english

22,6 % de tués en moins sur les routes

Nouveau recul de la mortalité routière en octobre

Forte baisse des accidents corporels et des blessés

Evolution de la mortalité routière cumulée sur 12 mois selon les usagers - Crédit : ONISRLa tendance de la baisse de la mortalité routière se poursuit et se confirme avec une nouvelle baisse de l'accidentalité enregistrée le mois dernier par l'Observatoire National Interministériel à la Sécurité Routière.

Dans son dernier baromètre, l'ONISR met ainsi en avant une nouvelle amélioration des conditions de sécurité sur l'ensemble du réseau routier français et ce, pour tous les indicateurs. Alors que l'on dénombre 714 accidents corporels et 1.038 blessés de moins, la mortalité a quant à elle chuté de 22,6% en octobre par rapport à 2019 avec 58 décès de moins.

Bilan octobre Accidents corporels Tués à 30 jours Blessés
Octobre 2020 4.421 199 5.455
Octobre 2019 5.135 257 6.493
Différence -714 -58 -1.038
Evolution -13.9 % -22.6% -16%

Cette tendance, on l'observe depuis le début de l'année, principalement en raison de la forte réduction du trafic et des déplacements liés aux mesures sanitaires. Ainsi, depuis janvier on a enregistré 8.256 accidents corporels de moins que sur la même période en 2019. Dans le même temps, le nombre de blessés a reculé de 18,5 % (- 10.842 blessés) et celui de tués de 20,2 % (-547).

Bilan sur 12 mois Accidents corporels Tués à 30 jours Blessés
Nov. 19 - Oct. 20 47.760 2.697 59.648
Nov. 18 - Oct. 19 55.731 3.257 70.041
Différence -7.971 -560 -10.393
Evolution -14.3% -17.2% -14.8%

Et alors qu'un second confinement a été décrété en novembre, l'année 2020 promet d'être exceptionnelle en termes d'accidentalité avec une mortalité routière qui devrait se situer autour des 2.500 décès contre 3.244 l'an dernier.

Le mois dernier, la mortalité des automobilistes et des motocyclistes a largement baissé par rapport à 2019, poursuivant la même évolution depuis le début de l'année. La mortalité des cyclistes marque également un frein après la progression de septembre. Seuls les piétons connaissent une légère hausse du nombre de décès.

Face aux 45.000 morts de la Covid, la mortalité routière recule ainsi encore dans le classement des causes de décès en France.

Plus d'infos sur l'accidentalité routière

Commentaires

toufiou

Il est fort probable que l'impact confinement soit à l'origine de cette baisse.

20-11-2020 18:35 
 

Connectez-vous pour réagirOu inscrivez-vous

dafy