english

Dakar : deuxième succès pour Benavides au rallye moto

Fracture et abandon pour le favori moto Toby Price

Bonne opération pour Cornejo désormais seul en tête du rallye

Dakar : deuxième succès pour Benavides - Crédit photo : DPPI/E. VargioluC'est un tournant dans la course au titre qui vient d'avoir lieu ce mardi en Arabie Saoudite lors de la 9e étape du Dakar.

Ce matin, les pilotes du rallye raid s'élançaient pour leur neuvième journée de rallye avec une étape de 579 km comportant 465 kilomètres de spéciale sur une boucle autour de Neom le long de la Mer Rouge avec des passages rapides, des passages plus lents, du sable, des cailloux (beaucoup de cailloux) jusqu'à rouler en bord de mer morte.

Face à Ignacio Cornejo qui s'est petit à petit installé en tête du classement ces derniers jours après de belles prestations en navigation, le favori de cette édition 2021 Toby Price avait à coeur de reprendre le commandement dès aujourd'hui. Le pilote moto a ainsi attaqué fort dès l'ouverture de la spéciale. Revenu à seulement 24 secondes du leader au passage du kilomètre 121, l'Australien a malheureusement chuté quelques minutes plus tard.

Sam Sunderland et Ricky Brabec se sont arrêtés pour l'aider en attendant les secours qui ont dû héliporter le pilote KTM vers l'hôpital de Tabuk. Le constat est sans appel, avec une fracture de la clavicule. Price n'a d'autre choix que de tirer un trait sur le rallye.

Devant, c'est Kevin Benavides qui a fait jouer sa vitesse de pointe pour aller décrocher sa deuxième victoire d'étape devant Brabec et surtout devant Cornejo. Alors qu'il ne reste plus que trois étapes à disputer, le Chilien prend une sérieuse option sur la victoire finale puisqu'il compte désormais 11 minutes d'avance sur Benavides.

Cornejo compte désormais plus de 11 minutes d'avance en tête du classement général
Cornejo compte désormais plus de 11 minutes d'avance en tête du classement général

Ignacio Cornejo :

C’était dur, on s’attendait à une longue journée. Toby se battait avec moi pour le général. Il est blessé et j’espère que ce n’est rien de grave, c’est un super gars. J’ai ouvert toute la spéciale, je me suis déconcentré un peu quand j’ai appris pour Toby, mais ensuite j’ai fait du bon boulot. Attaquer en solitaire, c’est mentalement éprouvant. Je me parlais à moi-même pour continuer et j’espère que je vais pouvoir gagner un peu de temps au classement général. Tout le monde tente sa chance dans la dernière partie du rallye et quand on joue un peu avec la limite, on s’expose. Il faut essayer de contrôler le danger au maximum, mais c’est dur.

Chez les pilotes sans assistance, c'est le Roumain Emanuel Gyenes qui remporte cette neuvième étape devant le Français Benjamin Melot. Maurizio Gerini abandonne et laisse donc Arunas Gelazninkas seul en tête de la catégorie Original by Motul.

Côté RallyeFred, la #125 roule bien, très bien même, améliorant ses temps et son classement.

Plus d'infos sur le Dakar

Mutuelle