Menu
Fil RSS Facebook Twitter Instagram Pinterest Youtube

PTRA : le parcours découverte et maniabilité

Quatre zones pour apprendre à bien se tenir sur sa moto

Dessiné par les gendarmes du Centre national de formation à la sécurité routière de Fontainebleau

Les instructeurs se tiennent à disponibilité pour aider les motardsUne des attractions des Journées Nationales de la Moto et des Motards est sans aucun doute le parcours découverte et maniabilité, dessiné par les gendarmes du Centre national de formation à la sécurité routière de Fontainebleau, qui se tient ce week-end.

Sur quatre zones, les motards apprennent avec l'aide de sept instructeurs et trois motocyclistes stagiaires comment bien se tenir à moto pour tourner et tenir une trajectoire, mais également montrer aux têtes brûlées qu'elles ne sont pas des génies du guidon.

On a pu découvrir le parcours avec le commandant Cousi, qui a participé à son élaboration.

Zone 1 : le Grand Slalom

Première étape : l'épreuve du pneu !

Première étape du parcours, des pneumatiques autour desquels les stagiaires d'un jour doivent tourner dans un sens puis dans l'autre. L'objectif de cette zone est de prendre de la confiance et de fixer son regard sur le pneu. Le motard travaille également sa tenue du ralenti, pour toujours avoir de la motricité sur le pneu arrière, facilitant la prise d'un virage.

Zone 2 : le Petit Slalom

Deuxième étape : le petit slalom

La deuxième étape est un slalom classique, que les participants apprennent à passer avec une technique particulière : le coup de gaz / ralenti. Celle-ci consiste à accélérer en ligne droite en tournant la poignée et en reprenant le ralenti pour tourner. Apprendre cette technique en slalom permet de passer rapidement d'une accélération à la prise de virage en maîtrise.

Zone 3 : Double Alpha

Cette zone combine les virages serrés autour de pneus et le slalom de la deuxième partie, avec une trajectoire en huit. L'objectif reste le même que sur les autres zones : jouer entre le ralenti sur les virages serrés et le coup de gaz en ligne droite.

Zone 4 : Le Corral Étroit, test final

Le corral étroit... Très étroit !

Cette dernière partie est un peu le test final du parcours, où tout ce qui a été appris est testé. Comme son nom l'indique, c'est une trajectoire en courbe très fine où la maîtrise du ralenti, des coups de gaz et de la vitesse doivent être optimales. Le Corral dans le langage courant est la zone où les bovins restent en attente et sont conduits dans les camions ou dans d'autres enclos.

Des Yamaha XJ6 et de l'humilité !

L'ensemble du parcours se fait sur des Yamaha XJ6, équipées de protections et d'ABS en série. Pour le commandant Cousi, ce petit parcours doit permettre de travailler trois points :

En arrivant sur le circuit, le motard apprend comment être stable sur la moto, en se rendant compte qu'il a 6 points d'appui : deux pieds, deux jambes et deux bras. Il apprend également comment maintenir la tension sur la poignée pour avoir une bonne motricité et comment repartir en ligne droite avec un coup de gaz. La trajectoire est également travaillée avec le regard. En bref, on peut tout résumer avec 4 lettres : PTRA, pour Position, Trajectoire, Regard, Anticipation.

Pour lui, l'objectif n'est pas de faire des motards qui se testent sur le parcours des vrais as de la route, mais de leur montrer que le permis ne suffit pas forcement à maîtriser sa moto, tout en leur faisant gagner en confiance.

On croit tout savoir parfois en montant à moto, alors on essaye de montrer que tourner autour d'un pneu semble facile, mais qu'en fait ça ne l'est pas. La moto, c'est l'école de l'humilité. A chaque fois que je monte à moto, je pars du principe que c'est la première fois que je monte sur un deux roues. Même pour faire 200 mètres et aller pisser.

Pour faire le parcours ce dimanche, il faudra espérer tomber à un moment où le planning n'est pas trop chargé, car toutes les cases sont déjà remplies. En revanche, si jamais un créneau est assez calme, il sera possible de se lancer sur le tracé. Attention, une paire de gants, un casque, des chaussures et un bon blouson sont nécessaires pour participer. Certaines personnes recevront un bon pour avoir une paire de gants gratuites, parmi les 100 distribuées ce week-end par Bering sur le stand de la Prévention Routière.

Dernier petit truc exigé par les forces de l'ordre : un sourire, sinon pas d'inscription ! Vous voila prévenus !

Quand les gendarmes s'y mettent au scooter électrique et sans gants ! (mais quelle maîtrise !)

Plus d'infos sur les JNMM