Menu
Fil RSS Facebook Twitter Instagram Pinterest Youtube Voyage

Gloria : des motos électriques personnalisables

L'atelier parisien qui se lance dans la production en série

Commercialisation prévue d'ici 2020

Gloria : des motos électriques personnalisablesUn nouvel acteur français fait son arrivée sur le marché de la moto électrique, Gloria, en proposant un concept basé sur la personnalisation.

Il faut dire qu'à la tête du projet on retrouve Benjamin Cochard et Antonin Guidicci qui s'occupaient jusqu'à présent de l'atelier de préparation parisien Jambon-Beurre Motorcycles. Après 4 ans à customiser des motos dans la Capitale, les deux hommes ont décidé de faire évoluer leur concept en se lançant dans l'électrique, mais en conservant leurs racines de customisation.

La genèse de Gloria

Ces deux motards passionnés qui ont toujours roulé sur des machines thermique et customisées voient un jour un ami pousser la porte de leur garage avec un scooter électrique BMW C-Evolution. Après avoir charrié copieusement ce dernier, ils décident d'essayer l'engin. Malgré les a priori, ils tombent immédiatement sous le charme de l'électrique pour son couple, son silence et sa facilité d'utilisation :

C’était une vrai expérience, de sentir la poussée monstrueuse du truc et le silence, la facilité d’utilisation etc… Vraiment comme si on venait de conduire un vaisseau de Star Wars en plein Paris et en mode furtif.

Désireux de se trouver une moto électrique digne de ce nom, Benjamin et Antonin n'arrivent pas à dégoter l'engin qui les fera vibrer et décident alors de construire leur propre deux-roues. Les deux hommes se rapprochent alors de Pymco Technologies, une société dans la gestion de moteurs électriques et définissent ensemble un bloc dont l'objectif est de fournir le maximum de sensations.

Le proto initial réalisée par l'atelier Jambon-Beurre

Pendant 4 mois, les Jambon-Beurre travaillent d'arrache-pied sur un premier prototype de tracker. Réalisé sur la base d'une Suzuki DR800 la machine reçoit une motorisation capable de délivrer 108 cv et 540 Nm de couple à la roue.

Les premières sorties du prototype ont permis à l'équipe de se rendre compte que le concept rencontrait un vrai succès auprès des jeunes, hommes et femmes, mais pas forcément motards. Fort d'un long travail de réflexion et d'une longue expérience dans le secteur automobile, le duo décide qu'il ne faut pas se contenter de quelques créations artisanales et qu'il faut se lancer dans une production en série.

Le premier prototype ayant donné vie à Gloria

Une moto urbaine et personnalisable

C'est ainsi qu'est né Gloria Factory. L'équipe a alors recruté Vincent Gravière à la tête du design des machines. Mais arriver de nul part sur un marché dominé par les grands constructeurs n'est pas chose facile et pour se différencier Gloria fait le pari d'une approche totalement différente en concevant ses motos avant tout comme un moyen de locomotion qui permet d'affirmer son style et en ciblant les jeunes urbains :

Nous pensons que chercher à convertir les motards à l’électrique est une perte de temps et d’énergie. Même si c’est que font tous nos concurrents. Les motards sont hyper contents de leur bécanes thermiques, nous les premiers et n’ont pas envie de quitter tout ça.

Tout est question de style

La première moto que commercialisera la marque sera une moto électrique équivalente à une 125 thermique, donc accessible avec le permis et destinée essentiellement aux utilisateurs urbains. Si les caractéristiques ne sont pas totalement arrêtées, la moto devrait permettre d'atteindre des pointes à 120 km/h et offrir une autonomie d'une centaine de kilomètre.

Notre moto est électrique, évidement. Principalement parce qu’on est en 2018 et produire une moto thermique pour un usage urbain n’a plus de sens. L’électricité apporte toute la simplicité nécessaire en terme de conduite, d’entretien et offre au métropoles ce silence dont elles ont tant besoin ! [...] Pas de vitesses, d'embrayage, de niveau d’huile, de temps de chauffe, etc. Le plaisir est accessible direct et à n’importe qui avec un temps d’adaptation de 10 minutes max.

La moto sera équivalente à un 125 thermique

Mais le gros point de différenciation de la Gloria est que celle-ci sera entièrement personnalisable. Reposant sur une base commune, la machine pourra alors être déclinée en différentes versions en jouant sur les suspensions, l'habillage, les coloris et les textures.

La machine sera largement personnalisable

La marque joue aussi la carte de l'innovation en se concentrant sur l'univers digital. Pas de concessions ou de points de vente physique. Non, tout est réalisé par internet, la customisation se fait sur un configurateur 3D et la moto est livrée à domicile. Il sera cependant possible de modifier sa machine par la suite en se reconnectant au site. La maintenance sera quant à elle assurée par un réseau de garages partenaires.

Où en le projet ?

Créée il y a peine quelques mois, Gloria s'attelle actuellement à la réalisation des modèles de pré-série et mène une levée de fonds dans le cadre de l'industrialisation de sa production. Les investisseurs sont donc les bienvenus.

Pour ce qui est de la disponibilité des motos, leur mise sur le marché est prévue d'ici deux ans.

La commercialisation devrait débuter en 2020

Plus d'infos sur Gloria

Commentaires

Fangstergangsta

Mouai c'est cool maintenant on va voir combien ils veulent vendre leur 125. J'ai des doutes sur le public car en voyant les photos du "mannequin" posant à côté de la moto ou carrément roulant dessus en petite chaussures, casque jet, sweatshirt et sans gants effectivement elle est détendue...
Perso si j'habitais encore Paris je prendrais pas le risque de rouler si "dévêtu"...

14-06-2018 10:00 
Bronco

Original et "designé"!

On ne peut que souhaiter un vif succès à cette marque.

14-06-2018 14:02 
BIG83

Salut
On devrait les poursuivre pour maltraitance à cadre de 800DR...

Finalement on est pas loin des boites de conserves du nomgnarf
V

14-06-2018 14:14 
 

Connectez-vous pour réagirOu inscrivez-vous