Menu
Fil RSS Facebook Twitter Instagram Pinterest Youtube

Crobard : Pas la tête !

Crit'Air, plaques... ça casque pour les motards

Le racket continue

Délinquants de la route qu'ils sont, les motards en prennent pour leur grade en ce début d'été. Il faut dire que ces derniers représentent près de 20% des tués sur les routes alors qu'ils ne représentent que 2% du trafic routier dans l'Hexagone. C'est tout naturellement qu'il fallait agir pour mettre un terme à cette hérésie.

Crobard : Pas la tête !

Ainsi, après leur avoir imposé le port des gants pour protéger leurs mimines, la Délégation à la Sécurité Routière uniformise les formats de plaque d'immatriculation. Tous les deux, trois et quatre-roues non carrossables doivent désormais se mettre au rang et adopter le format de 210x130 mm... alors que pour autant la taille des lettres n'a pas changé. Mais il se dit qu'elles sont plus espacées et qu'elles peuvent donc être plus facilement lues de loin.

La sécurité routière explique que cette mesure a pour but de "faciliter les contrôles de police". L'objectif in fine doit probablement être de plumer les motards au maximum pour qu'ils ne puissent plus rouler et diminuer par conséquent le nombre d'accidents, après tout, on parle bien de "sécurité rontière", non ?

Mais ce n'est pas tout, car en plus d'être de dangereux criminels sur les routes, les utilisateurs de deux-roues motorisés sont également des pollueurs de la pire espèce qui roulent tous sur des deux-temps bruyants et odorants. Du coup, zou, interdiction de circuler dans les Zones de Circulation Restreinte pour tous les modèles d'avant 2000. Désormais, celui qui n'a pas sa petite vignette Crit'Air certains jours et certaines heures (à Paris du lundi au vendredi de 8h à 20h) prendra 68 euros d'amende (contravention de 3e classe).

Plutôt que d'aller travailler sur sa 125 de 1999, le motard pourra se conformer à la règlementation en optant pour sa berline diesel flambant neuve qui, elle, est toujours accueillie à bras ouverts même lors des pics de pollution.

Plus d'infos sur les dessins de presse