english

L'essence au plomb disparait définitivement

L'Algérie coupe les dernières stations au plomb de la planète

1,2 million de décès prématurés évités et 2.450 milliards de dollars économisés

L'essence au plomb a définitivement disparueL'essence au plomb appartient désormais au passé. Le Programme des Nations Unies pour l'environnement (PNUE) s'est félicité de la fin de ces carburants représentant une menace pour l'environnement et la santé.

C'est au début des années 20 que le plomb-tétraéthyle a été ajouté à l'essence afin d'améliorer les performances des moteurs à combustion. Bien qu'extrêmement polluant et faisant peser de lourds risques sur la santé et sur l'environnement, presque toute la production d'essence contenait du plomb dans les années 1970.

C'est à partir des années 1980 que les pays à revenus élevés ont interdit son utilisation au profit du Sans-Plomb. Mais de très nombreux pays à revenus faibles et intermédiaires ont continué à l'utiliser, y compris parmi les membres de l'OCDE.

Face à ça, le PNUE lançait une campagne en 2002 pour inciter à abandonner définitivement l'essence au plomb. Une campagne qui a rapidement porté ses fruits avec un abandon du plomb en une décennie dans la quasi-totalité des pays. En 2012, seuls 6 pays utilisaient encore ce carburant nocif.

Dernière à y avoir recours, l'Algérie a finalement interrompu la fourniture d'essence au plomb en juillet, mettant fin à près d'un siècle d'exploitation.

Outre la contamination de l'air, du sol, de l'eau potable et des cultures vivrières, l'essence au plomb est critiquée pour favoriser les maladies cardiaques, les accidents vasculaires cérébraux et les cancers. Des études ont également montré qu'elle affectait le développement du cerveau et contribuait à réduire le Quotient Intellectuel des enfants de 5 à 10 points.

Selon le PNUE, l'interdiction mondiale de l'essence au plomb permettra d'éviter 1,2 million de décès prématurés chaque année, d'augmenter le QI des enfants d'économiser 2.450 milliards de dollars pour l'économie mondiale.

Désormais, le Programme des Nations Unies pour l'Environnement se concentre sur un autre dossier en souhaitant favoriser l'essor des mobilités électriques. Inger Andersen, directrice exécutive du PNUE :

L’application réussie de l’interdiction de l’essence au plomb est une étape importante pour la santé mondiale et notre environnement. Dépassant un siècle de décès et de maladies qui ont touché des centaines de millions de personnes et dégradé l’environnement dans le monde entier, nous sommes réconfortés à l’idée de changer la trajectoire de l’humanité pour le meilleur grâce à une transition accélérée vers des véhicules propres et la mobilité électrique.

Plus d'infos sur les carburants

Commentaires

D3n1s57

Et bientôt il n'y aura plus de nucléaire, d'essence, de charbon, de gaz et de gasoil du tout, faudra se chauffer à l'électrique et aux pets de lap1, disons plus aux pets de lap1 qu'à l'électrique parce que cela va être difficile d'en produire avec leurs moulins à vent.

02-09-2021 13:31 
Hagalma

... "augmenter le Q.I des enfants"... Ah bon ???!!!
Déjà qu'ils sont nombreux à être évalués surdoués et à haut potentiel, qu'est-ce que ça va être sourire !

Une rentrée déjà plombée par: "pourrait mieux faire !" triste

02-09-2021 14:21 
fift

Citation
Hagalma
... "augmenter le Q.I des enfants"... Ah bon ???!!!
Déjà qu'ils sont nombreux à être évalués surdoués et à haut potentiel,

Exactement 2%, puisque c'est ainsi qu'est définie la surefficience intellectuelle (au même titre que le retard également).

Et puis bon, faudrait peut-être arrêter de lire de travers les articles. Il ne s'agit pas d'augmenter le QI des enfants, mais de diminuer les conséquences négatives de l'inhalation de plomb sur le fonctionnement neurologique (parce que c'est ça que ça veut dire, "diminuer le QI des enfants" : diminution de la mémoire, difficultés de concentration, diminution de la capacité à faire dialoguer entre elles les zones du cerveau, etc).

02-09-2021 14:31 
Hagalma

L'article passe de "réduire le QI" à "augmenter le QI"
Mais ma lecture est probablement sous-efficiente
V

02-09-2021 14:54 
anguille37

C'est explicite, l'usage du plomb est nocif, il faut voir les effets du saturnisme sur l'Empire de Rome.... Le supprimer équivaut à améliorer la santé et par là réduire la déficience intellectuelle en bannissant ce poison.

02-09-2021 15:26 
...phobe/...phile

Citation
fift
(parce que c'est ça que ça veut dire, "diminuer le QI des enfants" : diminution de la mémoire, difficultés de concentration, diminution de la capacité à faire dialoguer entre elles les zones du cerveau, etc).

naïvement, je croyais que c'était fesse-2-bouc et ses acolytes les grands fautifs...

dingue

02-09-2021 16:01 
coxecab

L Algérie a toujours plombée les débats ..

02-09-2021 21:25 
tsointsoin

Je dirais même qu'ils vont avoir du plomb dans l'aile

03-09-2021 07:08 
Tortue Ninja

Intéressant article qui nous met du plomb dans la tête sur cette pollution particulière.

03-09-2021 14:35 
Tagada_et_LongPif

Bon au moins, si on a une veille caisse qui roule au plomb, on ne pourra plus nous la voler : il y a 15/20 ans les véhicules chourés étaient envoyés par containers entiers de l'autre côté de la grande bleue, voire un peu plus au sud, ou filaient par camion vers l'est.

Les derniers débouchés se sont taris.

03-09-2021 21:06 
Tortue Ninja

Ceci dit, il reste encore du carburant "plombé", même si c'est marginal:
La majorité des avions à moteur à piston utilise de la "100 LL".
Le "LL" signifiant "Low Lead". Car ce carburant est moins "plombé" que les autres carburants avion précédents.

Mais en terme de volume de carburant, c'est totalement marginal face aux autres carburants tant automobiles que le kérosène.

=>TAGADA_ET_LONGPIF
Les véhicules anciens peuvent généralement rouler avec du carburant sans plomb:
- Soit avec un additif spécifique.
- Soit en modifiant les sièges de soupapes.
En revanche, ils supportent nettement moins bien l'éthanol désormais présent dans tous les carburants en plus ou moins grandes proportions. Même en changeant les durits, restent toujours des problèmes avec les membranes de carburateurs, de pompes à essence, etc...🤯
Comme de plus ces véhicules ne roulent généralement pas quotidiennement, s'y ajoute le problème de la dégradation du carburant, bien plus rapide pour ces nouveaux carburants re-🤯
Ceci dit, mes voitures les plus anciennes remontent aux années 50. Je suppose que c'est beaucoup plus compliqué pour les "avant guerre" (1918-1945)🤔. Sans même évoquer les "ancêtres" (avant 1914-1918)🤔

05-09-2021 01:32 
Tortue Ninja

Ceci dit, il reste encore du carburant "plombé", même si c'est marginal:
La majorité des avions à moteur à piston utilise de la "100 LL".
Le "LL" signifiant "Low Lead". Car ce carburant est moins "plombé" que les autres carburants avion précédents.

Mais en terme de volume de carburant, c'est totalement marginal face aux autres carburants tant automobiles que le kérosène.

=>TAGADA_ET_LONGPIF
Les véhicules anciens peuvent généralement rouler avec du carburant sans plomb:
- Soit avec un additif spécifique.
- Soit en modifiant les sièges de soupapes.
En revanche, ils supportent nettement moins bien l'éthanol désormais présent dans tous les carburants en plus ou moins grandes proportions. Même en changeant les durits, restent toujours des problèmes avec les membranes de carburateurs, de pompes à essence, etc...🤯
Comme de plus ces véhicules ne roulent généralement pas quotidiennement, s'y ajoute le problème de la dégradation du carburant, bien plus rapide pour ces nouveaux carburants re-🤯
Ceci dit, mes voitures les plus anciennes remontent aux années 50. Je suppose que c'est beaucoup plus compliqué pour les "avant guerre" (1918-1945)🤔. Sans même évoquer les "ancêtres" (avant 1914-1918)🤔

05-09-2021 01:32 
 

Connectez-vous pour réagirOu inscrivez-vous

dafy