english

Dakar : victoire d'étape pour Brabec

Jose Ignacio Cornejo Florimo aux commandes du rallye

453 km de spéciale pour la 7e étape en Arabie Saoudite

Dakar : victoire d'étape pour Brabec - Crédit photo : A.S.O/F.Gooden/DPPIAprès une première semaine de course à travers l'Arabie Saoudite, les concurrents du Dakar ont eu le droit à une journée de repos bien méritée hier. Alors qu'ils étaient 286 au départ la semaine dernière, il n'en reste déjà plus que 231 en course, dont 78 à motos, pour s'élancer sur la septième étape du rallye composée d'une grosse spéciale de 453 km entre Ha'il et Sakaka avec beaucoup de sable et de terre, ainsi que quelques dunes, au programme. Il a même plu avec du brouillard présent sur le début de la journée, rendant le froid encore plus pénétrant et le sable très lourd. Ce fut donc une étape encore complexe, entre dunes à prendre à contre vent, pistes caillouteuses et sable mou.

Ouvrant la piste après sa victoire de vendredi, Joan Barreda Bort a perdu du temps aujourd'hui et compte désormais un peu plus de 10 minutes de retard sur le nouveau leader.

Sur les pistes saoudiennes, c'est le tenant du titre Ricky Brabec qui s'est montré le plus rapide et a remporté l'étape du jour, un succès dont il se serait bien passé pour éviter d'avoir à ouvrir la seconde journée de l'étape marathon, une position qui entraine forcément une perte de temps.

Ricky Brabec :

Je ne suis pas sûr de gagner beaucoup de temps, Toby était encore juste derrière moi. Il faut que je reste concentré et surtout qu’on fasse attention à la mécanique pour la deuxième journée du marathon. Je ne sais pas si on fait beaucoup de stratégie. Il s’agit surtout de ne pas ouvrir, parce que celui qui ouvre perd systématiquement du temps. Maintenant il reste 5 étapes et il faut réussir à terminer à peu près dans les 7 premiers tous les jours et voir si ça permet de gagner du temps.

Ross Branch en difficulté dans le sable saoudien
Ross Branch en difficulté dans le sable saoudien

À l'inverse, Jose Ignacio Cornejo Florimo réalise une très bonne opération en prenant la deuxième place de l'étape puisqu'il s'empare de la tête du classement général pour seulement une seconde d'avance sur Toby Price. Sam Sunderland et Xavier de Soultrait se montrent toujours réguliers et pointent derrière à un peu plus de deux minutes.

Maurizio Gerini s'impose à nouveau chez les pilotes sans assistance de la catégorie Original by Motul et compte désormais 5 minutes d'avance sur Arunas Gelazninkas.

Cette étape est aussi l'étape marathon. Celle-ci se déroule sur 2 jours, sans aucun véhicule d’assistance et avec interdiction de toute aidé extérieure... sauf entre pilote concurrent. Pour RallyeFred, #125, Frédéric, déjà sans assistance, cela change surtout le fait qu'il ne peut pas changer de pneus ni changer de grosses pièces qu'il pourrait casser.

RallyeFred
RallyeFred

Cette journée de dimanche a été endeuillée par la mort de l'Africain, Hubert Auriol.

Lundi, la 8e étape du Dakar entrainera les pilotes sur 375 km de spéciale pour rejoindre Neom.

Plus d'infos sur le Dakar

scorpion