english

Pass, badges et cartes pour la recharge électrique

Quels badges utiliser pour accéder aux bornes de recharge sur le réseau public

Izivia, Chargemap, Freshmile, KiWhiPass, NewMotion...

Lorsque l'on roule en électrique, la question de la recharge intervient plus fréquemment que celle de faire le plein avec un véhicule à moteur thermique et encore à moto. Et comme la technologie est encore assez récente, le réseau public est nettement moins bien fourni que celui des stations-service, même si on a vu une station service 100% thermique devenir une station service 100% électrique à Paris la Défense.

Recharge électrique
Recharge électrique

Pour ne rien arranger, il est également plus compliqué de brancher sa moto électrique ou son scooter sur une borne publique du fait de la multiplication des opérateurs. S'il existe de nombreuses compagnies pour faire le plein d'essence, toutes fonctionnent avec les mêmes pistolets et la méthode de paiement. Une simple carte de crédit suffisant à abreuver sa monture du précieux carburant.

Mais pour l'électrique la démarche est bien différente. Car outre les connecteurs qui peuvent être différents, tous les opérateurs ne permettent pas forcément d'utiliser leur point de charge sans être abonné à leur service...

En effet, toutes les bornes de recharge ne sont pas forcément pourvues d'un terminal de carte bancaire. Quant à la question de régler en espèce, elle tient de l'utopie. Pour certaines bornes, dépourvues de terminal bancaire, il est parfois inscrit un QR code à flasher pour déverrouiller la recharge et régler son rechargement via une application mobile dédiée. Là encore ce n'est pas systématique.

À quoi ça sert ?

Il est donc parfois nécessaire de passer par une carte d'abonnement. Mais il y a plein d'opérateurs de recharge, chaque opérateur proposant sa propre carte. Heureusement, plutôt que de souscrire à un abonnement dédié aux seules bornes d'un opérateur de recharge, il existe aussi des pass de recharge qui donnent accès à différents réseaux et permettent ainsi de rouler en dehors de sa ville ou de son département. Ces pass payants proposés par des "opérateurs de mobilité" fonctionnent grâce à une puce RFID et permettent l'accès aux bornes de recharge de certains réseaux.

Comment ça marche ?

Le badge, qui reprend le classique format carte de crédit, nécessite tout d'abord la création d'un compte, souvent via une application mobile. A l'ouverture du compte, vous donnez souvent une autorisation de débit pour son utilisation future. Autrement dit, vous utilisez la carte et vous êtes débités sur votre carte bleue directement ensuite. Il peut ensuite être utilisé pour débloquer une borne et démarrer la tarification.Dans certains cas, les cartes doivent être créditées avant de pouvoir être utilisées. Pour utiliser une borne, il suffit ainsi de stationner son véhicule et de passer son bagde sur la borne pour déverrouiller la recharge. Lorsque la batterie est pleine, on repasse le bagde pour couper la charge et mettre fin au paiement.

Combien ça coûte ?

Les opérateurs de mobilité proposant ces pass ne sont que des intermédiaires d'accès. Comme ce ne sont pas eux qui fournissent l'électricité, ils ajoutent donc un coût supplémentaire, soit fixe, soit indexé sur le prix de la charge, pour se rémunérer.

Même en étant détenteur d'un pass, il peut donc être plus avantageux de ne pas l'utiliser si la borne permet de payer directement par carte. Il convient quoi qu'il arrive de comparer à chaque fois la tarification de son pass et celle de la borne sans pass pour faire le bon choix.

Le coût de la recharge dépend ensuite de chaque réseau, de la puissance (3 kW - 7 kW -18 kW - 43 kW - 150 kW - 350 kW) et de la durée de charge; sachant qu'il y a souvent une pénalité financière de quelques euros quand on laisse le véhicule en charge plus d'une heure. Et qu'un non-abonné payera plus cher qu'un abonné au réseau. Chez pass pass Hauts de France par exemple, un non-abonné payera 2 euros les 10 minutes, contre 1.50 euro les 10 minutes pour un abonné. Toujours chez pass pass, il y a un plafond de montant par mois pour les abonnés, ce qui se révèle avantageux si on consomme beaucoup.

A titre d'exemple, une charge récente via ChargeMap sur le réseau Corri-Door m'a été facturée 1 euro le kWh (facture exacte de 13.80€ pour 14,200 kWh) et une autre 1.5€ le kWh à la station Total de la Défense et à la même station 1 euro pour seulement 307 Wh, soit plus de 3 euros le kWh.

Coût à la minute, par tranche, par couleur...

En fonction des bornes, on paye à la minute ou par tranche ou palier. Les paliers peuvent être de 10 minutes, 20 minutes ou 24h et tout palier entamé est dû. Et attention, un véhicule branché continue à faire tourner le compteur même si la batterie est pleine, ceci afin de ne pas bloquer une borne.

De nombreuses bornes de recharge proposent différents tarifs "de couleur", la couleur représentant un coût différent. A titre d'exemple chez Alizé, on passe d'un tarif bleu à 0.70€ les 20 mn à un tarif jaune à 2 euros les 24h !

Dans la majorité des cas, la charge est facturée au temps et ne dépend donc pas de la puissance consommée effective. C'est un vrai désavantage pour la moto, qui charge rarement à 50 kW, mais plutôt à 13 kW voire moins et qui sera donc facturée le même prix qu'une voiture.

Pass, badges et cartes pour la recharge électrique
Pass, badges et cartes pour la recharge électrique

Les différents pass de recharge

Chargemap - Le Chargemap pass offre un large accès aux différentes bornes de rechargement puisqu'il revendique une compatibilité avec plus d'une centaine de réseaux accessibles intégralement ou en partie en France et dans toute l'Europe. Ce pass ne nécessite aucun abonnement et ne demande qu'un versement de 19,90 euros à l'inscription. La carte physique est alors envoyée à votre domicile accompagnée d'un petit livret d'explications. Les frais de commissions ne sont par contre pas clairement exprimés, l'application mobile indiquant simplement une tarification globale à la minute ou au kWh. Pour l'anecdote, le fait de payer la carte que l'on reçoit donc chez soi ne permet pas d'utiliser l'application mobile sans publicité (il faut payer en plus 14.99€ / an pour ne plus avoir la pub dans l'application du même nom).

Izivia - C'est le pass proposé par EDF et compatible avec une soixante de réseaux en France et en Europe pour près de 100.000 bornes revendiquées. Ici, Izivia propose plusieurs formules d'abonnement qui donnent accès à différents réseaux. La formule de base, sans abonnement, demande 15 euros à l'inscription. Il existe une formule à 3 € par mois et une à 30 euros par mois qui permettent de réduire les frais d'inscription à 10 euros ainsi que le coût de la tarification à la minute sur le réseau Corri-door. Pour tous les autres réseaux, Izivia ajoute entre 50 centimes et 4,5 euros de frais fixes par recharge, la grande majorité des bornes affichant des frais à 1 euro.

KiWhiPass - Le KiWhiPass regroupe environ 30.000 bornes en France et 70.000 bornes en Europe. Ici, l'opérateur propose deux formules, une avec et l'autre sans abonnement. Sans abonnement, le KiWhiPass demande 19 euros à l'inscription et ajoute 70 centimes d'euro de frais fixe à chaque charge. Avec l'abonnement, les frais d'inscription sont supprimés et les frais fixes réduits de moitié (35 centimes) e, l'échange d'un coût annuel de 24 euros. Cette carte doit être créditée. Il s'agit d'une carte qui est fournie par certains constructeurs de véhicules électriques.

New Motion - Racheté par Shell, le pass NewMotion offre l'accès à un réseau de plus de 200.000 bornes dans 35 pays différents. Il s'agit d'une carte qui est fournie par certains constructeurs de véhicules électriques.

Freshmile - Freshmile revendique l'accès à près de 100.000 bornes de recharge en France et en Europe. Cette carte fonctionne sans abonnement, après une inscription à 4,99 euros, avec une application mobile. Les frais de commission sont les mêmes sur tous les réseaux européens avec 19 centimes par kWh, ou 1 centime par minute sur les bornes standard et 22 centimes/min sur les bornes rapides.

Alizé - Pass de recharge de Bouygues Energies & Service, Alizé permet d'accéder via une application mobile ou un badge au réseau de borne de Bouygues et d'un certain nombre de réseaux partenaires. Relativement limité avec environ 4.000 bornes en France, le réseau est accessible via un abonnement payant dont le tarif varie en fonction des réseaux souscrits. Il est également possible de l'utiliser sans abonnement moyennant des frais supplémentaires. Utile pour ceux qui ne sortent pas de leur région et qui savent déjà quel réseau ils vont utiliser.

Il y a plein d'autres pass et cartes, parfois limités à une ville ou une région comme le PasPass électrique dans les Hauts-de-France (accès à 323 bornes). Il faut donc bien se renseigner pour ne payer trop cher sa charge... voir arriver à bénéficier d'une borne gratuite (rare mais çà existe aussi). Mais une fois que l'on est habitué à jongler et que l'on connait les ficelles, les astuces, les bonnes applis, cela devient plus facile.

On est clairement aux balbutiements de l'électriques et il manque clairement un standard général pour faciliter la charge et le paiement. Il va falloir attendre encore quelques années pour que le marché soit mature, avec une bonne répartition des bornes et une simplification des démarches et des paiements.

Bienvenue dans le monde de l'électrique.

Plus d'infos sur la recharge des véhicules électriques

Commentaires

ludo51

Bref une excellente (et dissuasive !) raison de plus pour ne pas rouler en nucléaire ...

29-09-2021 09:25 
inextenza

La vache, je ne me rendais pas compte de ces frais d'abonnement!

Pour les recharges, un collègue me disait qu'il peut y avoir des cas où les bornes municipales sont moins cher que de recharger chez soi. Quand une commune s'équipe, il peut ainsi y avoir des prix préférentiels, et facturation au kW, non au temps passé.

Franchement, tu parles d'une jungle… en plus avec des prix à géométrie variable qu'on découvre à priori qu'au dernier moment. Nos totem de prix d'essence ont de beaux jours devant eux…

29-09-2021 09:52 
AnKoR

Excellent article, fort pratique !

Il est étonnant que l'Europe, en renforcant le développement des bornes de recharge, n'est rien mis dans les circuits pour uniformiser ces stations.
J'ai hâte aussi que les batteries soient uniformisées et mobiles, qu'on puisse trouver des pleines aux stations.
La moto électrique est vraiment intéressante pour un usage 50/125cc.

Pour le dissuasif, je pense que tu peux regarder le réseau des grands constructeurs automobiles et là tu verras un autre niveau.

29-09-2021 10:02 
Kikilltout

Pas le temps d'harmoniser, il faut implanter un max de borne pour se rapprocher (l'atteindre, c'est mort) des objectifs politiques. Quitte à ce que ce soit un grand foutoir !

29-09-2021 12:33 
XPaY

J'ai une moto électrique.

De mon point de vue actuellement le fait de recharger ailleurs que chez soit (ou au travail) n'est pas au point.

Trop compliqué / chère.

Mais pour 99% des trajets l'autonomie de la moto suffit

29-09-2021 13:12 
thom

Ca va dans le sens de ce que je pense depuis longtemps : la voiture / moto électrique, pour des déplacement urbains, ou tant que ce que tu as à rouler te permet de rentrer chez toi sans avoir à recharger, ca va.

Pour voyager, c'est encore très contraignant.

29-09-2021 13:27 
cologny

C'est la que je me dis qu'un bon monopole d'État (ou europeen, tiens, plutôt que s'accorder pour nous foutre un ct a tous..)serait peut-être pas plus mal (remarque vu comme ils font de la m... Sur le reste, y'aurait pas de raison qu'il fasse pas pareil sur des bornes électriques..).

Ils veulent pas développer le truc, clairement..
Pourtant, tout le monde en scoot elec en ville a la place de la caisse, ca passerai mieux qu'en velo pour ceux qui ont de la distance a faire.

29-09-2021 13:38 
anguille37

Casque avec cellules photovoltaïque ou top case avec mini éolienne pour recharger en conduisant, totale autonomie, prix à l'achat reste important mais amorti avec le temps. C'est pas un encouragement pour lâcher le thermique.

29-09-2021 14:25 
Picabia

Déjà le type qui n'est pas trop chaud comme moi, à la campagne, pas convaincu de passer en électrique et qui doit en plus de dépatouiller de ce Meli Mello. Bonjour le frein à l'achat.
J'avoue ne pas y comprendre grand chose et ils nous refont le coup des chargeurs de téléphone. Chacun y va de son truc bidule mais une voiture ou une moto n'est pas un téléphone à 700 balles.
Bienvenue dans le monde de la connerie administrative oui. Au moins avec mon E95 je fais 900 bornes sans me soucier ou 350 quand je suis à bécane.

29-09-2021 14:41 
Jeannot

Confiez un ½uf au capitalisme, il vous dira qu'en faire une vache a coûté la peau du cul.

29-09-2021 14:45 
Peterpan

Citation
thom
Ca va dans le sens de ce que je pense depuis longtemps : la voiture / moto électrique, pour des déplacement urbains, ou tant que ce que tu as à rouler te permet de rentrer chez toi sans avoir à recharger, ca va.

Pour voyager, c'est encore très contraignant.

Je partage cet avis !
On commence à mieux cerner les problèmes et contraintes liés à l électrique !

Mais dans certains cas de figures l électrique peut être une alternative : prenons l exemples d un couple qui possèdent 2 voitures avec un garage ..l une pourrait être électrique et l autre thermique pour voyager ! par exemple !..déjà ça diminuerait presque de moitié la flotte thermique en milieu urbain !

..enfin il reste encore de nombreux progrés à réaliser avant de remplacer tous les moteurs thermiques !

V

29-09-2021 15:16 
Tortue Ninja

Même chose que pour les déplacements lointains en électrique. Il faut encore être quelque peu « croyant ».

Car je ne vois pas pourquoi je devrais perdre du temps à programmer sur une application un trajet que je connais par c½ur...
En thermique, il est très rare que les pompes soient vides. Je peux donc faire mes longs trajets habituels sans trop me casser la tête pour autre chose que l'impact du trafic.

En électrique, il faut se méfier et savoir non seulement où sont les bornes « compatibles », mais aussi celles qui fonctionnent.
Et je n'évoque même pas la disponibilité desdites bornes, ni les éventuels surcoût si l'on est contraint de passer sur tel ou tel autre réseau sur lequel on n'est pas abonné...

Bref, pour MON utilisation, le seul « électrique » viable est l'hybride, qui permet de s'affranchir de ces inconvénients dans la jungle actuelle des bornes de recharge.

Sauf que je n'ai pas encore trouvé de moto hybride. Parce que un réservoir, plus un moteur thermique et son accastillage, plus un moteur électrique, plus ses batteries, cela va avoir du mal à tenir entre deux roues avec les technologies actuelles.
Sauf à créer un engin qui fera passer une Goldwing pour un BMX...

29-09-2021 15:48 
anguille37

Dérèglement climatique, vite le moteur électrique. Problème mondial, agir vite à court ou moyen terme. Tous les constructeurs se mobilisent pour satisfaire politiciens et scientifiques. Le véhicule électrique pour les excentriques devient la norme écologique.
Mais où est la logique si la recharge de la batterie devient problématique en changeant de pays ou de continent. Une norme universelle s'imposant à tous et partout pour simplifier la vie des usagers, à quoi bon dire que le problème est mondial si aucune résolution de l'ONU n'oblige à développer qu'un seul type de chargeur, que tu sois en Chine, en Norvège, en Namibie ou aux Etats-Unis. Le chemin est encore long..

29-09-2021 20:07 
ludo51

@anguille37 , un seul constructeur a su déjouer quasiment tous ces pièges : Tesla..."All over the world" les bornes et chargeurs sont les mêmes !

29-09-2021 23:14 
Goldorak

J'ai deux types de cartes, une pour la ville de Grenoble, qui a voulu son propre réseau de bornes, et il faut bien dire que jusqu'ici elles sont assez régulièrement en panne. C'est normal, la mairie est écolo :)
Une deuxième carte c'est pour les bornes du département : bien entretenues, bien réparties. Je les utilise régulièrement. En cas de panne, elles sont réparées plutôt vite.
Le mieux serait d'avoir un pass universel, mais on n'y est pas encore.
Les abonnements et les coûts, surtout pour une moto, sont minimes. En tout, ça doit même pas me coûter 40 euros par an.

30-09-2021 01:32 
Redge

Citation
anguille37
Casque avec cellules photovoltaïque ou top case avec mini éolienne
Ou l'inverse, histoire d'avoir la classe en plus.

30-09-2021 02:44 
XM

nos chers gouvernants font semblants de ne pas (sa)voir que les véhicules neufs vendus sont majoritairement aujourd'hui effectivement essence/hybride/électriques, mais la majorité des km sont faits par des véhicules diesel qui ont 10 ans en moyenne.
donc pas près de sortir du dialogue de sourds autour des ZFE, bornes de recharge, etc...

30-09-2021 05:57 
dante

C'est encore pire que ce que j'imaginais !

30-09-2021 10:38 
Pierre85

Il va vraiment falloir que les journalistes moto fassent une petite formation "initiation à l'électricité" ! sourire

Ici, ce n'est vraiment pas clair entre kW et kW.h.
La phrase suivante est totalement incompréhensible :

>"C'est un vrai désavantage pour la moto, qui charge rarement à 50 kW, mais plutôt à 13 kW voire moins".

C'est aussi absurde que d'écrire :

> "Cette moto a une bonne autonomie grâce à son réservoir de 6.5 L pour 100 km"

kW = puissance instantanée (Une Honda CB500 fait 35 kW)
kW.h = quantité d'énergie (le réservoir fait 17 litres)

Avec les chiffres fournies (1 Euro pour 1 kW.h), on en conclut qu'une "Zero S 11 kW", qui consomme 7 kW.h pour 100 km sur le réseau secondaire, coûte aussi cher en carburant qu'une moto utilisant 4.5L/100.

Un autre point à prendre en compte : on ne peut pas recharger complètement la batterie après une longue étape, par exemple sur autoroute : il faut attendre qu'elle refroidisse.

V++
Pierre

03-10-2021 19:28 
Lightning

Citation
Pierre85
Il va vraiment falloir que les journalistes moto fassent une petite formation "initiation à l'électricité" ! sourire

Ici, ce n'est vraiment pas clair entre kW et kW.h.
La phrase suivante est totalement incompréhensible :

>"C'est un vrai désavantage pour la moto, qui charge rarement à 50 kW, mais plutôt à 13 kW voire moins".

C'est aussi absurde que d'écrire :

> "Cette moto a une bonne autonomie grâce à son réservoir de 6.5 L pour 100 km"

kW = puissance instantanée (Une Honda CB500 fait 35 kW)
kW.h = quantité d'énergie (le réservoir fait 17 litres)
[...]
Il est tout à fait légitime d'utiliser le kW pour parler de la puissance de recharge puisqu'on transfère bien une énergie en une certaine durée.

Quand tu as une Zoe, tu te fais installer une prise de 7 kW, ça te permet de calculer le temps nécessaire pour recharger complètement ta batterie de 42 kWh (6 heures).

Et tu pourrais aussi bien calculer la puissance de ta pompe à essence : à 1 L/s, tu transfères environ 10 MJ (mécanique après conversion dans le moteur) par seconde et la puissance de la pompe vaut 10 MW.

04-10-2021 09:42 
Lightning

Citation
Lightning
Citation
Pierre85
Il va vraiment falloir que les journalistes moto fassent une petite formation "initiation à l'électricité" ! sourire
[...]
Il est tout à fait légitime d'utiliser le kW pour parler de la puissance de recharge puisqu'on transfère bien une énergie en une certaine durée.

Quand tu as une Zoe, tu te fais installer une prise de 7 kW, ça te permet de calculer le temps nécessaire pour recharger complètement ta batterie de 42 kWh (6 heures).

Et tu pourrais aussi bien calculer la puissance de ta pompe à essence : à 1 L/s, tu transfères environ 10 MJ (mécanique après conversion dans le moteur) par seconde et la puissance de la pompe vaut 10 MW.

J'avais 5 minutes et un tableur, et surtout j'avais déclenché mon chrono quand j'ai mis 60 L dans mon Coupé V6 : 120 secondes presque pile-poil.

Débit de la pompe : 0,5 L/s
Masse volumique de l'essence : 0,75 kg/L
Débit de la pompe : 0,375 kg/s
PCI : 42,5 MJ/kg
Débit de la pompe : 15,9 MJ/s
rendement de la conversion PCI (Chaleur) en énergie mécanique : 0,3
Débit de la pompe : 4,8 MJ (mécanique)/s
Soit 4,8 MW

Si on refait le calcul pour du gazole avec une masse volumique de 0,85 kg/L, un PCI de 43 MJ/kg et un rendement de 0,35, on trouve un débit de la pompe de 6,4 MW

Quoiqu'il en soit, je crois que les plus puissants chargeurs de batterie de voiture font 250 kW, c'est donc 20 fois moins qu'une bête pompe à essence.
Quand je fais une pause sur l'autoroute pour faire le plein et prendre un jus, c'est 15 minutes maxi. Avec une Tesla chargée à 250 kW, ça serait 300 minutes, soit 5 heures !

06-10-2021 18:28 
Charlie_41

Dit ainsi, ça parle à tout le monde respect

06-10-2021 19:15 
Berny

Citation
Lightning

Quand je fais une pause sur l'autoroute pour faire le plein et prendre un jus, c'est 15 minutes maxi. Avec une Tesla chargée à 250 kW, ça serait 300 minutes, soit 5 heures !

Faudra quand même nous expliquer comment tu veux faire entrer 250 kW dans une Tesla model 3 standard qui a une batterie de 55 kW, qui se charge de 10% à 90% en 32 mns avec un superchargeur ?

06-10-2021 19:26 
fift

250 kW pour charger 55kWh, ça fait grosso modo 15 min de charge. Pas deconnant avec tes 32 min, puisque la charge ne se fait pas à fond tout le temps.

06-10-2021 20:55 
Lightning

Citation
Berny
Citation
Lightning

Quand je fais une pause sur l'autoroute pour faire le plein et prendre un jus, c'est 15 minutes maxi. Avec une Tesla chargée à 250 kW, ça serait 300 minutes, soit 5 heures !

Faudra quand même nous expliquer comment tu veux faire entrer 250 kW dans une Tesla model 3 standard qui a une batterie de 55 kW, qui se charge de 10% à 90% en 32 mns avec un superchargeur ?

Là je serai prêt à rejoindre Pierre85 sur son laïus à propos des unités (et je me rappelle t'avoir déjà pris la tête avec un KW, mais je vois que tu as abandonné le Kelvin·Watt) car la batterie d'une Tesla model 3 standard n'a certainement pas une batterie de 55 kW, mais plutôt de 55 kW·h.

Je taquines, hein ! dingue

Et bien avec un superchargeur de 250 kW, tu vas charger de +80% de 55 kW·h, soit 44 kW·h en 44/250 = 0,176 heure donc 10,6 minutes.

Je fais confiance à ton chiffre de 32 minutes, soit 3 fois plus et j'en déduis que le superchargeur procède par impulsions, c'est à dire que pour éviter de cramer la batterie (supputation de ma part) avec un courant de charge trop important, les 250 kW ne seraient atteint que pendant un tiers du temps de charge.

Je crois avoir lu que la tension nominale des batteries tournaient autour de 400 volts : comme P = U×I = 250 kW, on voit que ça correspond à I = 250×10³/400 = 625 ampères.
Cette intensité de courant est juste monstrueuse et j'imagine mal comment une batterie peut encaisser une telle charge.
Je ne suis pas technicien, mais comme c'est un sujet qui m'intéresse je vais étudier la question : j'imagine que ces 625 ampères sont divisés en chaque unité qui constitue la batterie. Peut-être qu'il y a plusieurs dizaines d'unités en parallèle, et que chaque unité ne mange que quelques ampères.

N'en reste pas moins qu'en 2 minutes de plein à 5 MW (soit 5×1/30=0,166 MW·h ou 166 kW·h) avec mon Accord Coupé V6, je suis reparti pour plus de 500 bornes.

Avec ses 44 kW·h récupérés en 32 minutes, la Tesla Model 3 ne repart que pour 200 bornes (22 kW·h/100 km est une valeur communément admise sur autoroute pour une électrique) : même pas besoin de faire hurler le VTEC pour tenir une moyenne largement supérieure à cette Model 3 ange

06-10-2021 21:33 
Lightning

Citation
fift
250 kW pour charger 55kWh, ça fait grosso modo 15 min de charge. Pas deconnant avec tes 32 min, puisque la charge ne se fait pas à fond tout le temps.
As-tu des infos, un lien qui expliquerait la technologie et la procédure de charge utilisée ?

06-10-2021 21:34 
Berny

Bah oui, une batterie de Tesla long Range, c'est plus de 4000 piles rechargeables, un peu plus grosses que les 18650 pour donner une idée, donc forcement elles ne sont pas en séries.
La standard n’accepte pas les 250 kwh, maxi 175.
La Long Range oui, capacité 75 kwh.

La charge, comme tout, commence basse, fait un pic plus ou moins long et redescend gentiment, c'est du courant continu.

Oui c'est évident que tout est plus long pour recharger que de remplir un liquide, on en doute pas.
Juste que le temps diminue quand même par rapport au début de l’électrique.

Le truc que j'ai pas vu, c'est si sur une emoto on peut charger en CC, parce que vu le manque de place le chargeur AC/DC est plus petit, donc encore plus long à charger.

07-10-2021 09:35 
 

Connectez-vous pour réagirOu inscrivez-vous