Menu
Fil RSS Facebook Twitter Instagram Pinterest Youtube

L’association Prévention Routière part en campagne

Appel lancé aux candidats à l'élection présidentielle

Six propositions pour le futur Président pour lutter contre l'insécurité routière

L'association Prévention Routière part en campagne avec six propositions pour la présidentielleEn 2017, la France va changer de président. Actuellement, les onze candidats à la présidence dévoilent leur programme en vue de la campagne présidentielle qui se présente ces prochaines semaines. A cette occasion, l’association Prévention Routière appelle tous les candidats à proposer dans leur programme un plan permettant de lutter efficacement contre l’insécurité routière et propose même une série de six mesures.

Parmi les propositions, le droit à la déconnexion pour les salariés lors de leurs trajets professionnels. En partant d'un chiffre de 400 morts par an sur les routes dans un trajet professionnel selon la CNAMTS, l'association veut que les travailleurs laissent leur téléphone dans leur sac. D'après un sondage IFOP de 2016 pour la sécurité routière, 69% des personnes interrogées ont déjà appelé ou répondu à l'appel d'un client, collègue tout en conduisant.

Autre point d'actualité : l'arrivée des voitures autonomes et les nouveaux risques routiers qu'elles pourraient introduire. Selon la Prévention Routière, ce sujet doit être débattu au sein du nouveau gouvernement. L'association pointe du doigt un manque de confiance des Français envers ces nouveaux véhicules : d'après un sondage TNS, 57% d'entre eux associent la voiture autonome à un manque de fiabilité technologique.

La prévention en plus de la sanction

La prévention plutôt que la répression seule, voici une des autres idées avancées par l'association. Elle souhaite instaurer un volet préventif face à l'automatisation des condamnations liées aux infractions et délits. Dans le viseur du programme, les sept nouvelles infractions ouvertes à la vidéo verbalisation. Celles-ci créent selon l'association "une distance accrue entre le contrevenant et la sanction, sans aucune place pour la prévention". Ces infractions concernent notamment le défaut du port de la ceinture, l'usage du téléphone, la circulation sur les bandes d'arrêts d'urgence, le franchissement de lignes continues, le non-respect des règles de dépassement, de la distance de sécurité avec les vélos et le défaut du port du casque à moto. La Prévention Routière milite ainsi pour l'introduction d'une dimension pédagogique dans la sanction, via l’obligation de suivre des formations à la sécurité routière.

Et vous, quelles sont vos propositions que vous aimeriez envoyer aux candidats à l'élection présidentielle française ?

Plus d'infos sur le programme présidentiel de la Prévention Routière

Commentaires

waboo

L'association ventilateur en mode réacteur : brassage d'air niveau boss.

Encore de l'argent public gaspillé.

18-03-2017 10:17 
L'iguane

Citation
waboo
L'association ventilateur en mode réacteur : brassage d'air niveau boss.

Excellent ! super C'est exactement ça !

18-03-2017 10:31 
mimi

La prévention rentière est subventionnée par nos impôts.
Elle est aux ordres des dirigeants et n'a aucune légitimité pour représenter les usagers de la route

18-03-2017 10:56 
MotoMotoVroumVroum

Mais pourquoi vous donnez une visibilité à ses charlots ?

0 enfants tués sur les routes ? Sérieusement ? Moi je veux qu'une licorne me réveil tout les matins en me taillant une pipe… Sans déconner…

Désolé mais ça me met en colère ce genre de délire.

18-03-2017 15:29 
froggyfr99

Feraient bien mieux de s'occuper des morts du à l'alcool et au tabac, ces cons !

18-03-2017 18:54 
tropiques64

...arrêtez de prendre les citoyens pour des cons! et envoyez se faire foutre ces foutues "associations" et les cons des comités d'insécurité routiére du genre de Barbe et consorts....plein le cul de ces ayatollahs.

18-03-2017 21:54 
tropiques64

18-03-2017 21:55 
 

Connectez-vous pour réagirOu inscrivez-vous