english

Des voitures volantes en test sur la Seine

5 SeaBubbles traverseront Paris d'est en ouest au printemps 2017

Un hybride électrique entre auto et bateau

Des voitures volantes en test sur la Seine - crédit photo : SeaBubblesLe transport est-il en pleine révolution ? Si ce n'est pas le cas, ça y ressemble bien. Alors que de nombreux acteurs s'intéressent de très près aux véhicules autonomes, voilà que des "voitures volantes" envahiront la Seine au printemps prochain.

Non, ce n'est pas de la science-fiction, mais un projet bien réel mené par le navigateur Alain Thébaut et le véliplanchiste Anders Bringdal. Le SeaBubbles, est une embarcation électrique capable d'évoluer en lévitation sur l'eau grâce à deux ailes situées sous la voiture. Propulsé par deux moteurs électriques offrant une autonomie de 80 à 100 km, l'engin se soulève au bout de quelques mètres grâce à la portance de l'eau. Cette caractéristique permet ainsi de réduire la résistance de près de 40% par rapport à une coque de bateau traditionnelle.

Le 1er prototype du SeaBubbles est entré en production

Imaginé en 2015, le projet entre maintenant dans une phase concrète puisque le premier prototype de SeaBubbles vient d'entrer en production.

Au printemps prochain, ce sont ainsi cinq véhicules qui seront mis en test dans Paris. Les embarcations permettront à quatre passagers et un pilote de traverser Paris d'Est en Ouest en moins de 15 minutes pour un peu moins de 10 euros.

Le SeaBubbles pourra embarqué un pilote et quatre passagers

Alors que la circulation dans la capitale continue de se densifier depuis la fermeture totale des voies sur berges, ce projet espère à terme offrir une véritable solution de mobilité en alternative aux habituels taxis et VTC. Le projet n'est par ailleurs pas cantonné à Paris, mais bien destiné à toutes les grandes villes traversées par un fleuve. Genève s'est déjà montré intéressé par les SeaBubbles.

Plus d'infos sur les SeaBubbles

Suzuki