english
Fil RSS Facebook Twitter Instagram Pinterest Youtube Voyage

La bulle électrique au bord de l'éclatement

Une demande qui ne décolle toujours pas malgré les investissements massifs

La Chine coupe les subventions et fait chuter les ventes

La bulle électrique au bord de l'éclatementL'énergie électrique devait représenter l'avenir de la mobilité. C'est la promesse que l'on faisait et que l'on fait toujours, alors que de plus en plus de constructeurs automobiles promettent une gamme importante de modèles électriques dans les années à venir. La moto n'est pas en reste avec Harley Davidson et sa Livewire. Mais alors que le marché ne décolle pas, en France comme partout dans le monde, la bulle qui s'est créée autour des véhicules électriques serait proche de l'éclatement.

C'est en Chine que les craintes ne cessent de monter chez les grandes fortunes du pays et dans les dizaines de start-up qui ont investi massivement dans le secteur, à hauteur de 18 milliards de Dollars selon les chiffres avancés par Bloomberg, afin de permettre à la Chine de se positionner comme le leader incontesté sur le segment de la voiture électrique. Un leadership que l'on constate au niveau des scooters électriques ainsi que des petites motos électriques comme la Socco associant look et performances.

Mais voilà, alors que le pays compte pour près des deux tiers des ventes de véhicules électriques dans le monde, les ventes connaissent un important ralentissement, voire des chutes, comme en août dernier où le volume des ventes a baissé de 16% par rapport à 2018. Une situation qui s'explique en partie par les fortes réductions de subventions accordées par le gouvernement lors de l'achat d'un véhicule électrique. Malgré les effets négatifs aperçus immédiatement, de nouvelles réductions d'aides pourraient être appliquées très prochainement.

A côté de cela, chaque groupe chinois doit également composer avec ses propres problèmes, notamment chez Xpeng Motors accusé de vols de fichiers chez Tesla ou de NIO, appartenant au groupe Tencent, qui a perdu 2,8 milliards de dollars en 12 mois après une chute de ses actions. Un des autres facteurs est aussi le manque de compétence des groupes immobiliers qui se lancent dans le véhicule électrique à grand renfort de dollars dans la bataille, mais sans la moindre expertise technologique ni la moindre expérience dans la production de véhicules.

Tous les investisseurs veulent se tailler une part du gâteau, mais il faut encore convaincre les consommateurs d'acheter et c'est loin d'être gagné.

Plus d'infos sur le marché des véhicules électriques

Commentaires

ludo51

C'était prévisible ..... Même si cela survient bien plus vite que prévu !

06-12-2019 16:52 
Picabia

La méthode Chinoise est toujours la même, on subventionne à mort un segment marché prometteur, on fait du dumping social et tarifaire pour mettre à genoux les concurrents et ensuite on espère récupérer le marché.
Avec le quasi monopole des batteries, ils croyaient l'affaire faite, c'est raté.
Avec un excédent commercial très confortable, il leur en reste encore.

06-12-2019 17:09 
olivierzx

Une technologie en chasse une autre, l'hydrogène arrive.
Et elle est nettement moins de contraintes surtout pour les citadin ou ceux qui veulent de l'autonomie.

Par contre en moto, l'électricité se justifie : courts trajets et recharge rapide vu la faible capacité des batteries.

Si j'avais les moyens je roulerais en Zero SR/F.

06-12-2019 18:03 
WHITEGOLD

Ca vous surprend ?
Sans parler du fait que beaucoup de gens n'ont pas le budget, l'autonomie d'utilisation n'est pas encore au rendez vous.
Mais bien pire: imaginez la geule du réseau électrique si les deux conditions pécédentes étaient réunies...
Black out assuré!!!
Effectivement la pile a combustible est une très sérieuse option, mais il faut pas mal d'énergie pour l'électrolyse et la compression de l'hydrogène et cette hydrogène est encore très peu distribuée.

L'avènement du moteur électrique pour la mobilité sera lorsque les T° de supraconduction seront beaucoup plus élevées que celles atteintes actuellement.
CQFD

06-12-2019 18:33 
fift

Citation
WHITEGOLD



L'avènement du moteur électrique pour la mobilité sera lorsque les T° de supraconduction seront beaucoup plus élevées que celles atteintes actuellement.
CQFD


Nan.
Déjà parce que les supraconducteurs ont atteint une température « raisonnable » depuis longtemps. C’est surtout la réalisation de la boucle (la « soudure » qui permet de la terminer) qui pose souci.
Et puis surtout la pile à combustible (à hydrogène ou autre) est un moyen beaucoup plus facile d’utiliser de l’électricité pendant les heures creuses (pour générer le combustible) et en produire pendant les pics (en utilisant le combustible dans les véhicules).

06-12-2019 18:39 
WHITEGOLD

Hihi...

Température raisonnable?
Mouais environ -13°, bof, raisonnable c'est vite dit...
Mais alors les 188 millions de bars auxquels il faut soumettre le matériaux ne le sont pas du tout.

Bon on est d'accord sur le fait que le véhicule électrique tel que vendu actellement n'est pas une solution efficace.
Dans un proche avenir la pile a combustible est effectivement très certainement la solution.

06-12-2019 21:56 
ludo51

On est aussi d'accord sur le fait que le moteur à hydrogène dans l'état actuel des connaissances n'est pas non plus une solution efficace : pour générer de l'hydrogène , actuellement on utilise la technique du vapo-reformage (avec utilisation d'énergie fossile et opérations intermédiaires lourdes) car revient bien moins cher et de meilleur rendement que l'électrolyse suggérée plus haut ...
Bref , si l'électrique (encore lourdement handicapé par l'autonomie et le temps de recharge) n'est pas la panacée , la pile à combustible n'est pas mieux lotie , mais son avenir à long terme semble plus radieux .....

06-12-2019 23:08 
fift

Ludo> entièrement d’accord avec ta conclusion clin d'oeil.

07-12-2019 00:38 
CLEW

Salut

J'aime l'ouverture vers l'hydrogène... vous oubliez simplement de dire comment on obtient ce gaz. Selon nos excellents experts, l'impact écologique serait moindre, mais pas sûr que si tout le monde roulait à l'hydrogène ce serait toujours le cas. Il faut aussi savoir que ce gaz peut être très agressif pour certains matériaux, il faut donc des normes drastiques pour la construction.
Sans compter l'utilisation de matériaux rares et chers dans les piles à combustible
Je pense que l'on est pas encore à la généralisation de ces motorisations.

07-12-2019 12:10 
fift

Clew> L’hydrogène agressif ? Chimiquement c’est un des gaz les plus neutres ? Par contre le stockage est effectivement compliqué puisque c’est aussi une des plus petites molécules qui soit, donc il passe au travers presque tous les matériaux.

Pour l’obtenir, l’ideal est le craquage de molécules d’eau : on envoie un courant électrique qui sépare l’eau en hydrogène et en oxygène. Et dans le véhicule, c’est la réaction inverse qui produit de l’électricité et relâche de la vapeur d’eau. On peut difficilement faire plus « propre ». On a donc toujours besoin de produire de l’électricité, mais on peut la produire quand on veut - autrement dit pendant les heures de faible consommation, ce qui permet d’utiliser les installations existantes.

Évidemment pour le moment, la phase de création d’hydrogène à partir d’eau n’a pas encore un rendement suffisant et on utilise une réaction à base d’hydrocarbures. Mais rien ne dit que ça va rester comme cela.

Évidemment aussi qu’on n’en est pas encore à la généralisation de ce type de production ! On n’en est même pas encore à la généralisation des moteurs électriques classiques !!!
Vous pensiez vraiment qu’on peut faire un switch direct comme ça, de motorisation 100% thermiques vers des véhicules électriques tout de suite aboutis, sans passer par une phase de transition ?

07-12-2019 15:47 
Jjcc83

Payer une voiture 30 à 35000¤ pour 200 à 300 kms non merci.
Attendre 1:00 voir plus pour la charge non merci
Payer le plein plus que du thermique non merci.
Quand plus de VE on verra pour faire le plein extérieur ou chez soi. Le prix
L'idée est bonne l'électrique mais pas avec tous ces arnaqueurs constructeurs ou Etat.
Jjcc83

07-12-2019 16:24 
CLEW

Eh oui Fift, l'hydrogène ne fait pas bon ménage avec certains alliages qu'elle fragilise (par exemple thèse ou thèse 2).

Sur la fabrication de l'hydrogène j'ai quelques notions (j'ai même eu l'occasion d'approcher un générateur d'hydrogène ne fonctionnant pas par électrolyse) et je ne peux que constater que sa fabrication n'est JAMAIS évoquée lorsque l'on évoque son utilisation.

Fift, tu peux me tutoyer, je n'en prendrai pas ombrage. Lis simplement entre les lignes. Je sais très bien que l'on ne ferra pas un interrupteur (désolé j'ai traduit ton anglicisme) direct comme ça.

07-12-2019 16:26 
eric 12 bandit

Ah....

L’oxydoréduction... que de souvenirs de TP de chimie.


VVVV

07-12-2019 19:21 
 

Connectez-vous pour réagirOu inscrivez-vous