english

Où recharger son véhicule électrique ?

Types de bornes, coût de la recharge et localisation

43.700 points de recharge publics, 612.000 en comptant les particuliers en 2021

Avoir un deux-roues électrique c'est bien, mais pouvoir le recharger c'est encore mieux. Et il faut bien reconnaître que ce n'est pas toujours facile de trouver des prises ou bornes de recharge selon l'endroit où l'on se trouve.

Où recharger son véhicule électrique ?
Où recharger son véhicule électrique ?

Le réseau de recharge en France

Le réseau de recharge des véhicules électrique sur le territoire prend peu à peu son essor. Ainsi, si on dénombrait seulement 12.000 zones de recharges et 55.000 prises en 2017, la situation s'est nettement accélérée depuis avec plus de 45.000 points de recharges et même 612.000 en tenant compte des zones privées comme les wallbox installées chez les particuliers mais qui ne peuvent donc pas être utilisées comme bon vous semble. Cela reste au final encore peu par rapport à l'objectif des 100.000 points de charge publics fin 2021. Pour autant, la France compte désormais plus de 4000 bornes haute et très haute puissance (2.700 points de charge ont une puissance supérieure à 50 kW et 1.100 ont une puissance supérieure à 150 kW) qui permettent une recharge en moins de 20 minutes.

Le rechargement sur prise domestique reste encore la méthode la plus utilisée, par 95% des utilisateurs de véhicule électrique. Si l'on souhaite recharger chez soi, il est aussi possible de délaisser ses prises domestiques en installant une wallbox. Cette dernière offre plus de sécurité et surtout des temps de charge réduits, en doublant la puissance possible (de 8A à 16A). On notera que la recharge de scooters équivalent 50 cm3 font souvent appel à simplement du 3A. L'inconvénient est que ce type de dispositif représente un investissement supplémentaire puisqu'il faut compter entre 500 € et 1.500 € environ pour l'acquisition de la wallbox et son installation. Toutefois, l'Etat permet de réduire ce tarif par un Crédit d'Impôt Transition Energétique de 30 %.

La loi de transition énergétique prévoit 7 millions de bornes de recharge électriques d’ici 2030 et celles-ci vont donc se généraliser de plus en plus. Et on commence à voir les premières stations services se transformer en stations 100% électriques (Paris la Défense).

Borne électrique
Borne électrique

Charge lente, normale, accélérée ou rapide ?

On parle beaucoup de charge électrique. Mais sous ce terme générique, il y a plusieurs cas, permettant globalement de faire varier le temps de charge entre 30 minutes et une nuit !

C'est la norme électrique NF EN 61851-1 qui définit les usages du système de charge pour les véhicules électriques, classés selon 4 modes afin de fournir une charge lente, normale, accélérée ou rapide. Chacun de ces modes détermine une installation électrique spécifique avec une prise de courant adaptée.

Les modes 1 et 2 passent par une prise de courant alternatif de 16A et peut charger jusqu'en 3 kW. Le mode 3 passe par du courant alternatif monophasé ou triphasé et permet une recharge normale ou accélérée en étant capable de grimper à 22 kW. Le mode 4 passe par du courant continu et permet une charge rapide à 50 kW (voire jusqu'à 150 kW).

Temps de recharge

Les bornes de charge rapide peuvent effectuer une charge à 80% en 30 minutes. Une borne normale permet une recharge entre 4 et 8h. Chez soi, pour une voiture, il faut souvent plus de 10 heures et environ 6h pour une moto. Ce temps de charge est quasi identique pour les scooters, en fonction naturellement de la puissance à la fois de la batterie et du chargeur. Seule exception, les motos Energica qui peuvent se brancher sur des bornes de charge rapide 50 kW (pas chez soi donc) et peuvent théoriquement être rechargées en 25 mn à 80% (dans la réalité, le temps de charge complet est plus proche d'une heure).

Porsche a toutefois annoncé une borne de recharge rapide en 19 minutes avec une puissance théorique de 350 kW.

Temps de charge moto électrique
Temps de charge moto électrique

Coût de la recharge

Lorsque vous rechargez à domicile, le coût dépend bien entendu de votre contrat d'électricité et du moment où vous rechargez votre véhicule (heures pleines/creuses). Certains fournisseurs d'énergie proposent également des contrats spécifiques pour les propriétaires de véhicule électrique à l'image d'Engie et de son offre Elec'Car. Le coût moyen de charge aux 100 km tourne autour de 1.5 euros. Le prix du kWh est de 0.1558 € chez EDF (0.1360 € en heure creuse).

Voie publique, restaurants, hôtels, parking, hypermarchés... on peut désormais trouver des bornes en libre accès un peu partout, mais l'accès à ces dernières varie énormément.

Si l'on peut trouver des bornes entièrement gratuites, ces dernières sont essentiellement implantés par les grandes enseignes de centres commerciaux qui voient là l'occasion d'inciter les propriétaires de véhicules électriques à fréquenter leur magasin.

C'est également le cas pour certains propriétaires de véhicules électriques, notamment chez Tesla qui offrait à ses début un crédit de charge illimité sur son réseau propre.

Pour le reste, il faut la plupart du temps payer. A ce titre, les modes de paiement et les tarifs sont extrêmement variables d'un opérateur à l'autre.

Il existe ainsi trois façons principales de régler son rechargement : avec un badge d'accès spécifique au réseau concerné (et il en existe plusieurs), par l'utilisation d'une carte - payante (20 euros chaque en général) - permettant l'accès à plusieurs réseaux (comme Chargemap), par l'utilisation d'une application mobile, par l'utilisation de SMS ou d'un serveur vocal ou encore par carte bancaire, bien que ce dernier cas soit assez rare.

Ainsi pour être sûr de pouvoir payer au meilleur prix, il est conseillé d'acheter plusieurs cartes de ce type, surtout du fait qu'une charge est toujours moins chère chez un opérateur spécifique, plutôt qu'en utilisant une carte plus générique donnant accès à plusieurs réseaux. Du coup, la majorité des utilisateurs de véhicules électriques ont toujours plusieurs cartes différentes dans leur poche.

A l'inverse des autres pays européens, la France a interdit aux opérateurs de facturer la recharge au kWh consommé. C'est donc au temps passé que l'on paie sa recharge. Ce point est une aberration pour les motos électriques qui rechargent globalement plus lentement avec une puissance moindre par rapport à une voiture. Si en 2017, cela coûtait entre 0,15 € et 1 € pour 15 minutes de charge, on est désormais passé à un coût à la minute, avec un surcoût additionnel quand on dépasse une heure de charge (afin d'éviter les voitures ventouses monopolisant des bornes une nuit entière). Le plein est ainsi passé de 8 euros à 75 euros chez Ionity à titre d'exemple en 2020. Et il n'est pas rare de payer le plein 20 euros.

On rêve du coup des temps heureux des premières recharges gratuites quand on avait un abonnement Autolib et même quand c'était ensuite passé à 1 euro l'heure ensuite.

Charge rapide dans station service 100% électrique
Charge rapide dans station service 100% électrique

Dans tous les cas, vous utiliserez plusieurs cartes et pass pour gérer et payer vos recharges électriques.

Trouver sa borne

Si dans les grandes villes on trouve de nombreuses bornes de recharge et que l'on commence à en trouver sur certaines aires d'autoroutes (164 en septembre 2021), la situation peut se compliquer dès que l'on se déplace ou que l'on habite dans des zones plus rurales. A ceci s'ajoute la contrainte du type de borne, car il en existe plusieurs et chaque véhicule ne peut pas se brancher sur n'importe quelle borne en fonction de son connecteur et de la prise concernée (Type 1, Type 2, CHAdeMO, Combo2 ...).

Le gouvernement a mis en place une carte interactive qui permet de trouver sa borne de recharge. Mais ce Répertoire National des IRVE dont on peut retrouver les indications sur le site Bison Fûté reste assez limité puisqu'il ne recense qu'une partie des bornes.

On retrouve également des cartes de localisation plus complètes, accessibles par Internet ou via une application mobile, qui permettent de trouver sa borne en fonction de la puissance de charge (3, 7, 18, 43, 100, 350 kW), du type de prise/connecteur ou encore du véhicule. C'est notamment le cas de ChargeMap qui présente une cartographie très complète pour la France, mais aussi pour l'Europe.

Parallèlement, des cartes plus spécifiques existent au niveau départemental et régional ou pour chaque opérateur. On peut ainsi retrouver les stations d'auto-partages Autolib' de Bolloré, le réseau Belib' ou encore les bornes sur les sites des Syndicats Départementaux des Energies. Le constructeur Renault propose également une carte complète pour le réseau français.

Mais le problème aujourd'hui vient également du nombre de points de charge qui ne fonctionnent plus. Certaines applications communautaires qui recensent près d'un million d'utilisateurs indiquent ainsi si la borne a été utilisée dernièrement et donc si son emplacement sert ou non à quelque chose. Cela ne sert en effet pas à grand chose d'arriver sur une borne qui se révèle hors service, surtout quand c'est la seule du coin et que vous avez déjà fait un détour pour y arriver.

Charge rapide sur borne 50 kW sur autoroute
Charge rapide sur borne 50 kW sur autoroute

La carte des points de charge

Plus d'infos sur le rechargement des véhicules électriques

Commentaires

tsointsoin

Dossier pile poile en même temps que les nouvelles vidéos de Lolo Cochet :

[www.youtube.com]

Défis électrique

26-12-2017 13:08 
TOM

Géniale la vidéo de Lolo.

C'est trés instructif et ça me confirme que j'ai pas envie de ce truc...

26-12-2017 23:50 
 

Connectez-vous pour réagirOu inscrivez-vous