Menu
Fil RSS Facebook Twitter Instagram Pinterest Youtube Voyage

Casque Roof Boxxer Carbon

Le dernier modulable de l'équipementier français

Coque en carbone et en verre, verrouillage automatique et jugulaire 4 points

Avec son Boxer, sorti en 1995, Roof a définitivement creusé sa place sur le secteur des casques modulables, en étant le premier à bénéficier de la double homologation jet et intégral avec une mentonnière pivotante à 180°. Fleuron de la marque française, il reste encore l’un des casques les plus vendus. Roof a décidé de s'appuyer sur ce succès et présente le Boxxer, un casque présenté révélé aujourd'hui par la marque et disponible à la vente d'ici mi-octobre. Présenté comme une véritable révolution, il a entièrement été revu et chanceux que nous sommes, nous avons pu le découvrir en avant-première pour vous. Petit aperçu avant le test !

Le Boxxer, de façe, visière ouverte

Côté conception, le Boxxer abandonne la fibre de verre présente sur le modèle précédent et la remplace par un alliage de fibres de carbone et de fibre de verre. La calotte a été légèrement rabaissée, pour un poids total de 1550 grammes sur la balance, soit 100 de moins que le Boxer. Sur la version que nous a présentée l'équipementier, le carbone apparaît à l'arrière du casque, avec un coloris jaune. À l'intérieur, l'amortissement de la tête est confié à des mousses épaisses en polystyrène.

Autre point qui fait la réputation du casque : sa mentonnière unique. Si un élément permet de reconnaître un Boxer de loin, c'est bien ses deux boutons qui servent pour le verrouillage et qui permettent un gain de place significatif au niveau de l'avant de la mentonnière par rapport à un autre modèle. Les puristes qui aiment leur aspect d'antenne en position jet seront ravis, puisque Roof a décidé de les garder. Une bavette a été intégrée au niveau du menton, pour éviter que de l'air ne s'infiltre dans le casque.

Position jet, les boutons rouges, si célèbres sont toujours présents !

Le dispositif de verrouillage automatique de la mentonnière désigné spécialement pour le Boxxer a été breveté. Un simple rabat de la mentonnière jusqu'au clic permet de passer le casque de la position jet à la position intégrale. Le déverrouillage à une main se fait en pressant sur les deux boutons rouges, l'un après l'autre. Il est ainsi inutile dans cette version de garder les boutons enclenchés, il suffit juste de remonter la mentonnière jusqu'au bout. En position jet, le casque bénéficie d'une nouvelle butée : la mentonnière est décollée de la coque, évitant d'y laisser des marques ou des rayures. D'une position à l'autre, la bascule se fait à 180°.

Reste désormais à se pencher sur la question de l'étanchéité du Boxxer en position intégral. De ce côté, Roof affirme avoir tout prévu, puisque le casque embarque un joint d'étanchéité à lèvre réversible en silicone, pour que l'écran se positionne à l'intérieur de la mentonnière. Breveté, ce joint s'adapte aux mouvements et évite que l'eau ne pénètre entre la mentonnière et la visière.

Le joint qui garantit l'étanchéité s'applique sur la visière

Qui dit étanchéité dit également protection nécessaire contre la buée. En plus d'une lunette traitée, le casque intègre quatre petites ouvertures sur la mentonnière. Si les deux extérieures sont destinées à l'aération du motard, les deux centrales sont là pour rediriger le flux d'air sur la visière, pour éliminer la buée. Côté aérations, deux petites ouvertures sont présentes sur les côtés de la mentonnière, qui se chargent de dynamiser le flux d'air entrant dans le casque au moyen d'un effet venturi qui évacue l'air par aspiration. Même système sur la ventilation du dessus, qui s'ouvre au moyen d'un large bouton.

A gauche, l'ouverture pour la visière. A droite, pour le visage

Choix assumé de Roof, la visière extérieure n'est pas complétée par un pare-soleil anti UV interne. L'équipementier propose ainsi son écran Daynight, avec une teinte foncée en haut et claire en bas. (vendue 75,252€ en option)

L'intérieur du casque reprend les éléments qui ont bien marché sur les autres modèles de Roof. L'habillage Silent Lining développé pour son Desmo a été décliné sur le Boxxer, avec quatre épaisseurs de mousses de joues disponibles. Au niveau de la coiffe, les zones latérales sont équipées de mousses amovibles de deux tailles, fournies au moment de l'achat. L'intérieur est entièrement démontable et lavable.

Les aérations supérieures s'ouvrent en un clin d'œil

Dernier point de ce tour d'horizon du Boxxer : la jugulaire. Celle-ci possède quatre points d'ancrage sur la coque, avec deux points de chaque côté. Le système a été pensé pour assurer la stabilité et le maintien du casque. La fermeture est assurée par une boucle jugulaire micrométrique.

Côté tarifs, le casque est vendu 529 €, soit une hausse de 120 € en moyenne par rapport à la version précédente.

Roof nous a également confié être en train de travailler sur un modèle mystère qui sera dévoilé en exclusivité au salon Eicma à Milan. Affaire à suivre...

Casque Roof Boxxer Carbon

Caractéristiques casque Roof Boxxer

  • Coque multi-composites carbone et verre
  • Verrouillage automatique et déverrouillage séquentiel
  • Mentonnière avec ouverture à 180°
  • Système de butée automatique anti-rayures en jet
  • Visière extérieure traitée anti-buée, compatible Daynight
  • Joint d'étanchéité à lèvre reversible
  • Désembuage passif et actif
  • Poids : 1.550 grammes
  • Intérieur Silent Lining avec quatre tailles de mousses de joue et deux au niveau de la coiffe
  • Jugulaire quatre points
  • Homologation jet / intégral

Disponibilités / Prix

  • Disponibilité : mi-octobre
  • Prix : 529 €

Plus d'infos sur les casques

Plus d'infos sur Roof