Menu
Fil RSS Facebook Twitter Instagram Pinterest Youtube

Crobard : Multiplication des manifestations

Un printemps chargé en revendications

Le beau temps s'est enfin installé durablement dans l'Hexagone et le soleil brille à nouveau, pourtant, le printemps est plus perturbé que jamais.

En place depuis moins d'un an, le gouvernement a toutefois réussi à soulever la contestation à grande échelle. Il faut dire que les très nombreuses mesures prévues, ou déjà actées, sont loin de faire l'unanimité et entraînent les différents citoyens concernés à contester les projets à venir.

Multiplication des manifestations

Dès le début de l'année et l'organisation du CISR, la grogne est ainsi montée chez les usagers de la route face à l'annonce de l'abaissement des limitations de vitesse à 80 km/h sur le réseau secondaire. Motards et automobilistes avancent roue dans la roue contre cette mesure à travers de nombreuses actions, dont une manifestation nationale le week-end dernier.

Mais les usagers de la route ne sont pas les seuls à crier leur mécontentement et à ce titre, la SNCF sait se faire entendre contre sa réforme du transport ferroviaire. Il faut également prêter attention aux étudiants qui militent contre la loi ORE en bloquant des universités, aux ZADistes qui refusent de quitter les terrains occupés de Notre-Dame-des-Landes, aux avocats mobilisés contre le projet de réforme de la Justice, aux retraités qui refusent l'augmentation de la CSG, au personnel médical face aux suppressions de postes dans le secteur hospitalier... Ah, on allait presque oublier la réforme constitutionnelle.

La grogne est générale, oui, mais il est de plus en plus difficile de se faire entendre dans ce tumulte de revendications.

Plus d'infos sur les dessins de presse

Commentaires

olivierzx

Si demain on passait la vitesse à 100 ou qu'on augmentait le SMIC de 30 % il y aurait encore des gens dans la rue.

Toute réforme se fait forcément au détriment de quelqu'un et personne ne veut que ce soit lui.

Peuple de révolutionnaires ...

16-04-2018 17:35 
THE DUDE

Citation
olivierzx
Si demain on passait la vitesse à 100 ou qu'on augmentait le SMIC de 30 % il y aurait encore des gens dans la rue.

Toute réforme se fait forcément au détriment de quelqu'un et personne ne veut que ce soit lui.

Peuple de révolutionnaires ...

Mais alors PAS DU TOUT mon grand ! NO

Chiche ?
--> impôts des multinationales alignés sur les petites boites, armée de contrôleurs de fraude/évasion/optimisation fiscale, logement obligatoire assuré par l'Etat, investissement massif pour les vieux, bio obligatoire dans les écoles, arrêt des guerres orientées pognon en bon chienchien des US (pour la blague chaque missile lancé en Syrie ce w-e c'est 2.9 millions d'¤ !!!), etc, ...je parie qu'on voit personne dehors...pipeaupipeau

Les gens sont pas révolutionnaires, z'en ont juste plein le boul de se faire fourrer petit à petit en se faisant prendre pour des cons avec des motifs mensongers (sécurité, écologie,...)

16-04-2018 17:56 
Godzilla

Le mot "réforme", depuis quelques années, veut dire pour le pékin moyen (soit 80% d'entre nous) salaires plus bas, conditions encore plus mauvaise, perte de quelque chose.

Peuple de revolutionnaire, sans doute pas, peuple de mouton qui aime taper sur son voisin, certainement.

Ils nous regardent faire et appellent ça en rigolant une guerre de pauvres.

16-04-2018 23:44 
Rackham

Le climat actuel ne va pas nous aider pour demander l'annulation de cette loi. Les mouvements types SNCF ou Air France ou encore la ZAD rassemble beaucoup plus de militants et on des effets de nuisances ou une portée médiatique bien plus importante que pour les opposants au passage à 80km/H. J'ai bien peur que les rassemblements du samedi, peu gênant, n’amène pas grand chose dans le contexte actuel.

17-04-2018 09:21 
 

Connectez-vous pour réagirOu inscrivez-vous

AMV