Menu
Fil RSS Facebook Twitter Instagram Pinterest Youtube

PV : 30% des amendes impayées

700 millions d'impayé sur les 2,4 milliards d'euros de verbalisations

La Cour de Comptes invite à repenser le système de recouvrement

PV : 30% des amendes impayées - crédit photo : David ReygondeauL'évolution technologique des radars automatiques a permis de multiplier les procès verbaux ces dernières années et d'atteindre des résultats records année après année. Rien qu'entre 2013 et 2016, le nombre d'amendes a augmenté de 40 %.

En 2016, ce sont ainsi près de 2,4 milliards d'euros de procès-verbaux qui ont été envoyés, que ce soit à travers les dispositifs de contrôle-sanction automatisé ou par les forces de l'ordre.

Seulement voilà, sur cette somme mirobolante, une très grosse partie n'a jamais été réglée. Ce sont ainsi 700 millions d'euros qui n'ont jamais été réglés, soit près de 30% des amendes. En cause, ce sont principalement des conducteurs déjà débiteurs de l'administration fiscale et qui n'ont pas les moyens de régler leurs amendes.

Mercredi dernier, la Cour des Comptes est intervenue sur le sujet pour demander à l'Etat de revoir son système de recouvrement. L'administration recommande ainsi l'instauration d'un nouveau logiciel de traitement qui permettra de mettre en place un recouvrement forcé.

Mais voilà, le ministère de l'Intérieur n'est pas de cet avis et réaffirme que son objectif n'est pas de faire du chiffre, mais de faire évoluer les comportements pour améliorer la sécurité sur les routes.

La formule vous semble familière ? C'est normal, car il semble que la communication de la sécurité routière soit elle aussi passée à l'automatisation puisque la réponse reste strictement la même à chaque nouvelle critique : la vitesse tue / ce n'est pas une question d'argent.

Plus d'infos sur les amendes