english
Fil RSS Facebook Twitter Instagram Pinterest Youtube Voyage

Les motos interdites de stationnement

Fin de la tolérance pour le stationnement des 2-roues à Lille

Amendes et enlèvements pour stationnement gênant

Lille : Les motos interdites de Grand-PlaceCe n'est pas toujours facile de trouver où garer sa moto lorsque l'on est en ville. Entre la difficulté de trouver un stationnement réservé et le risque de se mettre entre deux voitures pour retrouver son engin par terre, beaucoup de motards préfèrent encore se stationner le long des trottoirs ou sur des places ne gênant personne, en tenant compte des piétons et en laissant la place pour laisser passer une poussette.

C'est le cas à Lille où la Grand-Place accueille depuis très longtemps les motards. Et si le stationnement n'y est normalement pas autorisé, il était jusqu'à présent toléré.

Une situation qui vient de changer alors que la mairie a décidé de verbaliser tous ceux qui ne respecterait pas cette "zone de rencontre" depuis le début de la semaine. Les agents municipaux patrouillent ainsi sur la place, d'abord pour rappeler que c'est interdit, puis pour déposer des amendes de 35 euros et enfin faire enlever les motos.

La mairie a décidé de changer de politique à cet égard alors que la Grand-Place est de plus en plus occupée par les deux roues et que plusieurs riverains se soient plaints du bruit généré par les motos.

Lille rejoint ainsi Paris dans la lutte contre le stationnement - anarchique ou pas - des deux-roues.

La FFMC n'a guère apprécié ce changement alors que les places de stationnement moto manquent toujours cruellement. Des actions sont d'ailleurs prévues pour la rentrée, que ce soit pour le manque d'infrastructures pour les motards (notamment des consignes ou des places de parking) ou pour la baisse annoncée des limitations de vitesse à 30 km/h dans la majorité de la ville.

Plus d'infos sur le stationnement des 2-roues

Commentaires

Le Modérateur

Entre une minorité qui se gare n'importe comment et des places de plus en plus limitées, une charte de bonne conduite mutuelle pourrait aider ?

09-08-2019 12:41 
james_bar

Des riverains qui se plaignent du bruit donc on empêche le stationnement au lieu de sanctionner les motards trop bruyants.

09-08-2019 13:09 
Karalex

A terme, l'objectif de ces ville est de supprimer tout engin particulier à moteur thermique dans ses rues.

Décision logique dans leur politique, qui va dans le sens du vent actuel.

09-08-2019 15:22 
c@ssoulet

Font chier tous ces maires. Si ça continue, les citadins devront travailler et faire leurs courses a la campagne. Ça nous fera des nuisances, peut être même qu'on n'arrivera plus a garer le tracteur devant la boulangerie.

On mettra des gros zebras jaunes, des dos d'âne, des plots en fer, des bites en béton des amendes et bien fait pour eux !

Merde. Mon tracteur.

09-08-2019 17:14 
Lightning

Citation
james_bar
Des riverains qui se plaignent du bruit donc on empêche le stationnement au lieu de sanctionner les motards trop bruyants.
Ce sont malheureusement les solutions les plus simplistes qui fonctionnent le mieux électoralement parlant.

09-08-2019 21:15 
tom4

Citation
Le Modérateur
Entre une minorité qui se gare n'importe comment et des places de plus en plus limitées, une charte de bonne conduite mutuelle pourrait aider ?

effectivement, comme on peut leur voir dans d'autres grandes villes, ça marche très bien....

tom4

09-08-2019 21:29 
Charlie_41

... et les plus simples à appliquer (le stationnement n'y a jamais été autorisé).

09-08-2019 21:30 
Anaisurprise

Ben du coup , faudra se garer a la place des voitures. Ca va moins les faire rire quand chaque place de voiture aura 1 moto dessus...

10-08-2019 10:28 
iena

La solution de représailles c'est que les 2 et 3 roues se garent systématiquement sur les places auto,comme cela ces abruties de municipalités seront bien obligées de créer des places.Mais comme d'habitude on prend le problème à l'envers et on n'anticipe pas comme pour les ehpads.

11-08-2019 08:36 
tom4

Citation
iena
La solution de représailles c'est que les 2 et 3 roues se garent systématiquement sur les places auto,comme cela ces abruties de municipalités seront bien obligées de créer des places.Mais comme d'habitude on prend le problème à l'envers et on n'anticipe pas comme pour les ehpads.

je crois que ça a déjà été tenté par la FFMC, rarement suivi (hélas), un peu comme les happenings du "et si un matin tous les motards arrêtent l'interfile, ils vont voir le bordel)


tom4

11-08-2019 09:02 
jojooo

Il existe des municipalités mettant en place des parking à la périphérie de l'agglomération, soit gratuits (Avignon + navette gratuite centre ville) soit payants (Bordeaux mais tarif forfaitaire modique incluant parking + navette).
Cela représente un coût pour ces municipalités (infrastructures à concevoir et moins de recettes des amendes), mais a le mérite de mettre à la disposition des usagers de la route une solution de stationnement et de désengorger les centres villes.


Pour ce qui concerne la Grand-Place de Lille, il suffit d'imaginer le stationnement d'une centaine d'autos/camping cars...
Pourquoi alors autoriser les 2 roues motorisés ? Certains iraient jusqu'à dire que ce serait discriminatoire (mot ô combien à la mode).

Mais vous pouvez aussi regarder ce qui se pratique hors de nos frontières pour constater que la France est très loin d'appliquer le stationnement payant systématique, y compris dans les villages et aires de stationnement près de lieux de randonnées.

Il est vrai qu'il est plus facile de râler sur une vieille pratique moyenâgeuse (comme de payer le droit de passage sur un pont ou une route, qui existe encore en UK), que de positiver sur le pécule versé qui servira de manière communautaire...

Merde alors ! On est gaulois ou pas ?

12-08-2019 12:45 
 

Connectez-vous pour réagirOu inscrivez-vous