Menu
Fil RSS Facebook Twitter Instagram Pinterest Youtube

Autoroutes : +1,55% au péage

En répercussion de l'inflation, la hausse de la redevance domaniale et d'investissements

Une tendance à la hausse inscrite dans la durée

Autoroutes : +1,55% au péageComme tous les ans à la même époque, les usagers de la route ont la joyeuse nouvelle de la hausse des tarifs autoroutiers. Pas de bonne surprise donc en 2018, d'autant que l'évolution est nettement plus importante que ces dernières années.

L'Association des Sociétés Françaises d'Autoroutes (ASFA) annonce ainsi une hausse moyenne de 1,55 % sur l'ensemble des réseaux concédés par l'Etat.

A quoi doit-on ces 1,55 % ? A l'inflation, à la hausse de la redevance domaniale et à divers investissements. L'ASFA détaille même la part de chaque facteur dans cette évolution :

  • 0,72 % : 70% du taux d'inflation constaté en octobre 2017 (1,0262 %)
  • 0,67 % : répercussion de la hausse de la redevance domaniale prélevée par l'Etat
  • 0,16 % : investissements hors-contrats de concession demandés par l'Etat

Les sociétés d'autoroutes se justifient en rappelant qu'elles appliquent strictement les contrats passés avec l'Etat et qu'elles ont investi plus de 22,4 milliards d'euros sur le réseau depuis 2005 et les premières concessions.

Mais alors que les tarifs ne cessent de grimper, de nombreuses voix s'élèvent pour dénoncer des abus en la matière, notamment chez les usagers et les associations, mais aussi parmi les instances de surveillances qui ont tirées à plusieurs reprise la sonnette d'alarme, sans que le gouvernement n'agisse à ce niveau.

Dès 2013, la Cour des Comptes publiait ainsi un rapport montrant que les contrats étaient nettement en faveur des concessionnaires et que l'Etat faisait preuve de laxisme en cas de non-respect des obligations. Ce fut ensuite au tour de l'Autorité de la concurrence de juger une rentabilité bien trop haute (plus de 20%) compte tenu des coûts et des risques liés à cette activité.

La tendance ne devrait quoi qu'il arrive pas changer de sitôt puisqu'à partir de l'année prochaine, les sociétés rattraperont en effet le gel tarifaire de 2015 à partir de 2019...

Plus d'infos sur les tarifs autoroutiers