english

Le contrôle technique moto à l'étude pour 2022

La baisse de la mortalité permettrait de contourner la directive européenne...

... mais les nuisances alertent le ministère de l'Ecologie

Le contrôle technique moto à l'étudeLe contrôle technique des deux-roues motorisés. Voilà un sujet qui revient régulièrement sur la table et qui avait d'ailleurs fait grand bruit au début de la dernière décennie lorsque l'Europe, poussée par un célèbre groupe de contrôle, décidait d'imposer cette inspection périodique aux motos et scooters de toute l'Union européenne, comme c'est déjà le cas pour les automobiles.

Seulement voilà, à l'époque, c'est l'aspect sécuritaire qui était mis en avant. Or le rapport MAIDS démontrait justement que le défaut d'entretien entrait très peu en cause dans les accidents de deux-roues motorisés. Le rapport MAIDS 2.0 considéré comme la référence en termes d'analyse des sources et raisons de l'accidentologie deux-roues a en effet démontré que la cause technique n'entre en effet en ligne de compte dans les accidents que dans 0.5% des cas concernant les motos, un pourcentage négligeable vis à vis de toutes les autres causes.

Même la différence de vitesse n'a contribué à l'accident que dans 4.8% des cas, contrairement à certaines idées reçues.

Incidence de la vitesse dans les accidents de deux-roues
Incidence de la vitesse dans les accidents de deux-roues

Face aux refus de plusieurs États membres, la France en tête, le Parlement Européen avait ainsi décidé de suspendre cette obligation pour 7 ans et d'évaluer la situation en 2022 en permettant aux pays ayant vu l'accidentalité des motards baisser durant cette période de se passer du contrôle technique. Pour rappel, le contrôle technique doit permettre de vérifier l’état de fonctionnement des freins, éclairage, pneus, direction, cadre, pollution sonore et émission de CO2.

Les défenseurs des deux-roues mettent en avant que les contrôles sur les motos sont plus faciles à faire soi-même, moteur, pneus, direction, cadre étant facilement vérifiables visuellement, sans avoir besoin de démonter, notamment par rapport à la voiture. Et que les motards entretiennent mieux leurs motos, ayant conscience de la partie technique et mécanique. Mais surtout, une moto passe en révision dans un garage en moyenne tous les 6.000 km (intervalle moyen, voire 3.000 km pour certains scooters ou tous les deux ans) à comparer aux 30.000 km d'une voiture. Une moto est donc déjà 5 fois plus contrôlée régulièrement qu'une voiture.

Il n'y a d'ailleurs pas que les deux-roues motorisés qui soient dispensés de contrôle technique à l'heure actuelle mais également les voitures sans permis, les voitures de collection dont le PTAC est inférieur ou égal à 3,5 tonnes et dont la mise en circulation est antérieure à 1960, les voitures de collection dont le PTAC est supérieur à 3,5 tonnes, les quadricycles à moteur, les caravanes dont le PTAC est inférieur ou égal à 3,5 tonnes, les remorques dont le PTAC est inférieur ou égal à 3,5 tonnes non utilisée pour le transport de marchandises dangereuses, les voitures immatriculées dans les services diplomatiques ou assimilés, les voitures immatriculées dans les séries FFECSA (Forces françaises et éléments civils stationnés en Allemagne), les tracteurs agricoles.

Le CT deux-roues pose aussi un problème financier et humain. L'investissement matériel spécifique aux deux-roues (banc différent d'une voiture, contrôles différents) et humain (formation spécifique) nécessaire pour une rentabilité minime, vu le petit ratio de motos par rapports aux voitures. Le seul point mis en avant par les détracteurs des motos et pro-CT repose essentiellement sur le bruit et son contrôle. Mais le bruit est essentiellement dû à un comportement d'une minorité, alors qu'il est facile pour un motard de changer son échappement en une demi-heure pour le présenter à un contrôle et le rechanger ensuite. Un contrôle technique sur ce sujet ne changerait donc pas grand chose.

En attendant, l'échéance approche et on est désormais à un peu plus d'un an de la date fatidique, alors que rien ne semble encore décidé. Y aura-t-il un contrôle technique le 1er janvier 2022 pour les motos oui ou non ?

La question a du coup été posée par le Sénateur Jean Louis Masson en septembre et novembre dernier aux ministres de l'Intérieur et de la transition écologique et solidaire. Ici, le sénateur reproche le manque d'action des pouvoirs publics envers ces véhicules "à l’origine de nuisances environnementales tout aussi considérables" que les voitures, pointant du doigt les "nuisances sonores pour les motos qui n’ont plus de pot d’échappement et les émissions de fumées pour les motos qui sont mal réglées..."

Il aura fallu un peu de temps mais le Ministère de l'Ecologie a finalement répondu à la demande cet été.

Dans sa réponse, le ministère rappelle le délai accordé par le Parlement Européen et les conditions permettant d'éviter la mise en place du contrôle technique, insistant sur le fait que l'accidentalité a bien été réduite conformément à la demande des instances européennes :

le bilan définitif de l’accidentalité routière pour l’année 2018 publié par le ministère de l’Intérieur montre que la mortalité des motocyclistes a baissé de 6 % par rapport à l’année précédente

Parallèlement, le ministère ne ferme pas totalement la porte à l'instauration d'un contrôle technique en raison justement de ces nuisances environnementales. La question n'a toutefois toujours pas été tranchée définitivement :

Dans le cadre de la transposition de la directive 2014/45/UE, le Gouvernement étudiera la piste de la mise en place d’un contrôle technique pour ces catégories de véhicules.

Voilà un bel exemple de réponse qui n'en apporte justement aucune.

Plus d'infos sur le contrôle technique des deux-roues

Commentaires

pretexte

Ils vont encore lancer le bouchon pour voir si ça mord!!!
A force de le présenter ça finira par passer, par lassitude, par manque de réaction...
N'empêche ils ont trouver un bon prétexte pour le remettre sur pied: le bruit, c'est à la mode. De toute façon illusoire puisque celui qui veut mettra ses chicane ou son pot homologué le jour du contrôle, puis remettra sa fanfare ensuite.
Tout ça pour ça!

28-09-2020 09:39 
malas

Les plus gênants niveau bruit, ce sont les djeuns en vieilles 125 2 temps dans les cités avec leur pot percé ... la quasi totalité de cette population n'a de toute façon pas de formation 125, pas de carte grise, pas d'assurance ... si ils pensent qu'un CT va changer quoi que ce soit ...

28-09-2020 09:58 
D3n1s57

Allez hop, CT comme en Allemagne, le CT le sait très bien que tout le tralala sera remonté après le contrôle et ils s'en tamponnent. Ils ne vérifient que les freins, les feux et les pneus, organes de sécurité, le reste c'est le problème des bleus encore faut il qu'ils s'y connaissent sourire, maintenant il est sûr que si tu vas au CT avec tout tes gadgets, style mini rétro ou tu y vois que dalle ou guidon de peugeot 103ML, ils ne te louperont pas et t'inviteront à repasser clin d'oeil

28-09-2020 10:21 
CLEW

Les entreprises de CT ne veulent pas lâcher le morceau, il y a encore un paquet de fric à se faire sur le dos des citoyens.
Le CT étant obligatoire elles sont assises sur une rente qu'elles veulent voir augmenter

28-09-2020 10:59 
riodji

La réalité est qu'il n'y a quasi plus aucun contrôle des bleus sur le bord des routes, en dehors des opérations coup de poing: sortie de boite, alcool, vitesse, départ en vacances...
Comme il n'y plus la crainte des bleus, l'état s'en remet aux contrôles périodiques privés cqfd.

Habitant en zone urbaines, il est clair que le bruits des pots déchicanes des scoots et motos est pénible en général voir insupportables aux heures tardives. Comme aucun bleus ne s'en préoccupe efficacement, c'est du pain béni pour les pro CT.
et les motards respectables payeront :(

28-09-2020 12:43 
Picabia

Une rente? Non une super rente, bien que voyant certains véhicules rouler je me demande si le contrôle technique est à jour.
Je vois pas mal de camionnettes d'artisans ou de pseudos artisans peu aptes à passer le contrôle.
De toute façon les pouvoirs publics nous ont dans le collimateur depuis longtemps, aussi parfois de notre faute, donc cela ne changera pas

28-09-2020 12:43 
D3n1s57

CT en France, très facile , une carte grise suffit sourire

28-09-2020 13:05 
kenny33

En fait le point le plus sensible sur les 2RM dans le contrôle technique ce n'est pas tant pour l'accidentologie mais pour la multitude des pots trafiqués qui polluent sonorement (et pas forcément que) nos ville.

On va finir par payer collectivement le comportement de quelques uns...

28-09-2020 14:00 
KPOK

Oui, c'est la faute à tous ceux qui ont des pots Akrapopouêt.
Bon. Moi j'en ai un. Mais c'est pas pareil.

28-09-2020 15:06 
pretexte

Déjà interdire les tubes creux sur les Harley, on ne s'en portera que mieux. Ah oui on dit pots stage 2 ou 3 ou 4 je crois c'est pas pareil, c'est homologué mais USA non?
Il suffit que 2 ou 3 Harley passe pour qu'on se croit sur les piste de Roissy CDG

28-09-2020 15:47 
D3n1s57

Un tracteur fait autant de bruit mais est beaucoup plus utile sourire

28-09-2020 17:39 
Christophe VIEVILLE

Le contrôle fait partie et une partie intégrante de la formation pour le précieux sésame. MERCI a tous les moniteurs qui nous ont tous expliqué l'importance des gestes avant même de commencer la formation. Le contrôle fait parti de la vie de tous les motards qui montent sur une machine, et les quelques motards que je connais, pratique le contrôle à l'ensemble des véhicules qu'ils ont entre leurs mains. Déformation pas où professionnel ? Je pense pas, c'est du bon sens. Donc payer un CT pour faire ce que nous faisons tous, c'est NON! RDV aux manifs pour défendre nos droits

28-09-2020 20:48 
L'iguane

Va falloir le ressortir...

[attachment 34661 ctm44ko4.jpg]

28-09-2020 23:04 
Picabia

Stage 1, 2 ou 3 ne veut pas dire automatiquement pot "casse oreilles" Pretexte, il suffit d'investir dans un pot HOMOLOGUE, mais voilà c'est plus cher. Le phénomène est résolument le même pour tout type de moto et pas spécialement les Harley. Seulement une ligne homologuée complète vaut entre 2000 et 3000 euros selon le modèle de moto.
D'autre part le pot ne sert pas seulement à extraire les gaz brulés, il participe à l'équilibre des pressions et des fluides.
Le bruit n'induit pas plus de puissance

29-09-2020 00:09 
pretexte

pas plus de bruit, pas plus de chevaux!"il participe à l'équilibre des pressions et des fluides"? Dans ce cas il faut laisser celui d'origine qui fait très bien son job, qui est réglementaire et adapté par le constructeur à la moto. Et en plus tu fais des économies....

29-09-2020 09:36 
AnKoR

Théoriquement, un CT ne fera pas de mal à certains et pour un véhicule neuf tu repasses tous les ans chez le concessionnaire face à la garantie constructeur donc tu le fais au passage.
Dans les autres cas, soit une majorité et les véhicules qui ont passé la garantie, tu cherches le faible pourcentage qui ne devraient pas rouler ainsi.

Mais en pratique :

1) limiter à 1h les contrôles + paperasse face au coût financier , non-nécessaire si garantie constructeur en cours.

2) quels critères mettre ? Une chaîne qui peut encore faire les 3000km annuels, idem pour les plaquettes, un pneu merdique à mi-vie, etc
Ces défaillances ne concernent que 0,5% des accidents donc, même si je pense qu'une minorité néglige son utilitaire, OSEF.
En outre, déjà pour les voitures les CT sont parfois facultatifs, autant pour les 2RM cela ne va encore s'appliquer que pour les gens honnêtes et qui ont d'autres soucis dans leur vie active.

3) pour le bruit, cela ne justifie un CT autre que sur un critère de bruit.
Problème de bruit = contrôle du bruit inopiné
+ radars méduse (au moins ceux-là servent une vraie cause, la gène et ne s'applique pas qu'aux 2RM)

=> le CT ne se justifie pas et n'est pas applicable.
Si les solutions disponibles ne leur conviennent pas, qu'ils expliquent pourquoi et qu'ils proposent une meilleure plutôt de se raccrocher à une mauvaise qui existe déjà ailleurs (de l'imagination les gars !).
Consultation constructeurs & assureurs si vous n'avez pas d'idées ? Et au passage parlez à ces derniers du peu d'intérêt qu'ils portent à l'équipement du pilote dans leurs coûts et garanties.

29-09-2020 10:10 
aximum

Y en a marre de toutes ces réglementations tatillonnes, je fais ce que je veux dans la mesure de la discrétion permise. Pas vu, pas pris. Pris pendu.

29-09-2020 10:37 
pretexte

un contrôle technique quand les 2 roues font une moyenne annuelle de 4000km!!! Pourquoi pas si c'est tout les 10 ans.

29-09-2020 11:35 
Picabia

Je pense que nos législateurs sont encore dans les vieux schémas d'il y a 40 ans, depuis la sécurité passive s'est considérablement améliorée au contact de l'automobile.
Ces groupes ont un quasi monopole et le marché automobile est a maturité, voire déclinant avec les nouvelles mesures, donc il faut trouver de nouveaux débouchés. Qui sont les actionnaires?

29-09-2020 12:35 
damthemad

dans mon immeuble, il y a un jeune trou du cul avec un scooter au pot trafiqué qui casse les oreilles et les c......s dès qu'il entre ou sort sa chiotte. ça me démange de descendre une nuit dans le parking pour découper son pot au coupe boulon...

après, il y a un trou du cul en Harley full barouff qui se gare dans un box dans la rue par loin et laisse chauffer sa merde en réveillant tout le quartier. plus complié, va falloir acheter un lance roquette dans une cité du 93 pour régler le problème

comme quoi le bruit de quelques pénibles ça peut rendre dingue

29-09-2020 12:46 
Peterpan

Y a un deuxième trou du cul qui en tant que 1er ministre instaure le 80 ..et une fois démis de ses fonctions signe un contrat chez Atos !

..comme quoi la discrétion, comme le bruit , peut rendre dingue parfois les autres citoyens ! clin d'oeil

29-09-2020 16:03 
 

Connectez-vous pour réagirOu inscrivez-vous