english

Comment installer une borne de recharge électrique individuelle

Une wallbox chez soi, en maison ou copropriété, coûts et aides que ce soit pour le logement individuel ou collectif, ...

Droit à la prise pour installer une borne de charge individuelle dans le parking de son immeuble...

L'électrique, c'est bien mais encore faut-il pouvoir recharger, facilement et rapidement. Et les points de recharge ouverts au public et surtout fonctionnels en permanence ne sont pas légion, même s'il y a désormais plus de points de recharge que de stations services et ce malgré l'objectif du gouvernement de proposer 100.000 points de recharge à terme.

Du coup, quand on passe à l'électrique, il est préférable d'avoir une prise électrique à portée du véhicule pour pouvoir se recharger facilement à domicile. Car même dans le deux-roues électrique, la batterie amovible n'est pas la norme et quand c'est le cas, mieux vaut avoir de gros bras pour l'emmener (à moins de bénéficier d'un trolley comme pour les Silence S01 et S02).

Installer une borne de recharge individuelle
Installer une borne de recharge individuelle

La wallbox : pas toujours nécessaire

Si la configuration du domicile le permet, il peut être utile d'investir dans une borne de recharge, appelé aussi wallbox, qui permet d'obtenir une puissance supérieure et donc un temps de charge réduit, parfois avec une proportion de 8 fois. Une wallbox peut en effet permettre de charger jusqu'à huit fois plus vite qu'un prise domestique, permettant de limiter le temps de charge à 1h au lieu de 8. En attendant les bornes de 450 kW de recharge ultra-rapide.

Chargeur externe Zero MotorcycleToutefois, si le procédé se montre très intéressant pour l'automobile, c'est moins évident dans le cas de deux-roues motorisé. En effet, aujourd'hui rares sont les motos et scooters qui permettent une véritable recharge rapide intégrée dans la moto, hormis l'Energica avec sa prise TCS Combo.

Zero Motorcycle propose de son côté un chargeur rapide - Rapid Charger - à la SR/F notamment permettant d'augmenter la capacité de charge de 6 kW, pour la porter à 12 kW, soit une vitesse de charge maximale 10 fois supérieure à celle apportée par une prise domestique normale. Le constructeur propose également pour d'autres modèles de sa gamme un système modulaire de chargeurs externes de 1 kW, qui en association avec le chargeur interne de la moto, permet de doubler les vitesses de charge.

Borne de recharge IRVE murale : Hager Witty Eco XEV092 1P (monophasé, 7kW) + Protections électriquesSurtout, avant de se lancer dans l'installation d'une borne à domicile il faudra se poser la question essentielle : est-ce vraiment nécessaire ? Car oui, 8 heures pour recharger intégralement votre moto sur une prise domestique c'est long, mais si elle reste branchée toute la nuit (en bénéficiant d'un tarif heures creuses) ou que vous ne l'utilisez que sur une cinquantaine de kilomètres chaque jour, le coût de l'installation ne sera pas vraiment justifié ni rentabilisé rapidement.

Vérifier l'installation existante

Installer une wallbox c'est bien, mais encore faut-il que l'installation technique en place le permette.

Ainsi, par exemple, pour installer sur la voirie un point de recharge inférieur à 3,7 kW, il faut au moins une prise de type E NF C61-314 adaptée à la recharge. Et si le point de recharge sur la voirie est supérieur à 3,7 kW, il faut a minima un socle de prise T2 ou T2S NF EN 62196-2 et ensuite une prise type E NF C61-314 par station de recharge.

Les conditions sont par contre un peu moindre pour les logements individuels.

Quelle borne de recharge électrique choisir ?

Le premier point pour choisir sa borne de recharge électrique est de bien vérifier la puissance maximale du chargeur intégré, de série ou optionnel et de se diriger vers une wallbox qui permettra d'en tirer pleinement parti. Toutes les wallbox ne sont pas identiques et se différencient par leur puissance de charge.

Il existe également une solution plus économique avec les prises renforcées qui permettent de gagner légèrement en puissance tout en sécurisant l'installation avec un disjoncteur différentiel. Dans le cas où l'on dispose de plusieurs véhicules électriques, on privilégiera celui dont la valeur est la plus élevée. Mais il n'y a pas d'intérêt à investir dans une installation ultra puissante si l'on ne peut en exploiter que le dixième des capacités. Autrement dit, un véhicule électrique qui n'a une puissance de charge que de 3,5 kW ne sera pas chargé plus vite avec une station de recharge de 10 kW.

Borne de recharge IRVE murale : Hager Witty Premium XEV101 1P (monophasé, 7kW) + Protections électriquesUne borne de recharge murale coûte généralement entre 500 euros et 1.200 euros selon sa capacité. À ce prix, il faut ajouter le coût de l'installation par un électricien qualifié IRVE (infrastructures de recharge pour véhicules électriques), comptez un minimum de 300 euros dans le meilleur des cas. Ce montant est en effet très variable en fonction de la configuration du lieu, notamment selon la distance entre l'installation de la borne et le tableau électrique, mais aussi des éventuels travaux et de l'infrastructure électrique existante.

A titre d'exemple, Izi by EDF facture une borne de recharge IRVE murale Hager Witty Eco XEV092 1P (monophasé, 7kW) + Protections électriques 776 €, une borne de recharge IRVE murale Hager Witty Premium XEV101 1P (monophasé, 7kW) + protections électriques 880 euros et une borne de recharge IRVE murale Hager Witty Premium XEV102 1P double prise T2 + TE (monophasé, 7kW) + protections électriques 1131 euros.

Prise IRVE 3kW 16A : Green'up Access en saillie (Legrand) + Protections électriques Une prise renforcée se montre quant à elle nettement plus abordable avec un budget d'environ 200 euros hors pose comme la prise IRVE 3kW 16A Green'up Access en saillie (Legrand) + Protections électriques.

En logement individuel

L'installation

L'installation en logement individuel est laissée au libre choix de chaque propriétaire. Aucune obligation n'est à retenir, si ce n'est le passage impératif par un professionnel qualifié pour les bornes de plus de 3,7 kW.

Les aides

Pour continuer à inciter les particuliers à adopter une motorisation rechargeable, l'État a mis en place un crédit d'impôt pour l'achat et l'installation d'une borne de recharge électrique. De 2021 au 31 décembre 2023, le crédit est accordé sans condition de revenu à hauteur de 75% du prix de l'équipement et dans la limite de 300 euros par système. Limité à un équipement par personne, le crédit d'impôt s'étend à deux équipements pour un couple et peut également être utilisé dans une résidence secondaire (toujours dans la limite de 2 bornes en tout).

En logement collectif et copropriété

L'installation

borne de recharge Elvi Connect 1.599 € / Elvi Pro 1.810 €Maisons mitoyennes, appartements, résidences, copropriété... l'installation en logement collectif est un peu plus compliquée, mais reste ouverte à tous. En effet, tout le monde est en droit d'invoquer son "droit à la prise" afin d'installer une solution de recharge à ses frais. L'installation d'une prise est un droit dans les immeubles dotés d'un parking clos et couvert et si elle permet un comptage et une facturation individuelle.

Dans le cas du propriétaire, il doit, avant les travaux, en aviser le syndicat de copropriété par lettre recommandée. La demande, qui présente un descriptif des travaux et un schéma de l'installation, doit alors être traitée dans les trois mois à la prochaine assemblée générale. Un locataire doit en plus informer le propriétaire.

Pour refuser l'installation, le syndicat doit impérativement saisir le tribunal d'instance dans les six mois, mais son refus ne peut être retenu que pour "un motif sérieux et légitime". Cela comprend notamment l'impossibilité de réaliser les travaux, des installations préexistantes ou la décision d'équiper l'ensemble du parking. En aucun cas, la demande ne peut être votée en AG, sa mention n'est qu'informative.

Les aides

Le crédit d'impôt est également disponible lorsque le logement est collectif. Par ailleurs, celui-ci est cumulable avec une aide de l'Avere.

Le programme Advenir permet de bénéficier d'une prime supplémentaire couvrant 50 % du montant des dépenses dans la limite de 960 € pour une prise individuelle (sur votre place de parking uniquement), de 1.660 € pour une prise collective (accessible à tous), de 4.000 € pour infrastructure collective jusqu'à 50 places et de 3.000 € par copropriété pour des travaux de voirie en extérieur.

La location

Certains fournisseurs d'électricité proposent d’installer "gratuitement" une alimentation électrique dédiée à la recharge des véhicules dans un parking. Chaque propriétaire paie ensuite un abonnement et sa consommation personnelle.

Plus d'infos sur les bornes de recharge