english

Une borne de recharge pour faire le plein d'électricité en 15 minutes

Le groupe ABB dévoile son chargeur Terra 360 de 360 kW

Des infrastructures déployées en Europe dès 2022

Une borne pour faire le plein d'électricité en 15 minutes - Crédit photo : ABBSpécialisé dans le développement des infrastructures de recharge pour les véhicules électriques, le groupe ABB vient de présenter une nouvelle génération de chargeur promettant la recharge "la plus rapide du marché". Avec sa borne Terra 360, la société promet ainsi de recharger n'importe quel véhicule électrique en l'espace de 15 minutes.

On ne connait pas forcément son nom, mais pourtant le groupe ABB est un des précurseurs de la recharge électrique, officiant sur ce marché depuis 2010. Il compte aujourd'hui pas moins de 460.000 chargeurs à travers le monde, notamment ceux de Ionity et Electrify America.

La société suisse vise désormais à étendre les capacités des infrastructures de recharge grâce à sa nouvelle génération de borne capable de délivrer jusqu'à 360 kW de puissance. La Terra 360, qui porte donc bien son nom, serait ainsi en mesure de recharger intégralement n'importe quel véhicule électrique en moins d'un quart d'heure, pour peu que celui-ci soit compatible avec la recharge rapide. Chaque borne peut accueillir jusqu'à quatre véhicules simultanément.

Frank Muehlon, président de la division ABB E-mobility :

Avec les gouvernements du monde entier rédigeant des lois favorisant les véhicules électriques et les réseaux de recharge afin de lutter contre le changement climatique, la demande d'infrastructures de recharge de VE, en particulier de stations de recharge rapides, pratiques et faciles à utiliser, est plus forte que jamais. La Terra 360, avec des options de recharge qui répondent à une variété de besoins, est la clé pour répondre à cette demande et accélérer l'adoption de l’E-mobilité au niveau mondial.

Il ne sera pas nécessaire d'attendre des années avant de voir la Terra 360 être mise en pratique puisqu'ABB annonce un lancement dans le courant de l'année prochaine en Europe, puis aux États-Unis, en Amérique du Sud et dans la région Asie-Pacifique. La borne se veut également simple d'utilisation en indiquant l'avancée du processus de charge et le temps restant. La société a aussi développé sa borne pour la rendre accessible aux fauteuils roulants.

Enfin, pour faciliter l'adoption de ces bornes de nouvelle génération par les sociétés, centres commerciaux et autres stations-service, ABB offre la possibilité à ses clients de personnaliser les bornes via un habillage spécifique, des bandes lumineuses à LED ou encore avec l'intégration d'un écran publicitaire de 27 pouces.

Vidéo - Présentation de la borne ABB Terra 360

Plus d'infos sur ABB

Commentaires

KPOK

et les 2.500 éoliennes, on les case où ?

15-10-2021 09:20 
Picabia

Je me pose la question de ce qui pollue le plus, mon diesel de 10 ans et ses 7000 kilomètres annuels ou une centrale à charbon pour produire l'électricité à une moto estampillée "propre"
ABB peut peut être résoudre le problème de l'électrique avec sa recharge rapide donc son autonomie.
Plus le temps de recharge sera court, plus l'intérêt sera croissant.
Quant au sujet de la pollution et du recyclage, c'est une autre histoire.

15-10-2021 13:51 
inextenza

Citation
KPOK
et les 2.500 éoliennes, on les case où ?

Sur les casques de ces motards délinquants de la routes



cool

15-10-2021 14:16 
anguille37

C'est beau l'électrique, tous les soldats du monde autour d'une borne pour recharger leurs véhicules avant de se tirer dessus... Le thermique a encore de beaux jours. Sauf à se déplacer en nucléaire, demandez aux australiens.

15-10-2021 15:48 
Sky

Le thermique c'est le bouc émissaire du monde actuel car sa mort annoncée va relancer l’économie des puissances occidentales en déclin et faire exploser l'énergie électrique dans le monde entier, voila tout est dit.
Le reste c'est du bla bla, peut importe que ça pollue et que l'on dètruise des millions de véhicules en bon état de fonctionnement que l'on ne pourra pas recycler, le principal est de relancer la machine économique dont les écolos et les bobos suivent le train en marche.
Donc l'électrique s'impose petit à petit difficilement pour les motards habitués au thermique qui bat à 2 temps ou 4 temps.
Je suis le premier à pester contre ce cycle imposé pour la survie des économies.
Une reconversion à prévoir pour les nostalgiques du thermique avec l’enterrement du carburant de synthèse non polluant avant sa mise sur le marché.
Bientôt nos beaux véhicules seront sous des cloches de verre, heureusement i nous reste encore quelques beaux jours d’ici la couverture entière de la terre avec des chargeurs électriques!

16-10-2021 13:40 
Picabia

Sky c'est valable pour l'Europe ou les Etats Unis, je peux te dire que dans certains pays le thermique a encore de beaux jours devant lui.
Les voitures finiront comme c'est déjà le cas en Afrique où ils sont moins scrupuleux.
Je ne sais pas si les puissances occidentales en profiteront beaucoup plus quand je vois la progression industrielle en Asie et la production des batteries, il nous restera le recyclage des batteries fabriquées là bas et que nous aurons achetées.
L'essence est une petite partie de l'utilisation du pétrole.

16-10-2021 16:18 
Picabia

Si nous faisons le bilan pollution malgré nos diesels et nos déplacements quasi obligatoires, il est en faveur de la campagne, moins de monde, moins de concentration, moins de démographie.
La concentration humaine est un facteur de pollution bien plus grand.

16-10-2021 16:23 
piblokto

"Une borne pour faire le plein d'électricité en 15 minutes", d'accord, mais avec ce plein on fait combien de bornes ?

16-10-2021 19:40 
aximum

15 minutes le temps de tirer un coup

de jus

Mais qu'ai je, qu' ai je

16-10-2021 21:25 
Nico738

Une moto électrique actuelle style Zero c'est 320 bornes d'autonomie. Mettons 250 pour être plus réaliste. Soit 4 heures de petites routes de montagnes avant de devoir recharger (actuellement en 40 minutes, le temps de manger, bientôt 15 minutes) sur les chargeurs présents dans la quasi-totalité des petits villages, bien plus facile à trouver que les stations services. Et hop on repart pour 4h.

Le temps de recharge et l'autonomie ne sont plus des problèmes pour l'électrique depuis longtemps, il doit y avoir moins de 1% des motards qui roulent autant dans une journée.

Le seul problème c'est le prix...

18-10-2021 16:28 
dante

Citation
Nico738
Une moto électrique actuelle style Zero c'est 320 bornes d'autonomie. Mettons 250 pour être plus réaliste. Soit 4 heures de petites routes de montagnes avant de devoir recharger (actuellement en 40 minutes, le temps de manger, bientôt 15 minutes) sur les chargeurs présents dans la quasi-totalité des petits villages, bien plus facile à trouver que les stations services. Et hop on repart pour 4h.

Le temps de recharge et l'autonomie ne sont plus des problèmes pour l'électrique depuis longtemps, il doit y avoir moins de 1% des motards qui roulent autant dans une journée.

Le seul problème c'est le prix...

L'autonomie réaliste c'est plutôt 120 à 150 km avant une charge sur route:

[www.youtube.com]

Il a fait 3132 km avec 26 charges, soit 120 km par charge.

18-10-2021 17:22 
L'iguane

Plus de 16 heures passées à attendre que la moto refasse son plein...
Sur un périple de 3.000 et qques bornes, c'est loin d'être négligeable.

18-10-2021 23:23 
Charlie_41

Et encore était-il tout seul. Un groupe de 3-4 bécanes, même avec des "pleins" de 15 minutes chacun, c'est la mort...

19-10-2021 00:15 
Sky

Le choix de l’électrique ne dépend pas uniquement de l’autonomie mias aussi du prix du véhicule subventionné par les états pour combien de temps ?
L’électricité gratuite aujourd’hui pour attirer les alouettes ne va durer plusieurs saisons, passer le temps du thermique elle va grimper en flèche, même exploser
Il faut aussi disposer de terres rares suffisantes pour fabriquer des batteries pour la terre entière ?
Le temps nécessaire pour installer un réseau de stations de recharges identique à celui des stations service d’essence actuel,qui a pris plus d’un siècle !
Disposer de sources d’énergie électrique plus importantes très rapidement à moindre coût donc augmenter la part du nucléaire et ses déchets enfouis pour 3.000 ans pour les générations futures!
Fabriquer des véhicules très lourds, coûteux à l’achat, irréparables en cas d’accident
Un recyclage des batteries qui deviennentt chaque plus propres qu’hier, certainement pas pour tout le monde
On évite de parler du recyclage des véhicules électriques qui fache, Autolib ?
Le véhicule électrique n’a du sens que pour de petits véhicules électriques pour de courts et petits déplacements, vélos, trottinettes, scooters , bref fantastique pour les métropoles, les grandes villes
Pour la campagne c’est un non sens économique et écologique.
La moto a donc encore de beaux jours hors des métropoles saturées par son manque d’espace et sa surpopulation !

19-10-2021 00:20 
Aphilas

Autant l'autonomie (à moitié un problème si on a un réseau de recharge rapide), le temps de recharge pour les motos et le prix surtout sont de vrais arguments autant les arguments de @Sky sont un bon exemple de fausses informations...

L'électricité gratuite : non, elle est taxée et de manière importante. La seule chose qui fait la différence dans le coût, c'est l'efficience du véhicule. Un véhicule thermique qui ferait du 1,5 au 100kms ne couterait pas plus cher qu'une électrique.

Les terres rares dans les batteries : il n'y en a pas. Le lithium, nickel, cobalt, manganèse ne sont pas des terres. Certains moteurs électriques en utilisent mais on peut faire des moteurs sans (cf. la Zoe) et accessoirement, on trouve des terres rares en quantité non négligeables dans l'ensemble des catalyseurs de VT (ça ne semble poser de problème à personne là).

Le réseau de recharge : la Norvège est en train de finaliser cette transition, l'Allemagne depuis qu'elle a imposé l'installation de bornes rapides dans les stations essence voit son réseau se développer à vitesse grand V. En France, cela change (il suffit de comparer le réseau de charge rapide en 2019 et maintenant), mais on est les rois de l'administratif à ce niveau, plutôt que de faire des lois simples et efficaces. Mais la situation évolue.

Pénurie d'électricité : actuellement, la majorité des véhicules rechargent la nuit lorsque la consommation est la plus faible... donc ce n'est pas un problème à court et moyen terme. Il faut le planifier mais ça n'a rien d'infaisable (on a bien construit 50 réacteurs nucléaires en 15 ans dans les années 80...).

Les déchets nucléaires, oui, les déchets sont problématiques pendant 1000 ans. En terme de volume pour la France, 50 ans de déchets représentent 10 piscines olympiques de ce type de déchets. Le CO2 rejeté dans l'atmosphère (compté actuellement en milliards de tonnes, c'est 10000 ans pendant lesquels cela a un impact sur le climat.

Les véhicules très lourds : parce qu'un véhicule thermique lourd dont l'avant est complètement embouti ou plié en deux, c'est réparé dans les faits...?

Les autolib : Boloré a récupéré les batteries de l'ensemble de ses véhicules qui ne peuvent plus rouler et les stockent dans ses usines pour soit les réutiliser soit les recycler. On parle de quoi donc?

Le voitures électriques en ville et pas en campagne : c'est bien l'inverse qui a le plus de sens!! La majorité des VE vendus ont maintenant 200kms minimum d'autonomie (une petite e-Up a 260kms sur route nationale). En ville, cela n'a aucun intérêt et c'est d'ailleurs les VAE que l'on voit se développer et qui fait sens. A la campagne et en péri-urbain, où les gens ont généralement en pavillon et pas en appartement, c'est ce qu'il y a de plus pratique. On fait, en étant large, ses 150kms de route (3x plus que la moyenne) sur la journée et le soir on peut recharger dans son garage (ce que les gens en ville ne peuvent pas faire). Et au pire on garde une veille thermique pour faire les 3 voyages de plus de 500kms par an. Et économiquement, vu le coût de la recharge, c'est tout bénef (pour le moment).

Je peux comprendre qu'on préfère un moteur thermique (enfin certains types de moteur thermique et principalement à moto, parce que dans les voitures, ça n'a déjà plus de caractère) mais faut aussi être objectif sur la situation et ne pas s'enfermer dans ses biais de confirmation parce qu'on aime pas le changement dans lequel va la société (pour qq raisons que ce soit).

On peut apprécier les motos à moteur thermique tout en réalisant qu'électrifier notre parc de véhicules (tout type confondu) n'est ptet pas une mauvaise idée pour la pollution des villes et pour notre impact sur le climat, impact qui commence déjà à nous revenir dans les dents.

19-10-2021 08:36 
Godzilla

Citation
Aphilas

Le voitures électriques en ville et pas en campagne : c'est bien l'inverse qui a le plus de sens!! La majorité des VE vendus ont maintenant 200kms minimum d'autonomie (une petite e-Up a 260kms sur route nationale). En ville, cela n'a aucun intérêt et c'est d'ailleurs les VAE que l'on voit se développer et qui fait sens. A la campagne et en péri-urbain, où les gens ont généralement en pavillon et pas en appartement, c'est ce qu'il y a de plus pratique. On fait, en étant large, ses 150kms de route (3x plus que la moyenne) sur la journée et le soir on peut recharger dans son garage (ce que les gens en ville ne peuvent pas faire). Et au pire on garde une veille thermique pour faire les 3 voyages de plus de 500kms par an. Et économiquement, vu le coût de la recharge, c'est tout bénef (pour le moment).



Pas du tout, 150/200km d'autonomie ça reste ridicule à la campagne, et même si on habite comme moi à 20km de la ville.

On ne fait pas que du boulot-dodo, et je n'ai pas le temps d'attendre que Titine veuille bien se recharger quand j'en ai besoin.
(Je conseille la lecture du dossier de Marianne de la semaine dernière sur les déserts médicaux par exemple et du chemin qu'il faut faire pour se soigner, par exemple).

Tout le monde a ses idées reçues et aime bien penser pour les autres.
Ce qui est pratique et pas trop cher est utilisé, sinon les gens ne le prennent pas.


Pour le recyclage des batteries, je renvoie au commentaire (l'an dernier) d'un personnel d'une usine de recyclage : "Pour le moment, on ne sait pas faire."
Ils ne recyclent qu'une partie des batteries. Ca reste un probleme.
Et si le dit probleme est géré comme les déchets triés, ça promet.

19-10-2021 09:44 
Aphilas

Peut être que pour vous, ce n’est pas adapté à votre situation.

Les chiffres de vente et ce qu’en disent les acheteurs semblent néanmoins ne pas correspondre à votre situation :
[www.bfmtv.com]

C’est pas forcément le plus qualitatif mais c’est toujours mieux qu’un échantillon de un.

19-10-2021 22:07 
Charlie_41

Une différence notable entre ville et "campagne" : les foyers urbains sont moins nombreux à avoir plusieurs voitures, alors qu'en campagne ils ont majoritairement (pour plus des 2/3) au moins 2 véhicules dont un "à grand rayon d'action".
Pour le second, l'électrique est effectivement aujourd'hui une option, ce n'était pas le cas il y a 2 ans.

19-10-2021 23:10 
Sky

A vous lire le véhicule électrique c’est le Nirvana car c’est écologique et propre, tant mieux pour vous serez heureux à la ville à la campagne.
D'ailleurs hier notre Gouvernement à déterrer 100 Milliards pour arroser la France de centrales nucléaires, enfin la campagne pas Paris zone protégée des bobos!
Bah oui, ce n’est pas les éoliennes qui vont fournir l’énergie électrique suffisante pour alimenter le parc national des véhicules électriques, faut revenir sur terre.
Je sens que les communes de France vont se precipiter pour les avoir sur leur territoire et satisfaire leurs élécteurs fiers et heureux d'utiliser leur véhicule électrique et d'enterrer les déchets nucléaires dans leur sol prés de leurs progénitures.
C'est déjà mieux que de couler 1500 tonnes de béton avec 30 tonnes d'acier pour installer une éolienne avec une durée de vie de 15 ans non recyclable fabriquée en Chine!
Et les motos la dedans elles sont coupables de polluer plus à ecouter les médias, c'est rationnel et incroyable à les écouter donc tout va bien!

20-10-2021 12:22 
Nico738

Non l'électrique c'est pas le Nirvana, il y a des soucis. N'empêche que pour 95% des français qui font boulot dodo et qui habitent à moins de 50 bornes de leur boulot, c'est exactement ce dont ils ont besoin. L'autonomie de plus de 150 bornes ça ne sert définitivement à rien, une recharge en moins de 12h non plus pour la très grosse majorité des français qui n'utilisent leurs seconde voiture que pour le boulot dodo.

Et sur son cycle de vie, l'électrique polluera en moyenne moins (moins de CO2, moins de particules fines) qu'une seconde voiture thermique. Le recyclage des batteries n'étant pas un vrai problème, les filières se mettant en place.

A noté que j'ai bien parlé du remplacement de la seconde voiture des familles périurbaines et rurales.

Mais b***el, une Zoe c'est 32 500¤ ! Ok il y a quelques primes, mais ma seconde voiture c'est une Clio qui vaut 2000¤. Il y a un énorme soucis d'accessibilité, c'est trop cher !

Pour les motos, le kilométrage moyen du français c'est 3000km par an, donc en gros le motard moyen roule 100 km les weekends où il fait beau.

Clairement, pour les motos comme pour les bagnoles, l'autonomie et le temps de charge on s'en tape. Après il y a toujours des gens qui osent le "oui mais moi je roule plus...". Oui mais non on s'en fout en fait, on parle pas des repairiens qui roulent plus que la moyenne, on parle du motard lambda. Si 90% des motards changent pour de l'électrique, ça fera déjà du bien à la qualité de l'air, et pour 90% des motards dès aujourd'hui l'électrique n'est pas un problème en terme d'autonomie ou de temps de recharge.

Mais là pareil, le soucis c'est le prix ! Entre une Zero à 23 000¤ et une Hornet à 2000¤, pour un véhicule sorti quelques weekends par an, il n'y a pas photo !

20-10-2021 14:21 
Godzilla

Citation
Nico738
Non l'électrique c'est pas le Nirvana, il y a des soucis. N'empêche que pour 95% des français qui font boulot dodo et qui habitent à moins de 50 bornes de leur boulot, c'est exactement ce dont ils ont besoin.


Non, encore une fois, ce n'est pas exactement ce dont ils ont besoin.
Sauf si on ne fait QUE le boulot-dodo, avec de quoi charger sur place, ce qui n'est pas évident.

Faire un détour, aller chercher les gosses à l'école, aller à un rendez-vous, passer faire les courses, tout ça après le travail (ou avant), ça multiplie les km du trajet boulot-dodo.
En deuxième ou troisième voiture du foyer, nickel une caisse électrique, pourquoi pas (et encore, ça disqualifie la plupart des foyers monoparentaux, ceux à revenus faibles, et même moins faibles)...

Sans parler d'un imprévu. Ah mais je peux pas prendre la caisse, elle est pas encore chargée... Bref.


Pour la moto, se faire une petite balade puis chercher une borne, attendre que ça charge pour rentrer, je ne pense pas que ce soit l'idéal de la promenade moto du motard lambda. En tout cas, je n'en connais pas.
Je pense aussi que comme pour la voiture, autonomie et chargement sont bel et bien deux gros problemes.


Par contre, si, le recyclage des batteries est bel et bien toujours un problème, vu qu'actuellement on ne sait pas encore faire, ou seulement en partie.
Ce n'est pas parce qu'on suppose qu'on va bientôt savoir faire que ce sera effectivement le cas. On frôle la pensée magique pour ça.
En plus, si économiquement ça ne vaut pas le coup ce recyclage, on sait très bien ce qui va se passer.


Cette impression qu'on nous survend à tout prix et à marche forcée ces véhicules électriques est d'autant plus agaçante que l'écrasante majorité des français n'en ont ni l'usage ni les moyens.

Et, tiens, on se pose la question de l'occasion? Qui voudra d'une caisse électrique aux batteries usagées?

20-10-2021 22:22 
 

Connectez-vous pour réagirOu inscrivez-vous

dafy