidien des usagers, mais bien de remplir les caisses de la ville. Selon la maire, 91% des automobilistes ne règleraient pas le paiement de leur stationnement. A l'année cela représente près de 300 millions d'euros qui ne rentrent pas dans les caisses de la ville.

Pour faire face à cet épineux problème, la Mairie a décidé de privatiser la gestion de ces stationnements de surface pour mieux contrôler le paiement au parcmètre.

Afin d'éviter tout monopole, la ville sera divisée en trois secteurs qui seront octroyés à au moins deux gestionnaires différents. La ville continuera de fixer le montant du stationnement et de percevoir les recettes liées à cette activité.

Prévue pour entrer en vigueur au 1er janvier 2018, l'opération devrait en outre permettre de réaffecter quelques 1.600 agents de sécurité à des missions jugées plus prioritaires.

Plus d'infos sur le stationnement à Paris

Commentaires

Ptit Loup1300

A part le fait que ces "91%" manquent de fiabilité, on oublie trop souvent de parler de l'accumulation de paiement pour la même place et le même temps de stationnement, occupé par différents usagers. On pré-paie pour une durée qu'on occupe pas totalement, et l'usager suivant paie à nouveau pour la part qu'on a payé mais qu'on occupe plus. C'est du racket...

16-11-2016 16:38 
 

Connectez-vous pour réagirOu inscrivez-vous

HarleyHarley