english

Roadster Triumph Speed Triple 1200 RS

Le roadster sportif britannique fait sa révolution

3 cylindres en ligne, 1.160 cm3, 180 ch et 125 Nm, 198 kg pleins faits, 17.500 euros

Roadster Triumph Speed Triple 1200 RSPlus de puissance, de maniabilité, de technologie et un style plus moderne. Voilà les mots utilisés par Triumph pour présenter sa toute dernière Speed Triple 1200 RS, présentée comme une "révolution" dans la famille des roadsters britanniques.

C'est en 1994 que la première Speed Triple 900 a vu le jour et elle a immédiatement marqué les esprits en se présentant comme une vraie sportive naked. Ajouts d'un second phare, passage à 955 cm3... mais c'est en 2005 que le modèle connait sa première grosse évolution en adoptant le 3 cylindres de 1050 cm3 en 2005 puis en modernisant radicalement son style en 2011 et notamment en perdant ses deux yeux ronds si caractéristiques. Le roadster anglais a connu ensuite d'autres menues évolutions, dont la dernière avec la Speed Triple RS en 2018, mais sans vraiment bouleverser son positionnement. 2021 marque donc une étape majeure dans l'histoire du roadster sportif et à tous les niveaux, tant mécanique que stylistique.

La Triumph Speed Triple 900 originelle
La Triumph Speed Triple 900 originelle

Style

Bien que l'on remarque immédiatement des évolutions au niveau du design, on reconnait aussi la ligne générale de la série. La Speed Triple conserve son ADN avec une stature un peu plus portée vers l'avant et des lignes plus épurées. Le principal changement provient ici du nouveau double phare avant à LED et feu de jour DRL. On retrouve également une signature lumineuse distinctive à l'arrière et des clignotants à rappel automatique. Le garde-boue avant est en carbone, le sabot moteur reprend le coloris de la moto tout comme le capot de selle. Le constructeur laisse également le choix au motard en livrant un capot de selle et une selle passager avec son roadster.

La Triumph Speed Triple 1200 RS
La Triumph Speed Triple 1200 RS

Moteur

On plonge maintenant au coeur de la bête. Le moteur trois cylindres en ligne de la nouvelle Speed Triple, dérivé des développements de Moto2, affiche désormais une cylindrée de 1.160 cm3, mais réduit également drastiquement son poids avec 7 kg de moins que son prédécesseur. Surtout, ce nouveau trois pattes se montre littéralement plus performant que celui de l'ancienne génération en gagnant pas moins de 30 chevaux et 8 Nm ! Alors que la Speed Triple accusait un certain retard sur ses concurrentes en termes de performances pures, Triumph a plus que comblé celui-ci en proposant désormais 180 chevaux et 125 Nm avec un régime maximal porté à 11.150 tr/min (au lieu de 10.500 tr/min) tout en garantissant plus de coffre sur les mi-régimes.

Le nouveau moteur de 1.160 cm3 développe 180 ch et 125 Nm
Le nouveau moteur de 1.160 cm3 développe 180 ch et 125 Nm

Toujours contrôlé par un accélérateur ride-by-wire, le moteur fait également évoluer ses systèmes d'admission et d'échappement. La Speed se sépare donc de son double silencieux sous la selle pour un retour à un silencieux latéral, une configuration que l'on n'avait plus vu depuis la 955i. La mécanique comprend également une nouvelle boite de vitesse à 6 rapports plus légère et plus souple, un allumage revu, une nouvelle batterie lithium...

Quant aux intervalles d'entretiens, ils sont désormais annoncés à 16.000 km ou 12 mois.

Triumph Speed Triple 1200 RS
Triumph Speed Triple 1200 RS

Partie cycle

Côté cycle, le nouveau cadre en alliage d'aluminium permet aussi de réduire le poids pour un total de 198 kg pleins faits, soit 10 kg de moins que sur l'ancienne. Plus légère, la moto est également plus compacte avec des masses plus centralisées pour améliorer encore la maniabilité. La partie arrière a également été affinée pour réduire le poids et l'inertie. L'ergonomie répond au positionnement sportif de la moto avec une position portée sur l'avant et une selle haute de 830 mm.

Triumph Speed Triple 1200 RS
Triumph Speed Triple 1200 RS

La 1200 RS ne lésine pas sur la qualité de ses équipements et mise donc sur des valeurs sûres en se dotant d'une fourche inversée Öhlins NIX de 43 mm réglable et d'un amortisseur TTX36. Le freinage est encore confié à Brembo avec des disques de 320 mm à l'avant et des étriers Stylema à 4 pistons ainsi qu'un étrier 2 pistons arrière venant pincer un disque de 220 mm, mais aussi des leviers réglables. Les jantes en aluminium de 17 pouces sont quant à elles chaussées de pneus Metzeler Racetec RR, confirmant encore une fois les prétentions sportives de l'engin.

Le freinage est assuré par des étriers Brembo Stylema
Le freinage est assuré par des étriers Brembo Stylema

Technologies

Quatrième et dernier grand chapitre, le package technologique s'enrichit également sur cette Triumph 1200 sous la surveillance de la centrale inertielle. La Speed Triple RS se dote ainsi d'un shifter up&down de série avec capteur de position, d'un ABS Continental MIB-EVO et d'un contrôle de traction fonctionnant en courbe, d'un nouvel anti-wheling moins intrusif, d'un régulateur de vitesse ainsi que de 5 modes moteurs. Outre le mode pluie qui limite la puissance à 100 chevaux et le mode rider personnalisable, la Britannique se dote d'un mode Track spécifiquement pensé pour une utilisation sur piste.

Le shifter up/down est installé en série
Le shifter up/down est installé en série

L'ensemble des paramètres pourra être ajusté depuis les commodos rétro-éclairés et vérifiés sur la nouvelle instrumentation TFT couleur de 5" dont l'écran a été courbé pour réduire les reflets. Le compteur intègre également de série un module Blutooth et la fonction Triumph Connectivity qui permet d'associer son smartphone ou sa GoPro à la moto. Enfin, on retrouve un système Keyless qui permet également de verrouiller le bouchon de réservoir pour la première fois sur une Triumph. Le constructeur d'Hinckley a par ailleurs laissé la possibilité de désactiver le Keyless.

La Speed reçoit une nouvelle instrumentation TFT couleur de 5 pouces
La Speed reçoit une nouvelle instrumentation TFT couleur de 5 pouces

La marque d'outre-Manche a déjà prévu un catalogue d'accessoires comprenant 35 pièces parmi lesquelles on retrouve le saute-vent sportif, des poignées chauffantes, un indicateur de pression des pneus, des bagages...

La version de série et le modèle accessoirisé
La version de série et le modèle accessoirisé

Produite en Thaïlande, la Triumph Speed Triple 1200 RS est déclinée dans deux coloris gris et noirs. Attendue pour le mois de mars dans les concessions françaises, elle sera proposée au prix de 17.500 euros, soit une augmentation de 1.250 euros par rapport au millésime actuel.

Photos de la Triumph Speed Triple 1200 RS

La Speed s'offre un nouveau double phare à LED
La Speed s'offre un nouveau double phare à LED
On retrouve un maître-cylindre radial Brembo
On retrouve un maître-cylindre radial Brembo
Les commodos rétro-éclairés
Les commodos rétro-éclairés
Le garde-boue avant est en carbone
Le garde-boue avant est en carbone
Pour la 1re fois chez Triumph, le Keyless agit également sur la trappe à essence
Pour la 1re fois chez Triumph, le Keyless agit également sur la trappe à essence
La fourche Öhlins NIX30 de 43 mm est entièrement réglable
La fourche Öhlins NIX30 de 43 mm est entièrement réglable
L'amortisseur Öhlins TTX36 débat sur 120 mm
L'amortisseur Öhlins TTX36 débat sur 120 mm
La signature lumineuse du feu arrière est très distinctive
La signature lumineuse du feu arrière est très distinctive
La Speed Triple RS équipée de son capot de selle assorti
La Speed Triple RS équipée de son capot de selle assorti
Le roadster est également livré avec sa selle passager
Le roadster est également livré avec sa selle passager
Triumph Speed Triple 1200 RS
Triumph Speed Triple 1200 RS
Triumph Speed Triple 1200 RS
Triumph Speed Triple 1200 RS
Triumph Speed Triple 1200 RS
Triumph Speed Triple 1200 RS
Triumph Speed Triple 1200 RS
Triumph Speed Triple 1200 RS
Triumph Speed Triple 1200 RS
Triumph Speed Triple 1200 RS

Caractéristiques techniques Triumph Speed Triple 1200 RS

  • Moteur : 3 cylindres en ligne, refroidissement liquide, double arbre à cames en tête, 12 soupapes
  • Cylindrée : 1.160 cm3
  • Alésage x course : 90 x 60,8 mm
  • Rapport volumétrique : 13.2:1
  • Puissance : 180 chevaux à 10.750 tr/min
  • Couple : 125 Nm à 9.000 tr/min
  • Alimentation : Injection électronique séquentielle multipoint avec commande électronique du papillon des gaz
  • Échappement : Collecteur 3 en 1 en acier inoxydable
  • Embrayage : Multidisque, avec assistance
  • Boîte de vitesse : 6 rapports, shifter up and down
  • Transmission finale : par chaîne
  • Cadre : Cadre à double berceau en aluminium, sous cadre arrière en aluminium fixé par assemblage, monobras oscillant en aluminium
  • Suspension avant : fourche inversée Öhlins NIX30 de 43 mm réglable en précharge, détente et compression, débattement 120 mm
  • Suspension arrière : amortisseur Öhlins TTX36 réglable en précharge, détente et compression, débattement 120 mm
  • Frein avant : double disque flottant de 320 mm, étriers monoblocs Brembo Stylema, ABS en courbe Continental MIB-EVO, maître-cylindre radial à réservoir séparé, levier réglable
  • Frein arrière : disque de 220 mm, étrier Brembo à double piston, ABS en courbe Continental MIB-EVO, maître-cylindre à réservoir séparé
  • Roues : jantes en aluminium moulé
  • Pneu avant : 120/70 ZR17 Metzeler Raceter RR K3
  • Pneu arrière : 190/55 ZR17 Metzeler Raceter RR K3
  • Longueur : 2.090 mm
  • Largeur : 792 mm
  • Hauteur : 1.089 mm
  • Hauteur de selle : 830 mm
  • Empattement : 1.445 mm
  • Angle de chasse : 23,9 °
  • Chasse : 104,7 mm
  • Poids : 198 kg tous pleins faits
  • Réservoir : 15,5 litres
  • Consommation : 5.6 l/100 km
  • Émissions de CO² : 130 g/km
  • Certification : Euro5
  • Intervalle d'entretien : 16.000 km / 12 mois

Disponibilités / Prix

  • Coloris : noir, gris
  • Disponibilité : mars 2021
  • Prix : 17.500 euros

Plus d'infos sur Triumph

Commentaires

Bee Loo

Un des principaux changements est à mon avis plus du côté de l’échappement que du double phare !

26-01-2021 13:25 
Reset

Belles specs, 198kgs TPF c'est vraiment remarquable et la finition semble être impeccable.

Reste le prix qui devient bien remarquable lui aussi et surtout ce profil que je trouve toujours horrible perso mais bon, les goûts et les couleurs...

26-01-2021 13:26 
lokri

je la trouve magnifique

26-01-2021 13:28 
kernel62

Yes, vivement le comparo avec le tuono v4 et les autres.

26-01-2021 14:12 
tsointsoin

Pas mal pour un échappement d'origine

26-01-2021 14:20 
woosh

Sympa, de profil on dirait presque une Streetfighter V4 ;)

La photo de l'instrumentation TFT est la bonne? Sur cette dernière la zone rouge semble commencée à 9500 tr/min, pour un régime maxi de 11150...

Points négatifs mis de côté, elle est jolie,et j'attends, moi aussi, le 1er comparo avec ses copines.

26-01-2021 15:18 
Siegfried_Z

Alors il faut reconnaître le travail de la marque sur cette speed, belles specs et belles finitions du moins on dirait.

Après une hausse de plus de 1000¤ alors qu'il n'y a plus les double Arrow .. mouais.

Ensuite c'est purement personnel mais je trouve que cette tentative de lui donner une taille de guêpe afin de ressembler à une Streetdighter ou une SuperDuke ne lui va pas.
Je trouve l'actuelle et son look ramassé beaucoup plus sexy mais chacun ses goûts.

26-01-2021 15:58 
dante

Le profil est raté mais c'est en particulier l'avant avec le phare qui ressort comme un cou de tortue terrestre, c'est vraiment hideux

26-01-2021 16:04 
olivierzx

@woosh : je pense que tant que le moteur est froid les couleurs du compte tour correspondent au régime utilisable.

26-01-2021 17:38 
Picabia

Et je le mets où mon top case?

26-01-2021 17:40 
1364

La partie arrière ressemble presque à s'y méprendre à une Superduke 2017... 1290 Superduke R qui est clairement l'inspiratrice, jusque dans le nombre maximum de chwos développés...
Perso, je la préfère avec son saute vent, et j'attends sa sortie pour aller l'essayer. Enfin si Mme Covid-19 ne s'emmêle pas d'ici-là ! clin d'oeil

26-01-2021 17:46 
alain81

Pas mal, mais elle me tente pas vraiment ... Faut déjà voir ce que ça vaut après essai de la bête.

Toujours pareil : 180 cv et pas de bulle de protection devant, c'est débile ! ... ou parfait pour s'arracher la tête et se péter les cervicales !

26-01-2021 19:31 
1364

Ben non ! Suffit d'se mettre en limande ! clin d'oeil

En même temps, pour taper le 130 km/h maxi...

26-01-2021 19:39 
L'iguane

Citation
dante
Le profil est raté mais c'est en particulier l'avant avec le phare qui ressort comme un cou de tortue terrestre, c'est vraiment hideux

Mais carrément !


[attachment 35534 roadster-triumph-speed-triple-1200-rs-profil-droite_hd.jpg]


26-01-2021 20:00 
Peterpan

"Tout est dans le regard " ! ..c vrai qu ils auraient pu lui donner un air plus sympathique ! lol clin d'oeil

26-01-2021 20:07 
Fabrice68

Faut quand même reconnaître qu'elle a de la gueule ! (avec le saute-vent. sans, il manque quelque chose). Avec 2 pots elle aurait été encore mieux. Mais pour l'instant je vais encore garder ma Speed 2016 qui je trouve toujours superbe !

26-01-2021 22:12 
 

Connectez-vous pour réagirOu inscrivez-vous